Des grands vins ici, il y en a, mais les terroirs sont connus et ne s’étendent pas. La force de ces vins est d’avoir su conserver leur spécificité qui se dévoile au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant au mieux selon les sols d’alluvions, d’ardoise, de schiste ou de calcaire, en bénéficiant d’un beau rapport qualité-prix.

L’année 2007 marque un virage important avec l’avènement de l’appellation Languedoc, le socle de la réorganisation qui touche toute la gamme des AOC du Languedoc-Roussillon. Issue de l’élargissement de l’appellation Coteaux du Languedoc (qui date de 1960), l’AOC Languedoc s’étend de la frontière espagnole jusqu’aux portes de Nîmes et couvre le vignoble de toutes les aires d’appellations contrôlées du Languedoc. On dénombre ainsi 36 appellations et dénominations qui se positionnent autour de l’AOC Languedoc. Pas sûr que ce soit plus simple de s’y retrouver…

Voici les meilleurs

IMPORTANT : pour mieux comprendre le top Vignerons
Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2021 en cliquant sur le nom

Prix d’Honneur

Laurent et Sylvie Bachevillier (Les Cascades)
Jérôme Bertrand-Bergé
Pierre et Michel Birot (Saint-Martin-des-Champs)
Claude Bolano (Vignerons de Camplong)
Marie-Geneviève Boudal (Peyregrandes)
Jean-Noël et Fréderic Bousquet (Grand-Moulin)
Christophe et Eric Cambriel
Didier et Martine Cavailles
Philippe et Bernard Chamayrac (Mire-l’Étang)
Benjamin Coulet et Valentin Goeminne (Tour de Baulx)
Luc Flache (Estabel Cabrières)
Famille Greuzard (Herbe Sainte)
Christophe Gualco (Étang des Colombes)
Famille Guibert (Daumas-Gassac)
Jean Guizard
Hervé Levano (Casa Blanca)
Pierre Martinolle (Martinolle-Gasparets)
Thierry Montel (Clos de l’Herme)
Charles-Walter Pacaud (Croix Chaptal)
Maryline et Philippe Pagès (Clotte-Fontane)
Martine et Jean-Luc Quinquarlet (Familongue)
Guy Ratier (La Vieille)
Laurence Rigal (Grand-Caumont)
Alain Rogier (Cave de Roquebrun)
Thierry Thomas (Mas du Novi)
Christophe Urios (Pépusque)
Prix d’Excellence

Marc-Olivier Bertrand (Lacroix-Vanel)
Nicolas Charrière (Clos de Bellevue)
Jérôme Collas (Toupie)
Cécile Garisou et Stéphane Yerle (Vila Voltaire)
Guillaume Gangloff
Jean-Christophe Granier (Grandes Costes)
Olivier Ringot (Agel)
Famille Robelin (Escattes)
Sylvie et Hervé Sauvaire
Bruno et Fabienne Schenck (Grand Arc)
Emmanuel Tailliez (Cazaban)
Vignobles Vellas

Satisfecits

Famille Bouchard (Abbaye Sylva Plana)
Benjamin Delpech (Argentiès)
Pierre et Jean-Michel Mégé et Philippe Pons (Reynardière)
Caryl et Jan Panman (Rives-Blanques)

Les hommes de la région font des vins à leur image, chaleureux, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non.

La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Fleurie, d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution.

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2021 en cliquant sur le nom

CHENAS
MOULIN-A-VENT

_______________________
MORTET
SAMBIN
_______________________
Cave Ch. CHENAS
P.-M. CHERMETTE
CHETAILLE
MORGON
JULIENAS
REGNIE

_______________________
Gérard BRISSON
PIZAY (Bl)
Michel TÊTE (Bl)
_______________________
Arn. BRIDAY/CHERS
DUFOUR
GAGET
Marcel LAPIERRE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
_______________
________
Cédric CHIGNARD
METRAT
_______________________
BALUCE
CHAMP-RENARD
DUBOEUF (Bl)
PARDON
ROTISSON
_______________________
MONTERNOT
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES

_______________________
A. CHARVET
CHEYSSON (Bl)
COMBE AU LOUP (Bl)
CRÊT DES GARANCHES
_______________________
BARON DE L ECLUSE
FOURNELLES
LÉONIS
PEZENNEAU
BARON DE L ECLUSE
FOURNELLES
LÉONIS
PEZENNEAU
SAVOIE
JURA
BUGEY

_______________________
Benoît BADOZ (Jura)
LAMBERT (Sa)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
MOLLEX (Sa)
THILL
_______________________
BARTUCCI (Bugey)

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L’ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions..

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2021 en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS


KRUG (Grande Cuvée) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
——————————
(BOLLINGER (La Grande Année))
DEUTZ (William Deutz)
ELLNER (Réserve) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
——————————
BARON ALBERT (Jean de la Fontaine)
CHARPENTIER (Vérité) (r)
GAMET (Caractères)
GATINOIS (Grand Cru Réserve) (r)
GOUTORBE (Percussion) (r)
LEJEUNE-DIRVANG (Robert Lejeune)
Jean-Michel PELLETIER (Confidentielle)
THÉVENET-DELOUVIN (Insolite) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
GOSSET (Grand millésime) (r)
Louis ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
——————————
PAUL BARA (Réserve) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)
——————————
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
BOURDAIRE-GALLOIS (Millésime)
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)
Pierre MIGNON (Clos des Graviers) (r)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)
Michel TURGY (Réserve Sélection) (r)
VAZART-COQUART (Réserve) (r)

DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS


BARON FUENTÉ (Grand Millésime) (r)

BRIXON-COQUILLARD (Extra brut)*
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Millésime)
Franck DEBUT (Prestige)
Jacques DEFRANCE (Excellence)*
DOUÉ Didier (Les Corres)
Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)
HUOT (Annonciade)
JEAUNAUX-ROBIN (Les Grands Nos)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)*
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Terre d’Origine) (r)
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
Etienne OUDART (Référence) (r)*
Serge RAFFLIN (Prestige)
René RUTAT (Nature) (r)
Maurice VESSELLE (Hauts Chemins) (r)*
——————————
Benoit BEAUFORT (Prestige)
BOCHET-LEMOINE (Les Grimprés)
Christian BRIARD (Ambre)*
BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
DAUPHIN (Instant Inpérial)*
DISSAUX BROCHOT (Vieilles Vignes)
DORE LEGUILLETTE (Vieilles Vignes)*
DOUSSOT (Ernestine)*
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)*
Paul LAURENT (Blanc de blancs)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
LETE VAUTRAIN (Millésimé)*
Rémy MASSIN (Prestige)
Daniel PERRIN (Millésime)*
PERRON BEAUVINEAU (Abraham)*
Didier RAIMOND (Grande Réserve)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
(VINCENT D’ASTRÉE (Novæ)*)
——————————
DELOT (Blanc de noirs)
DETHUNE (Blanc de Noirs)
(Nicolas FEUILLATTE (Nature))
MORIZE (Sélection)
——————————
BIARD-LOYAUX (Prestige)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
Gaston CHIQUET (Or)
FOLLET-RAMILLON (Harmonie)
JOLY-CHAMPAGNE (Réserve)
(PHLIPAUX Père et Fils (Grande Réserve)*)
——————————
BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
(Christian BOURMAULT (Grand Éloge))
Richard CHEURLIN (L’Incontournable)
GALICHET (Réserve)*
(VRAIN-AUGÉ (Prestige) )
——————————
Colette BONNET (Natur’elle)
CUPERLY (Prestige)
MARY-SESSILE (Sessile)*
(Odil MORET (Prestige))
PHILIPPART (Blanc de Noirs)*
PINARD Pierre (Tradition)
(Alfred TRITANT (Mes Racines))
Roger BARNIER (Exquise)
BRIGITTE BARONI (Nature)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
(Franck BONVILLE (Les Belles Voyes)*)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Blanc de blancs) (r)
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)*
BRICE (Vintage)*
Edouard BRUN (L’Élégante) (r)*
DAVIAUX (Extra brut)*
DILIGENT (Millésime) (r)*
DRAPPIER (Grande Sendrée) (r)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Pierre LEGRAS (Blanc de blancs)*
Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)
Gérard LORIOT (Sélection)*
MANNOURY (Ultra brut) (r)*
MARGAINE (M de Margaine) (r)
Denis MARX (Le Confident)
Charles MIGNON (Comte de Marne) (r)*
MOREL Père et Fils (Millésimé)
Yvon MOUSSY (Grande Réserve)
Hubert PAULET (Millésime)
PÉHU-GUIARDEL (Emotion) (r)*
Alexandre PENET (Nature)
PETIT & BAJAN (Nuit Blanche)*
POINSOT Frères (Intense) (r)*
ROYER (Vintage)*
SADI-MALOT (Nature)*
VEUVE ELEONORE (Extase)
——————————
ALEXANDRE Yann (Blanc de Noirs)*
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve) (r)*
BOATAS (Extra brut)*
CASTELGER (Blanc de blancs)*
CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)*
Lucien COLLARD (Millésime)*
DEVILLIERS (Millésimé))
DISSAUX VERDOOLAEGHE (Opaline)
GRASSET-STERN (Blanc de Blancs)*
HARLIN Père et Fils (Ephémère)*
LADY DOLAN !Elégance)*
Albert de MILLY (Prestige) (r)*
PIOLLOT Père et Fils (Come des Taillants)
PLOYEZ-JACQUEMART (Extra brut)
ROUSSEAUX-BATTEUX (Cuvée Blanche)
SOLEMME (Millésime)
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)*
——————————
(AYALA (La Perle)*)
BEAUFORT Herbert (Mélomane)
BEAUGRAND (Réserve)*
Pierre CALLOT (Blanc de blancs)
COUTIER (Blanc de Blancs)
(Emmanuel DRAVIGNY (L’Esprit Meunier)*)
MATHIEU-PRINCET (Blanc de Chardonnay)
RENAUDIN (Réserve) (r)*
Simon RION (Grande Réserve)*
——————————
(BARBIER-ROZE (Réserve)*)
(BOULARD (Les Murgiers)*)
FANIEL et Fils (Appogia)
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
GUILLOZET (Origine)
——————————
BRETON Corentin (Blanc de Blancs)
CHARLOT-TANNEUX (Gouttes d’Or)
——————————
(Pierre ARNOULD (Millésimé))
AGRAPART (Minéral)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
(Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime))
DEKEYNE (Blanc de blancs)
B. GIRARDIN (Appoggiature)
Henri ABELÉ (Sourire de Reims)
ROCHET-BOCART (Nature)*

Château FAUGASCADILLAC Château FAUGAS
Château FAUGAS (CADILLAC)
Famille Thial de Bordenave-Berckmans
6, Faugas
33410 Gabarnac
Téléphone :05 56 62 97 62
Email : chateau-faugas@wanadoo.fr

Au sommet de son appellation. Cette propriété familiale de 15 ha sur la rive droite de la Garonne perpétue une longue tradition d’excellence, comme en témoigne le Féret dès 1874. Le Château est une exploitation familiale qui a à cœur de perpétuer une tradition de qualité et d’excellence. Il appartient depuis plus d’un siècle à la famille Thial de Bordenave-Berckmans. À la tête du Château Madame Marie-Pascale Berckmans et à ses côtés son neveu Monsieur Hugues Hardy.
Son terroir de coteaux argilo-calcaires est complanté de cépages nobles Sémillon et Sauvignon pour le blanc, MerlotCabernet franc et CabernetSauvignon pour le rouge.
Les vins rouges représentent 13 ha et produisent 65 tonneaux soit un rendement de 45 hl par ha. Les vins blancs, quant à eux représentent 2 ha produisant 6 tonneaux soit un très petit rendement de 27 hl par ha. Les sols argilo-calcaires sont orientés vers le sud.
“Fort d’une expérience en agriculture raisonnée depuis 15 ans, nous n’utilisons pas de désherbants chimiques, travaillons le sol et maîtrisons l’enherbement. Le Château Faugas est aujourd’hui reconnu pour son engagement avec l’attribution par le ministère de l’Agriculture de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE).
Cette certification permet de valoriser les efforts menés pour une pratique plus respectueuse de l’environnement et se fonde sur 4 thématiques clés :
– la préservation de la biodiversité,
– la stratégie phytosanitaire,
-la gestion de la fertilisation,
– et la gestion de la ressource en eau.
Il s’agit du niveau le plus élevé en termes de certification environnementale pour les exploitations agricoles. Ainsi, nous nous engageons à privilégier les actions permettant la préservation et le développement de la biodiversité sur notre vignoble.”


On y élève soigneusement ce Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition vieillie en fûts de chêne 2016, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de belle évolution. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2016, parfumé, charnu et souple, où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, un vin que l’on peut savourer, par exemple, sur des cotelettes d’agneau aux aubergines frites ou un rôti de veau farci aux truffes.
Coup de cœur encore pour ce Cadillac blanc 2016, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, c’est un vin séducteur, ample et long en bouche, avec, en finale des nuances de poire et de musc.




Vignobles GONFRIERCADILLAC Vignobles GONFRIER
Vignobles GONFRIER (CADILLAC)
Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie – BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Téléphone :05 56 72 14 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
Site : www.vignobles-gonfrier.fr

En 1962, Paul Gonfrier s’installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l’époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. “Lorsque notre père Paul et notre mère Marie-José quittèrent les rives sud de la Méditerranée, sur lesquelles notre famille cultivait la vigne depuis quatre générations, pour s’installer sur un autre rivage, la côte océane, berceau du vignoble bordelais, ils n’étaient armés que de leur courage et de leur foi dans les valeurs humaines.” Aujourd’hui, les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 1000 ha, et tout continue à être mis en œuvre pour favoriser la qualité du produit. Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients.
“Le millésime 2019 a été marqué par des périodes extrêmes. En effet, la saison fut entamée par un printemps frais et pluvieux. En suivant, les mois de Juillet et d’Août ont été remarquablement secs, ce qui fut propice à la qualité des baies. Les températures fraiches de début de saison ont légèrement retardé la phénologie de la vigne. L’été chaud a favorisé le développement des inflorescences. Finalement, ce millésime était relativement précoce et les conditions de maturation furent optimales.
Au niveau des vins, 2019 demeure un des millésimes récents les plus concentrés (petites baies, riches en sucres et en tanins). Cette année fut également marquée par des pH bas et équilibrés avec des taux de sucres relativement élevés). Les vins sont à la fois généreux et dotés d’une belle fraicheur. Les quantités étaient plutôt faibles dues notamment à un épisode de gel qui a entamé la production de 20% sans impacter la qualité. C’est un excellent millésime où l’on a pu observer les qualités des grands terroirs. Alors que l’élevage du 2019 démarre à peine, nous commercialisons actuellement les 2017 et 2018.
Le millésime 2017 est intéressant par l’équilibre de ses tanins et ses notes croquantes de fruits rouges. Les terroirs graveleux des coteaux ont permis de vinifier des vins avec une grande fraicheur et un superbe équilibre. Situés sur des tertres de côteaux argilo-graveleux, les Château de Lyde et Château Tanesse ont su profiter des conditions climatiques particulières de 2017 pour offrir des vins avec beaucoup de finesse, et une trame minérale respectueuse du fruit. Nous terminons à peine la commercialisation du millésime 2017 de Château de Marsan Bordeaux Blanc Sec. C’est un vin blanc exceptionnel, marqué par la pureté des notes d’agrumes et une structure ronde, harmonieuse avec une finale longue.
Le millésime 2018 est intensément plein en bouche et gourmand. Ces tannins sont puissants et s’équilibrent parfaitement avec la trame aromatique des vins. Ce millésime a nécessité un élevage long pour permettre aux tannins de s’assouplir et de fournir des vins fins, avec une excellente buvabilité. Nous avons débuté la commercialisation des Bordeaux Supérieur des Château Le Gardera, Château du Grand Bern et de notre marque Marquis de Bern Bordeaux rouge. Nous débuterons la commercialisation des vins de Côtes vers le mois de Mai 2020, et cela sera notamment l’occasion de faire déguster pour la première fois le Château Langoiran vinifié par les Vignobles Gonfrier depuis notre rachat du Château en Janvier 2018.
Nous avons eu le souhait de segmenter le vin du Château Langoiran à travers deux cuvées :
– Château Langoiran provenant des magnifiques coteaux de Haut-Langoiran, vinifié rigoureusement selon les méthodes des Vignobles Gonfrier (macération pré-fermentaire à froid, fermentation avec contrôle des températures puis élevage en fût de chêne français 1/3 neuf, 1/3 d’1 an et 1/3 de 2 ans).
– Château Langoiran La Gravière, issu d’une sélection parcellaire, réalisé en vinification intégrale 2019, témoin du dynamisme de notre entreprise.
Nous continuons à nous agrandir en surface avec notamment de nouveaux rachats de magnifiques parcelles situées sur le tertre de la commune voisine à Le Tourne et un nouveau fermage important sur la commune de Porte-de-Benauge.
Le Château Langoiran est également devenu le lieu de commercialisation de tous nos vins à destination des particuliers. De nombreux évènement se tiennent régulièrement dans cette boutique des Vignobles Gonfrier située au Château Langoiran : dégustations à thèmes, journées portes ouvertes, concerts, vernissages…
Au niveau environnemental, le label Terra Vitis s’ajoutera au label HVE 3, déjà présent sur nos contre-étiquettes, à partir du millésime 2018. A travers ces deux labels environnementaux, nous confirmons notre savoir-faire technique, en fournissant une traçabilité complète de nos vins pour nos clients et cela illustre notre volonté historique de limiter les intrants durant toutes les étapes de la production de nos vins. Notre chai dédié à la vinification des vins issus de l’agriculture biologique se modernise et se dote d’un cuvier neuf de 3000 hectolitres supplémentaires afin d’accueillir les 25 h additionnels certifiés en agriculture biologique dès le millésime 2020. Notre surface conduite en agriculture biologique atteindra alors 45 ha.
Nos vins rouges, blancs secs et rosés Bio ont reçu de nombreuses récompenses cette année.
Château Le Gardera Bordeaux blanc Le Ruisseau 2018 : “60 millions de consommateurs” l’a jugé meilleur vin blanc Bio de Bordeaux sur son tirage de Février 2020 en lui attribuant la note de 15,5/20.
Château Le Gardera Bordeaux Supérieur Bio 2017 : le magazine Américain Wine Enthusiast le décrit comme un vin riche, marqué par des notes de cassis et avec une très belle structure tannique. La note de 90 points a ainsi été attribuée à ce vin.
Enfin, la rénovation du Château Laurétan s’est conclue au mois d’Aout 2019. Un soin particulier a été porté à la conservation des prestations anciennes afin d’offrir à nos clients une expérience unique et un regard pragmatique sur l’histoire viticole très ancienne sur les côteaux de Langoiran. Ce lieu unique, situé en plein cœur de nos vignobles nous permet d’accueillir nos partenaires, avec des groupes allant jusqu’à 250 personnes.”
Superbe Cadillac Côtes de Bordeaux Château Marsan 2017, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, c’est un vin très savoureux, de belle robe soutenue, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus. Le Château Marsan Bordeaux blanc 2018, vignes 20 ans, est d’une jolie complexité, a une jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits jaunes et les fruits secs. Le Château Marsan Bordeaux rosé a des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle.
Excellent Château Marsan Bordeaux ClairetMerlot et Cabernet-Sauvignon à parts égales, de belle robe cerise, un vin charmeur, à la fois vif et gourmand, avec cette touche de framboise persistante, d’une belle finesse aromatique, bien équilibré.  On retrouve aussi le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Tanesse 2017, au nez subtil où dominent la prune et la griotte, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé. Agréable Bordeaux Supérieur Château Gardera 2018, c’est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, tout en rondeur, au nez subtil de fruits à noyau. Le Bordeaux Supérieur Château du Grand Bern 2018, de couleur pourpre, a des arômes de fruits et d’épices, un vin soyeux et dense, élégant et harmonieux comme le Bordeaux rouge Croix de Marsan 2019, qui développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique.

Château du PAYRECADILLAC Château du PAYRE
Château du PAYRE (CADILLAC)
Scea Vignobles Arnaud & Marcuzzi
13, Le Vic
33410 Cardan
Téléphone :05 56 62 60 91 et 06 73 86 21 75
Email : chateaudupayre@gmail.com
Site : www.chateau-du-payre.fr

Exploitation qui se transmet depuis cinq générations de mère en fille. Vinification sans soufre, utilisation de produit phytosanitaire Bio contrôlé. Le domaine est certifié HVE 3 et Terra Vitis. “C’est dans cette belle région verdoyante et vallonnée de l’Entre Deux Mers que nous exploitons 40 ha de vignes. Le terroir est constitué de sols, selon nos îlots, argilo-graveleux, argilo-sablonneux et argilo-limoneux. Cette diversité permet d’offrir des vins à forte personnalité avec des arômes de fruits mûrs, agréables à boire dès leur jeunesse.
On se fait plaisir avec ce joli Cadillac Côtes de Bordeaux Rouge Perle du Payre 2016, 100% Merlot, vieille vigne de 50 ans, élevage en barriques neuves pendant 14 mois, il est charnu comme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins très riches et fondus à la fois. Le Cadillac Côtes de Bordeaux 2016, 80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, est une réussite, bien coloré, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, il associe structure et élégance, un vin intense et distingué, prometteur.
Le Cadillac Côtes de Bordeaux cuvée L’Ancestrale 2015, 100% Merlot, est très aromatique, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, il développe une bouche soyeuse et une jolie robe pourpre. Le Cadillac blanc Domaine du Vic 2016, 100% Sémillon, très bien équilibré, subtil, vif et franc comme on les aime, un vin qui allie richesse aromatique et persistance en bouche, avec des notes de rose et de noisette en finale. Le Bordeaux blanc sec 2018, 95% Sauvignon blanc et 5% Sauvignon gris, tout en finesse, aux notes de fleurs, de fruits fraissuave et très parfumé en finale. Et le Bordeaux rosé 2018, 50% Merlot et 50% Cabernet Sauvignon, de teinte rose pâle, au nez de rose, avec beaucoup de fraîcheur et de fruité en bouche. Découvrez les chambres et table d’hôtes sur place.

Les sols comptent ici, autant qu’ailleurs, et on le voit en débouchant les flacons de ces vignerons qui associent talent et convivialité. Terroir oblige, à cépage unique, un Brouilly (granit et sables alluviaux) n’a rien à voir avec un Morgon (schistes granitiques décomposés), un Juliénas (schiste et granit) avec un Fleurie (arène granitique), un Chiroubles (granit et porphyre) avec un Moulin-à-Vent (granite rose).

Michel et Sylvain TÊTEJULIÉNAS Michel et Sylvain TÊTE
Michel et Sylvain TÊTE (JULIÉNAS)
Domaine du Clos-du-Fief
Les Gonnards
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62 et 06 07 41 61 24
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site : www.micheltete.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. De père en fils depuis quatre générations.
Le domaine 17 ha au total s’étend sur 7 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L’exploitation comporte 1 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. 1,5 ha en plus en Chénas et 1,5 ha en plus en Moulin-à-Vent avec l’arrivée de Sylvain. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénaschapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l’entreprise et fondé, en 1988, le Clos du Fief. 
Aujourd’hui sur le domaine, deux générations se côtoient. En 2015, Sylvain rejoint le domaine après une formation en viticulture et œnologie avec de nombreux stages dans différentes exploitations viticoles. Découverte du vignoble australien, avec expérience professionnelle sur le Domaine First Creek (Hunter Valley). Fort de son expérience, et de ces cinq années de Vinification au côté de son père, il créé la société Michel et Sylvain Tête en 2015. C’est un nouveau souffle dans la gestion du domaine, pour s’adapter à ce monde viticole en changement, mais tout en respectant la tradition et le terroir.
Une référence depuis bien longtemps, et cette fois-ci encore avec leur Juliénas rouge cuvée Prestige 2017, un vin coloré et parfumé (mûre, griotte et violette), puissant au nez comme en bouche, d’une jolie finale persistante, à ouvrir sur un foie de veau à l’ancienne ou une côte de veau à la crème, par exemple. Le Juliénas 2017 a une belle couleur aux reflets violets, où l’élégance s’allie à une présence tannique bien réelle, quand le 2018, développe des arômes de groseille et de mûre, est un vin puissant et typé en bouche, de robe intense, bien parfumé (fruits fraishumus…), légèrement poivré en finale.
Le Saint-Amour Capitans 2018, sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Le vin est superbe, puissant, capiteux, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles de fruits rouges surmûris, il a des tanins bien fondus, un vin très harmonieux. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2018, est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche à déguster sur une terrine de poisson ou un pavé de cabillaud aux cèpes. Le Beaujolais-Villages Domaine du Clos du Fief 2018, au nez dominé par le cassis et la framboise, est un vin classique, franc et charmeur comme on les aime, tout comme le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamayfruité et gourmand, tout en charme. Nous avons également dégusté le Bourgogne blanc 2016, pur Chardonnay, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois.

Domaine BRISSONMORGON Domaine BRISSON
Domaine BRISSON (MORGON)
Gérard et Germaine Brisson
Les Pillets
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/gerard-brisson
Site : www.gerard-brisson.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en Bourgogne, il a rejoint son père en 1974, poursuivant et développant l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis depuis 2009.
“Gérard Brisson propose à la vente en 2020 “les 2015, 2016, 2017, 2018 Morgon Cuvée la Louve, Cuvée Vieilles Vignes 2017 puis 2018, Beaujolais villages 2018, Morgon Tradition 2009.
Les vendanges 2019 ont été impeccables et assez tardives, les Vins ont de belles couleurs, de la rondeur et du fruité. Nous avons vendangé après la pluie, les raisins sont, alors, repartis en maturation et ce millésime s’avère particulièrement réussi.
Nous continuons à développer l’œnotourisme avec la découverte de nos Vins et aussi par le label «Vallée de la Gastronomie afin de faire découvrir les produits du terroir en faisant des dégustations, par petits groupes, de Vins et fromages. Nous faisons également découvrir le vignoble en voitures de collection pour présenter la région du Beaujolais puis retour à la cave pour apprécier les Vins, tout cela dans une ambiance fort conviviale !”
Toujours une référence, et depuis de nombreuses années, avec ce Morgon Les Charmes rouge La Louve 2017, il est d’un beau rouge profond, au nez complexe et fruité avec une dominante de cerise, on est séduit par sa belle structure qui lui prédit un bel avenir. Le 2016, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse.
Nous vous conseillons aussi le Morgon Les Charmes Noble Tradition rouge 2009, Terra Vitis, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample.
Faites-vous toujours plaisir avec le formidable Morgon Vieilles Vignes 2009, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins denses et souples à la fois, un beau vin classique et concentré, avec des notes de violette et de réglisse, alliant finesse et structure, parfait sur une dinde farcie ou un jarret de veau aux oignons. Quant au Beaujolais-Villages, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, souple, corsé, d’un beau grenat foncé, il est classique et friand et s’accorde avec un saucisson en brioche ou un feuilleté au jambon.
L’œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur, day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection…

Château de PIZAYMORGON Château de PIZAY
Château de PIZAY (MORGON)
Direction : Pascal Dufaitre

69220 Saint-Jean-d’Ardière
Téléphone :04 74 66 26 10
Email : chapizay@wanadoo.fr
Site : www.vins-chateaupizay.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 80 ha de vignes.
Depuis le Moyen Age, les Vins fins du Château de Pizay séduisent les amateurs de Beaujolais les plus exigeants. Elevés dans l’aristocratie des crus choisis, ses nobles descendants vinifiés dans le meilleur respect des traditions sont dégustés dans le monde entier.Sur l’emplacement d’une ancienne villa romaine, près de la voie qui reliait Lugdunum à Autun, Gosmard de Pizeys, vassal des Sires de Beaujeu, bâtit les premières tours du Château en 1030. C’est à cette date qu’est mentionné pour la première fois le nom de Pizay dans les chartes de l’Abbaye de Cluny. Les descendants de Gosmard de Pizeys lui succédèrent durant neuf siècles.
Au XIVe siècle, ils font bâtir un robuste donjon et au dix-huitième siècle, l’adjonction d’un jardin à la française parfait le charme et la douceur du Domaine. Repris par une lyonnaise en 1916, le domaine changea ensuite plusieurs fois de propriétaire.
Depuis 1981, la propriété appartient à la Société Civile d’Exploitation du Château de Pizay, filiale de la caisse régionale d’assurances agricoles Groupama Rhône Alpes.
“La liste des Vins mis en vente en 2020 est longue, nous dit Pascal Dufaitre, en Château de Pizay Morgon Cuvée les Sybarites 2015, Morgon rouge 2015, ainsi que Brouilly et RégniéBeaujolais rouge 2019 puis Régnié et Morgon 2019 en juin 2020.
Il y aura aussi notre nouvelle Cuvée La Centenaire (plantée en 1915), un Morgon 2018 très puissant, élevé en foudres. Cette Cuvée d’élevage est à garder 10 ou 15 ans.
Concernant les vendanges 2019, nous avons subi le gel en Avril, d’où une récolte en baisse de -30 %, mais l’été s’est bien terminé et nous avons des Vins très fruitéssouples, riches, bien gourmands, ce millésime 2019 est pour nous une grande année. Nous continuons l’initiation au vin lors de visites au domaine.”
N’hésitez pas à venir découvrir cet emblématique lieu et ce superbe Morgon Les Sybarites Château de Pizay 2016, élevé pendant douze mois dans six foudres de chêne de 2 500 l, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des parfums de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien fondus mais intenses, idéal avec une épaule de veau aux oignons ou un râble de lapereau en feuilleté. 
Excellent Morgon rouge 2018, médaille d’Or Concours International du Gamay 2018, il est intense et charmeur, bien typé, riche en couleurcorsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois. Le 2017, également très réussi, développe un nez de prune et d’épices, des tanins mûrs, et une bouche chaleureuse. Agréable Régnié Château de Pizay 2018, médaille d’Or Paris, un vin de couleur profonde, tout en nuances, aux tanins fondus mais très équilibrés, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, un vin ample à déboucher, par exemple, sur des perdreaux façon poule au pot ou une poitrine de veau aux olives et safran.
Excellent Brouilly Château de Saint-Lager 2016, avec ces connotations de cerise et de sous-bois, associant intensité et finesse, de robe soutenue, parfumé en bouche. 
Et enfin ce Beaujolais blanc Château de Pizay 2018, issu du Chardonnay, sur sol granitique sablo-limoneux, très charmeur, suave en bouche, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, tout en persistance d’arômes, que l’on vous conseille, notamment, avec un jambon persillé ou des papillottes de truite aux champignons des bois.
Le Château de Pizay est également un très bel hôtel 4 étoiles, installé dans un magnifique Château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, week-ends à thème…
Vous pourrez déguster les Vins dans des caves voûtées séculaires. Sur place, un superbe espace de réception, dégustation et d’initiation aux Vins. Découvrez leurs ateliers thématiques : depuis 2016, leur Œnothèque permet aux amateurs de parfaire leurs compétences de dégustateurs sur un parcours ludique et instructif.
LES VINS GEORGES DUBOEUFBEAUJOLAIS LES VINS GEORGES DUBOEUF
LES VINS GEORGES DUBOEUF (BEAUJOLAIS)
Franck Duboeuf
208, rue de Lancié
71570 Romanèche-Thorins
Téléphone :03 85 35 34 20
Email : message@duboeuf.com
Site : www.duboeuf.com

Incontestablement au sommet. C’est une histoire qui a débuté il y a maintenant plus de quatre siècles, époque à laquelle la famille Dubœuf produisait déjà du vin dans le Mâconnais.
A peine âgé de18 ans, Georges abandonne ses études pour s’occuper du domaine familial avec son frère.
Avec le dynamisme qui le caractérise, Georges crée en septembre 1964 Les Vins Georges Dubœuf. Date historique puisque c’est le début de son activité de négoce. Il révolutionne les pratiques de l’époque en appliquant les méthodes traditionnelles de ses ancêtres: respect de l’origine et du travail du vigneron, sélection et suivi rigoureux de l’évolution des Vins lors des mises en bouteilles et avant tout, recherche d’une grande qualité, conditions et hygiène quasi clinique de la mise en bouteille, défi qu’il prend plaisir à relever chaque année.
Parcourant le monde pour faire connaître les Vins des vignerons qu’il sélectionne, il devient, de fait, l’ambassadeur de la région. C’est le début d’une aventure à l’échelle mondiale qui se confirme dans les années 1980 avec l’arrivée du Beaujolais en Amérique du Nord, en Australie puis au Japon.
Dans le prolongement de la tradition familiale, Georges et son épouse Rolande sont rejoints par leur fils Franck. En 1993, Georges ouvre le premier parc dédié à la vigne et au vin : Le Hameau du Vin, tenu aujourd’hui par l’épouse de Franck, Anne. Aujourd’hui, c’est la génération suivante, représentée par le petit-fils Adrien, qui rejoint l’aventure familiale.
Remarquable Morgon Domaine de La Chaponne 2017, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, puissant en bouche, très typé comme ce Juliénas Château des Capitans 2017, médaille d’Or Paris, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, velouté, gourmand, parfait, par exemple, avec un paté de foies de volaille en terrine ou une pièce de boeuf à la mode chaude ou froide. 
On se fait vraiment plaisir encore avec leur Fleurie Domaine de 4 Vents 2016, parfumé (griotte, mûre), finement épicé, corsé, un vin tout en arômes, de robe brillante, aux tanins fermes mais ronds, d’une bonne harmonie, idéal sur un carré de porc à l’ancienne ou des aiguillettes de boeuf braisée. Nous vous conseillons aussi le Moulin-à-Vent Domaine du Pourpre 2016, au nez d’humus et d’épices, tout en structure, racé comme nous les aimons, de robe Pourprecharnu et bien charpenté, très légèrement poivré en finale, d’excellente évolution, à ouvrir sur une daube de canard ou un paleron de bœuf mijoté au vinaigre, notamment.
Découvrez leur Brouilly Domaine de Lafayette 2016, médaille d’Or Grands Vins du Beaujolais, c’est une réussite, de couleur brillante, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d’épices, un vin opulent aux tanins soyeux, tout en souplesse. Le Chiroubles Domaine des Pontheux 2017, de robe rubis profonde, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, est un vin de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, très bien structuré. Il y a aussi ce Régnié 2017, c’est un vin bien corsé, aux tanins souples, au nez intense (mûre, épices), de bouche ample, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, d’une finale complexe. Séduisant Pouilly-Fuissé blanc Clos Reyssié 2016, bien équilibré, sur la fraîcheur, très facile à boire en toutes occasions et sur de nombreux mets.
Très joli Mâcon-Villages Domaine les Chenevières 2016, qui sent bon son Chardonnay, tout en structure et parfums, avec un nez de petits fruits frais, un vin ample et persistant, de bouche savoureuse avec des petites notes de pêche jaune et de lis.
Il y a évidemment le Beaujolais Sélection G. Dubœuf, aux notes de violette et de sous-bois, régulièrement réussi comme le Beaujolais Village. Le Beaujolais Primeur de la maison est toujours une référence.
Il y a aussi ce formidable Hameau, du Vin un endroit magique et ludique. Anne Dubœuf, qui le dirige, est toujours à la recherche de nouveautés pour faire découvrir la beauté du Beaujolais au plus grand nombre (www.hameauduvin.com). C’est un site unique en Europe. Des collections exceptionnelles (maquettes, outils, musée…) et des scénographies dédiées au vin et à son univers (cinéma en 3D, personnages en cire, décors automatisés, jeux interactifs pour les enfants…).
Bienvenue au royaume des saveurs et des arômes : tous les arômes, parfums et saveurs des crus du Beaujolais sont à l’honneur dans ce jardin où le visiteur découvre six petits jardins à thème : Clos FleuriClos VégétalClos BoiséClos des fruits à Coques… Un parcours à travers les vignes débouche sur l’Espace Roses aux mille senteurs. Centre de séminaire, boutique, restauration… Il y a cette gare du vin : des origines de la mythique ligne Paris-Lyon-Marseille jusqu’au plus récent des TGV, ce voyage explique le trajet du vin en chemin de ferpièce maîtresse, un authentique wagon impérial offert à Napoléon III par la Compagnie du Nord !

Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES
Domaine CRÊT des GARANCHES (BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin
495, route du Pavillon de Garanches
69460 Odenas
Téléphone :06 80 00 69 18
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site : www.cretdesgaranches.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,65 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
Depuis plusieurs années, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation.
Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui rempli son œuvre. Tous les ans, les vignes, d’une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. Lutte phytosanitaire raisonnée.

“Pour Sylvie Dufaitre-Genin, “les ventes se portent en 2020 sur les Côtes de Brouilly 2018 et à partir de juin les Brouilly 2018.
Lors des vendanges 2019 la chaleur et la sécheresse nous ont donné une petite récolte (- 60 %), mais d’une qualité suprême, les Vins sont puissants, sur le fruit, pas trop alcoolisés, avec un bel équilibre en bouche.”

Toujours une référence dans le guide, avec ce Côte-de-Brouilly 2017, médailles d’Or Gamay du Monde et à Mâcon, avec ces senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), ferme et parfumé en bouche, aux tanins équilibrés, un vin qui mêle structure et distinction, d’excellente évolution.
Le Brouilly cuvée Spéciale 2017,avec ce nez de fruits surmûris et d’humus, aux nuances de framboise et de poivre, est de bouche dense et persistante, une réussite à savourer sur une vôte de veau à la crème ou un onglet de veau aux échalottes.
Quant au Brouilly 2017, mono cépage Gamay noir à jus blancvignes de 40 ans en moyenne, il est particulièrement savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, et le 2018, dans la lignée, arrive sur le marché.

Domaine Anthony CHARVETCHIROUBLES Domaine Anthony CHARVET
Domaine Anthony CHARVET (CHIROUBLES)

9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr
Site : www.vins-anthony-charvet.fr

Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations ChiroublesFleurie et Morgon. C’est depuis la fin du XIXè siècle que la passion du terroir, de la vigne et du vin perdurent dans la famille. “Je suis la cinquième génération à travailler cette terre, ces vignes, ces raisins issus de notre cépage unique du Beaujolais : le Gamay. Mon père Jean-Paul, à la fin des années 1970 a repris l’exploitation de mon grand-père Robert. Assez rapidement il fît ses premières mises en bouteilles pour vendre directement son vin aux particuliers et professionnels. Au fil des années je me suis découvert la passion pour ce si beau métier de vigneron. Je cultive mes vignes en privilégiant les matières naturelles pour les protéger et uniquement des engrais organiques biologiques pour les nourrir. La vinification se fait sans apport de soufre et la durée de macération en partie égrappée varie de 12 à 15 jours jusqu’à 20 ou 25 selon les cuvées et millésimes.”
Ce vigneron dynamique réalise de très jolis vins, notamment ce Chiroubles Granite 2018, structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d’escargots aux champignons ou des paupiettes de veau. Le Fleurie Grand Près 2018 a des tanins bien équilibrés et harmonieux, des arômes de fraise des bois et de mûre, c’est un très joli vin qui emplit bien la bouche. Ou encore ce Morgon Fontirante 2018, à la robe rubis intense, puissant en bouche, aux tanins fins bien équilibrés, aux notes de fruits rouges cuits. Goûtez le Chiroubles Lxir 2015, tout en charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. On se fait également plaisir avec ce Morgon Qvevri 2018, très bien élevé, encore bien jeune, où la puisance des arîmes de griotte et de fumé vient s’associer àune matière savoureuse, une réussite.

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON
Domaine Émile CHEYSSON (CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02
Email : domainecheysson@orange.fr
Site : www.domainecheysson.com

Le Domaine traduit avant tout une belle histoire familiale. En 1868, Émile Cheysson, brillant industriel, homme d’état et sociologue, fit l’acquisition du domaine. Auparavant, cette propriété appartenait aux Moines de l’Abbaye de Cluny. Ces derniers ont défriché les collines de Chiroubles et ont fondé un prieuré sur le site actuel du Domaine et sont restés présents jusqu’à la Révolution Française, l’ensemble du domaine a alors été vendu…marquant le début d’une aventure familiale. Pendant plus de 150 ans, de génération en génération, la famille Cheysson n’a alors cessé de moderniser l’exploitation et de développer la production viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux, et collectionne les récompenses. En 2016, Jean-Pierre Large, le Régisseur, a été honoré du prix du meilleur vigneron et du meilleur vin de l’année pour le Chiroubles Cheysson la Précieuse 2014, lors de la 9e édition de la prestigieuse cérémonie des trophées de la gastronomie et des vinstenue au Palais de la Bourse à Lyon.
Superbe Chiroubles La Précieuse 2017, coloré, avec des connotations de fraise des bois et d’épices, tout en bouche, un vin à déboucher sur un gibier d’eau ou des spaghetti à la bolognaise, par exemple. Le Chiroubles 2018 (médaille d’Or à Paris), est un vin tout en charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. ll y a aussi ce Chiroubles Le Prieuré 2017 cuvée Nature sans sulfites ajoutés (médaille d’Or au concours des vignerons indépendants), où dominent les fruits mûrs et la violette, est séduisant, tout en structure, très typé, unissant avec harmonie, finesse et charpente.
Séduisant Beaujolais blanc L’Exception 2018, il est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande…), harmonieux, de bouche franche.

Domaine de la COMBE AU LOUPCHIROUBLES Domaine de la COMBE AU LOUP
Domaine de la COMBE AU LOUP (CHIROUBLES)
Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils – 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site : www.meziat.com

Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l’époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts).
Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. “Sans prétendre à l’appellation “bio”, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c’est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s’assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l’environnement.”
Remarquable Chiroubles 2018, de jolie teinte, avec cette bouche à la fois vive et souple, très réussi, parfumé et charmeur, ample et riche au palais. Poursuivant sa belle évolution, le 2017, médaille d’Argent concours des Grands vins du Beaujolais, d’un beau rouge pourpre, présente au nez des arômes de myrtille, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure. Le 2016, médaille d’Or concours des Grands vins du Beaujolais, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique et se savoure avec une échine de porc grillée à la purée d’ail ou un poulet poché froid crème de poivron. Vous aimerez aussi ce Morgon 2017, avec des senteurs de groseille, de fumé et de griotte, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, long en bouche. Beau 2016, charnu, ample, aux arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente.
Le Régnié 2018 est vraiment remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale. Le 2017, où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, est un vin charnu et bien charpenté. Le Beaujolais-Villagesgénéreux, est très aromatique, avec des tanins mûre, de charpente solide et fine à la fois, bien typé. A découvrir également e Beaujolais-Villages blanc, 100% Chardonnay, parfait, notamment, sur un merlan à la crème aux fines herbes ou des fruits de mer aux pâtes fraiches.

Cédric CHIGNARDFLEURIE Cédric CHIGNARD
Cédric CHIGNARD (FLEURIE)

Le Point du Jour
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 04 11 87
Email : domaine.chignard@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainechignard
Site : www.domaine-chignard.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Cédric Chignard a pris la responsabilité de ce domaine de 10 ha depuis 2007 (4e génération). Son père, Michel, propriétaire passionné, a su lui transmettre ses valeurs afin de laisser s’exprimer au mieux le terroir selon chaque millésime.
“Nous pratiquons une viticulture raisonnée de plus en plus respectueuse de l’environnement et des sols, précise Cédric Chignard. La taille, courte et en gobelet, respecte la tradition beaujolaise. La “beauté” de la grappe compte beaucoup pour nous. La récolte est donc exclusivement manuelle, avec un tri à la parcelle.
Pour la vinification, la modernité a fait son entrée à la cave mais sans esprit de mode car la technique doit apporter un plus sans modifier en rien le caractère du vin. Faire le vin au feeling compte davantage pour nous que le protocole.
Nous pratiquons une vinification traditionnelle en grappes entières, en levures indigènes, avec des macérations sans extraction de 8 jours environ et très peu de remontages.
Mise en vente cette année de Fleurie 2013, puis 2018, de Juliénas 2014 et quelques cartons de Fleurie 2016, nous dit Cédric Chignard.
Peu de volume pour les 2019, nous avons, en effet, subi des gelées mais, côté qualitatif, c’est la perfection, les Vins sont bien équilibrés, concentrés, frais.”
On est toujours au sommet avec ce Fleurie Les Moriers 2018, qui doit sa notoriété́ séculaire à un sol privilégié́, issu du granite où il plonge ses racines (très vieilles vignes de plus de 60 ans) dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, d’une jolie longueur en bouche, alliant souplesse et structure, où l’on retrouve au palais ces nuances de fruits noirs et d’épices, bien classique. Le terme Moriers s’apparenterait à ceux bourguignons de Murots ou de Murgers signifiant petits murets ou amas de pierres. Le mur de pierres clôturant Les Moriers le protégeait autrefois d’une petite rivière qui coulait non loin.
Le Fleurie cuvé́e Spéciale Vieilles vignes 2014, typé, dense, de bouche corsé́e et puissante, de belle matière, aux notes fraise des bois et de fumé, développe des tanins étoffés. Son Fleurie rouge cuvée Les 10 Coupées 2015, c’est un joli vin classique, franc et charmeur comme on les aime, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample et chaleureux, à prévoir avec, notamment, une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un carré de porc en croûte aux pruneaux.
Il y a encore son Juliénas Beauvernay 2014, parcelle située en terrain pentu. Le nom Beauvernay viendrait de verne, un arbre sauvage apparenté à l’aulne. Âge moyen des vignes : 50 ans, sols très caillouteux de roches bleues et de quelques roches volcaniques, élevage en vieux foudres et en petites cuves béton…, le tout donnant ce vin aux senteurs de violette et de mûre, un vin avec des notes de poivre et de cassis au palais, charnu, d’une belle finale, tout en bouche, qui poursuit son évolution.
Remarquable Beaujolais-Villages, issu de vieilles vignes de 50 ans, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, un vin souple et corsé.

Domaine METRAT & FilsFLEURIE Domaine METRAT & Fils
Domaine METRAT & Fils (FLEURIE)
Bernard Metrat
La Roilette
69820 Fleurie
Téléphone :04 74 69 84 26 et 06 87 32 62 59
Email : contact@domainemetrat.fr
Site : www.domainemetrat.com

Plusieurs générations de vignerons pour cette exploitation agréée Terra-Vitis, viticulture durable. Traitement en Phytothérapie en complément. A Fleurie, la roilette est un climat renommé, le sol est granitique, entrecoupé de couches argileuses qui communique au vin une expression de finesse et de charme.
Remarquable Fleurie La Roilette Vieilles Vignes 2017, il est puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d’une bien jolie finale. Joli Moulin-à-Vent 2016, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois et de fruits à noyau, légèrement épicé, puissant et savoureux, de teinte grenat. Quant au Chiroubles 2017, il est tout en charme, dense, au nez où prédominent les fruits surmûris. Et pour finir la cuvée Scandaleuse 2017, que l’on vous conseille de découvrir.

L’appellation (1 130 ha), limitrophe de Pomerol et de Saint-Émilion, s’étend sur les communes de Lalande-de-Pomerol et de Néac. Elle est traversée par la RN 89, grand axe routier, et un petit cours d’eau, la Barbanne. Proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, Lalande-de-Pomerol, protégé sur son flanc sud-ouest par le tertre de Fronsac, reçoit l’influence de l’océan Atlantique. L’appellation bénéficie d’un climat ensoleillé, chaud et humide, particulièrement propice à la culture de la vigne. Le sol est argileux ou argilo-graveleux à l’est, graveleux au nord, puis de plus en plus sableux vers l’ouest. Provenant d’anciennes alluvions, le sous-sol présente des traces d’oxyde de fer que l’on nomme ici “crasse de fer”, ainsi que des dépôts décalcifiés durcis et rougis de quartz, de silex et de granit.

Château des MOINESLALANDE-DE-POMEROL Château des MOINES
Château des MOINES (LALANDE-DE-POMEROL)
Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site : www.chateaudesmoines.com

Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur…), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec).
Le vignoble est cultivé de façon traditionnelle avec labourage du sol, chaussage et déchaussage en hiver et printemps, enherbement maîtrisé. L’effeuillage est mécanique ou manuel, suivant les parcelles. La gestion parcellaire permet de donner des vins de qualité et de tradition. Les raisins sont récoltés à maturité maximale; les vendanges sont mécaniques, à la main sur certaines parcelles, avec un tri soigneux des raisins.
“Nous présentons à la vente nos Lalande-de-Pomerol Tradition 2014, 2017, 2018 et en cuvée Prestige le 2018, nous précise Patrick Merle.
Les vendanges 2019 ont connu des conditions climatiques idéales, il nous manque un peu de volume mais la qualité est superbe, ce vin est structuré, fruité, élégant, il se rapprocherait, pour moi, du 2010.”
Pourvu d’une nouvelle et très élégante étiquette, ce très beau Lalande-de-Pomerol Prestige 2016, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins bien présents auxquels il faut donner le temps de se fondre.
Magnifique Lalande-de-Pomerol Tradition 2017, au nez intense de petites baies rouges et de framboise, il est de bouche gourmande et corsée, parfumée (framboise truffe), un vin tout en ampleur. Le 2016, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, gras en bouche, d’une très jolie finale. 
Il y a également une nouvelle cuvée 100% Malbec, où ce cépage apporte cette couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, bien classique, structuré́, avec ces notes très caractéristiques au palais de prune et de fumé, un vin riche, tout en bouche.


Château de ROQUEBRUNELALANDE-DE-POMEROL Château de ROQUEBRUNE
Château de ROQUEBRUNE (LALANDE-DE-POMEROL)
Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site : www.chateauderoquebrune.com

Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l’environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique.
C’est l’observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l’équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l’herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées.
Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu’il produit sur son domaine.
A la tête d’une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s’entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit.
“D’une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons.
En 2009, nous nous sommes équipés d’une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir.
En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d’une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l’arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.”
Cette année Florent Guinjard propose “à la vente ses Lalande-de-Pomerol 2014, 2015 et 2016.
Les vendanges 2019 se sont bien déroulées, malgré un épisode de sécheresse qui nous a fait perdre 7 hectolitres à l’hectare, bien sûr à cause des séquences de beau temps, la gestion des mauvaises herbes a été compliquée car elles se sont développées, mais en contre partie, nous avons utilisé moins de traitements que d’habitude.
Le millésime 2019 a une intensité aromatique exceptionnelle et des degrés élevés.
Ce sera un grand vin de garde supérieur au 2018.”
Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humuscharpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d’excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé.
Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. 
Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.

Domaine de VIAUDLALANDE-DE-POMEROL Domaine de VIAUD
Domaine de VIAUD (LALANDE-DE-POMEROL)
Lucette Bielle

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 06 12
Email : bielle@wanadoo.fr
Site : www.viaud.com

Un domaine de 16 ha, sur sables et graves, 85% Merlot noir, 15% Cabernet franc. Labours et vinifications traditionnels.
Lucette Bielle propose à la vente “ses nombreux millésimes : 2003, 2004, 2008, 2011, 2015, 2016 et 2017, et en nouveauté, la cuvée 2012 avec une étiquette représentant un artiste japonais, un vin haut de gamme élevé en fûts neufs.
Les vendanges 2019 ont été assez précoces, nous les avons préparées avec mon neveu Damien, passionné par le Bio, d’ailleurs, le 2020 sera agréé Bio !
Que dire du millésime 2019 si ce n’est que c’est un vin concentré, fruité, moins intense que le 2018 et que la qualité se marie à la quantité.”
Beau Lalande-de-Pomerol 2016, développe un nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente garde.
Le 2015, d’un beau rouge profond, concentré et fruité en bouche, aux tanins souples et un nez où dominent la mûre et les épices, est de jolie matière ou l’élégance, naturellement, prédomine. Excellent 2014, un vin charnu comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et de réglisse, qui poursuit son évolution. Le 2011, au nez délicat où dominent la prune et les épices, aux tanins mûrs, d’une jolie finale, est un vin qui a de la charpente mais tout en élégance, idéal avec, par exemple, des brochettes d’agneau ou une terrine de volailles. Le 2008, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, est un vin coloré et complet, de bouche puissante, avec ces senteurs de mûre et de musc en finale, de garde. Il y a aussi ce 2004, de robe pourpre, avec des nuances de prune et de cassis, aux tanins soyeux, qui est tout en bouche. Le 2003, de bouche persistante avec ces nuances de prune et de fumé, d’une belle harmonie, est un vin dense.

Château VOSELLELALANDE-DE-POMEROL Château VOSELLE
Château VOSELLE (LALANDE-DE-POMEROL)
Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Email : chateau.voselle@orange.fr

“Achetée en novembre 1965 par mon père, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. La superficie est de 6 ha. Depuis toujours le désherbant est banni: la destruction des mauvaises herbes se fait mécaniquement par une succession de travaux superficiels de la terre. Nous évitons les labours profonds (comme cela se faisait autrefois) afin de protéger la vie du sol.
Aucun apport d’engrais chimiques : nous travaillons uniquement avec un engrais organique utilisable en Agriculture Biologique. Ce dernier favorise avant tout la santé du sol ainsi que la vie qu’il contient (micro-organismes, vers de terre…). 
Lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible : développer la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires. Le dernier cas concret de cette lutte raisonnée est la mise en place de la confusion sexuelle.”

“Après une année culturale un peu compliquée, 2019 sauvé par la pluie du 22 septembre, est un millésime prometteur, on attend la suite…”
Voilà un très savoureux Lalande-de-Pomerol 2016, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, c’est un vin charnu comme on les aime, de garde. Le 2015, médaille d’Or concours des Vins d’Aquitaine 2017, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, tout en couleur, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé et de griotte, chaleureux, de garde. 
Le 2014, médaille d’Or au concours des Vins d’Aquitaine 2016, où se mêlent la griotte et l’humus, associe concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, il est de très bonne garde. Le 2013, développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et de cannelle, un vin de bouche classique. Le 2012, mêle puissance et finesse, un vin coloré, élégant et intense, très parfumé (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.
Château des ARNAUDSLALANDE-DE-POMEROL Château des ARNAUDS
Château des ARNAUDS (LALANDE-DE-POMEROL)
Sébastien Godineau
Le Bourg
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :09 77 06 49 52 et 06 15 88 90 90
Email : chateau.arnauds@orange.fr
Site : www.chateaudesarnauds.fr

Propriété familiale transmise de père en fils depuis plus de quatre générations. C’est aujourd’hui l’arrière-petit fils de Jacques Arnauds qui gère ce domaine de 14,5 ha. 
Un vignoble sur deux appellationsLalande-de-Pomerol et Bordeaux, planté pour 85% en Merlot et le reste en Cabernet franc, avec un sol qui concentre différents composants : graveleux ou sablo-limoneux-graveleux. Etant proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, nos parcelles bénéficient d’un ensoleillement, de chaleur et d’humidité très favorables à la culture de la vigne. Le vignoble est cultivé de façon à respecter le terroir avec un enherbement maîtrisé.
Cela donne ce remarquable Lalande-de-Pomerol 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de robe pourpre, de bouche généreuse, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d’épices, il est tout en persistance au palais. Le 2014, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, est un vin grascorsé, aux tanins puissants et mûrs, c’est un vin que l’on vous suggère avec une pintade aux lardons et au céleri ou des paupiettes de veau aux olives vertes.
Vous aimerez aussi ce Lalande de Pomerol cuvée Prestige 2015, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le 2014, charnu, a des nuancess de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Excellent Bordeaux Le Plaisir des Arnauds 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, après un passage à basse température de 2 à 4 jours, fermentation en cuves ciment, élevage en cuves Inox 6 à 15 mois, un vin séducteur, de bouche dominée par la violette et la fraise.

Château BÉCHEREAULALANDE-DE-POMEROL Château BÉCHEREAU
Château BÉCHEREAU (LALANDE-DE-POMEROL)
Joël Dupas – Scea Bertrand
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Email : contact@chateaubechereau.com
Site : www.chateaubechereau.com

Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol.
Voilà un magnifique Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2018, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d’une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une méthode de pigeage manuel avec un élevage en jarres de terre cuite… tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche savoureuse.
Superbe Lalande-de-Pomerol 2018 cuvée Spéciale 2018, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Le Montagne Saint-Émilion 2016, charnu comme il se doit, a un nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices…), quand cet autre Montagne Saint-Emilion couleur Malbec, bien marqué par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mêlant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense. Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2016, il est charnu et classique, tout en souplesse, alliant finesse et charpente, de bouche généreuse.

Château BELLES-GRAVESLALANDE-DE-POMEROL Château BELLES-GRAVES
Château BELLES-GRAVES (LALANDE-DE-POMEROL)
Xavier Piton
1, allées de Belles-Graves
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 09 61
Email : x.piton@belles-graves.com
Site : www.belles-graves.com

Situé sur une croupe graveleuse orientée plein sud, le vignoble familial couvre 17 ha, Merlot pour 88% et 12% de Cabernet franc. “La qualité du raisin au moment des vendanges, précise Xavier Piton, dépend du travail raisonné de l’homme à la vigne, mais est aussi régie par la climatologie, car c’est encore la nature qui reste maîtresse du jeu. Deux à trois semaines avant la maturation des raisins, des contrôles de maturité sont réalisés à la vigne, deux fois par semaine, pour prélever des baies de raisins dans chaque parcelle afin de suivre leur teneur en sucre et en acide. L’ensemble vieillit en fûts de chêne français. La dégustation, tout au long de l’élevage est notre fil conducteur. C’est en fonction de notre palais que nous intervenons sur le vin. Comme au cours de la vinification, rien n’est systématique.”
Nous faisons une culture raisonnée en s’adaptant au climant tout en utilisant des produits respectueux de l’environnement.
Remarquable Lalande de Pomerol 2017, de robe pourpre, aux connotations de fruits compotés et de musc, un vin fondu mais puissant, structuré, aux tanins riches et veloutés à la fois, avec, en finale, des notes de cuir et de pruneau cuit, tout en élégance et nuances. Le 2016, est coloré, très harmonieux, très équilibré, avec des arômes de cassis mûr, d’épices, un vin dense, puissant et structuré, très savoureux, de belle garde.

Des confins du massif central jusqu’à l’estuaire, les vignobles ponctuent le paysage le long du fleuve et de ses affluents. Depuis Roanne ou Saint-Pourçain, jusqu’à Nantes ou Saint-Nazaire, la vigne occupe les coteaux de Bordure, sur près de 1000 km.
Les vins de cette vaste région ont pour points communs la fraîcheur et la délicatesse de leurs arômes, essentiellement dues à la situation septentrionale de la plupart des productions.

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR ACHETER LES VINS AU PRIX PROPRIETE, SANS MARGE NI COMMISSION PRISE PAR L’AMOUR DU VIN

Le climat : Vignobles septentrionaux soumis à une influence atlantique plus ou moins marquée. Le courant d’air atlantique s’engouffre d’ouest en est, dans le couloir dessiné par la Loire, puis s’estompe peu à peu au fur et à mesure qu’il rencontre les collines du Saumurois et de la Touraine.
Les sols: sont extrêmement variés: schistes et gneiss (Muscadet et Anjou), craie Tuffeau (Touraine), silex (Sancerre).
Le relief influe beaucoup sur le climat pour limiter l’action des courants. De même l’exposition en fonction de l’emplacement des parcelles peut changer du tout au tout les vins produits, les risques de gelée…

Les vignobles du muscadet sont situés sur des mamelons de plateau, ceux d’Anjou sur les coteaux de la Loire et de ses affluents.

Le Val de Loire

Chinon. S’il est jeune, avec une volaille ; s’il est parvenu à maturité, il convient aux viandes rouges, à un canard ou à un gibier cuisiné légèrement.

Sancerre. Sec, nerveux et fruité, le blanc se goûte avec les fruits de mer, les rillettes, l’andouillette au vin et les poissons. Le rosé s’adapte à toutes les charcuteries, et le rouge à un canard ou à une dinde aux marrons.

Pouilly-Fumé. Sec, aux arômes de fruits frais, parfait en apéritif, sur les fruits de mer, coquillages, crustacés, fromage de chèvre.

Saumur-Champigny. Un rouge aux tanins ronds, idéal sur une côte de veau ou des rillons, du mouton, un magret, voire un faisan pour un millésime plus ancien.

Touraine. Des vins frais et fruités, qui se boivent avec des rillons quand ils sont jeunes (pour les rosés et rouges), puis sur une volaille, des pigeonneaux, du veau grillé. Le blanc se marie avec les fruits de mer, les gougères et les fromages de chèvre.

Coteaux-du-Layon. Des moelleux à déguster à l’apéritif, sur les charcuteries, avec un foie gras ou des fromages bleus. Goûtez-les sur un saucisson brioché ou un homard.

Muscadet. Des blancs secs pour les fruits de mer et les poissons, frais et fruités à l’apéritif et avec des langoustines, ou avec les charcuteries du pays (rillettes, notamment).

Vignobles GASSIES-GAUTEYBORDEAUX Vignobles GASSIES-GAUTEY
Vignobles GASSIES-GAUTEY (BORDEAUX)
Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson
Site : www.chateau-du-masson.fr

Domaine de 43 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l’œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d’autres de ce terroir de l’Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l’ancienne à l’air libre, élevage 3 ans en cuves.
Olivier, le fils est le gérant, il compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération.
“Récolte 2019 très qualitative nous dit Olivier Gautey, nous avons des vins structurés avec de bons tanins et fruités, plutôt sur des arômes de fruits murs et quelques notes fumées, seul hic, la quantité est faible à cause de la gelée du mois de Mai.
Nos ventes en 2020 : en Bordeaux rouge Château Masson 2015, cuvée Passion 2014, en Bordeaux Supérieur Opale 2014 et l’Or Rouge 2012, en Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2018 puis 2019.”
Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2014, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, parfumé, charpenté comme il se doit mais tout en souplesse, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois. 
Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2015, riche en couleurcorsécharpenté, un vin qui sent bon la prune, le poivre et les sous-bois, de bouche puissante, ample et structurée, d’une belle finale, d’excellente garde.
Très agréable Bordeaux rosé Fleur du Mayne 2018, de très belle teinte, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée.
Très joli Bordeaux Supérieur Opale 2014, un pur Merlot, tout en bouche, tout en séduction, quand le Bordeaux Supérieur L’Or Rouge 2012, qui provient d’un assemblage de Merlot 50%, Cabernet franc 35% et Malbec 15%, plus dense, possède une belle robe rubis, un nez de fruits frais et épicé, avec une attaque souple en bouche, de beaux fruits rouges et de bons tanins salivants.

Château FONTBONNEBORDEAUX Château FONTBONNE
Château FONTBONNE (BORDEAUX)
Philippe et Marie Renier
2, route de Targon – Lieu-dit Fontbonne
33760 Faleyras
Téléphone :05 56 23 49 36 et 06 07 59 35 45
Email : chateau.fontbonne@wanadoo.fr
Site : www.chateau-fontbonne.com

Au sommet. Une propriété familiale depuis trois générations. Elle a été achetée par le grand-oncle de Philippe Renier, l’actuel propriétaire, en 1939. Sa fille Marie, œnologue le rejoint en 2018 sur la propriété de 32 ha. Dans un souci du respect de l’environnement, le désherbage est mécanique. Les traitements phytosanitaires sont gérés de façon raisonnée. Les vins collectionnent les récompenses.
“En 2020, nous précise Marie Renier, nous poursuivrons la vente du Bordeaux rouge cuvée Marie 2016, du Bordeaux rosé 2019, du Bordeaux blanc 2018 et aussi notre nouvelle cuvée Our Hands 2018, un vin jeunefruité 80% Merlot et 20% CabernetSauvignon, sans passage en fûts. Cette cuvée doit son nom à la présentation des mains de mon papa et des miennes et signe notre première cuvée faite ensemble.
Pour nous, les vendanges se sont passées, sous les meilleurs auspices, petit bémol moins de volume, mais une concentration parfaite des raisins et à notre avis, un millésime d’exception.”
Remarquable Bordeaux rouge cuvée Marie 2016, une sélection rigoureuse de parcelles de vieilles vignes, 70% Merlot et 30% CabernetSauvignon, aux connotations de cassis et de poivre noir, coloré et complexe, très bien structuré, aux tanins mais fondus.
Une nouveauté à tester absoluement, le Bordeaux rouge cuvée Ours Hands 80% Merlot et 20% Cabernet –Sauvignon, d’un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, qui associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante.
Excellent Bordeaux rouge Edouard de Fontbonne 2016,90% Merlot, 10% CabernetSauvignon, à dominante de pruneau, un vin très savoureux, ample en bouche grâce à des tanins soyeux, avec des nuances de cerise noire et d’humus, de belle évolution. Il y a aussi le 2015, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet intense, un vin qui développe des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée.
Le Bordeaux rosé 2019, Merlot 50%, CabernetSauvignon 50%, est l’un des meilleurs de l’appellation, avec beaucoup de gourmandise et des arômes de pêches de vignes dominant. Le Bordeaux blanc 2018, pur Sauvignon, est bien équilibré en bouche, avec des notes fruitées persistantes. Et pour finir le Bordeaux rouge 2016, de bouche riche, aux notes de mûre et d’humus, tout en rondeur, ample et coloré.



Château BELLE GARDEBORDEAUX Château BELLE GARDE
Château BELLE GARDE (BORDEAUX)
Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-ericduffau.com

Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Nous avons dégusté ce remarquable Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, riche en arômes, d’une belle structure, aux notes de fruits rouges, il est très équilibré au nez comme en bouche, très savoureux. Tout comme ce Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, d’un beau rouge profond, concentré, velouté et fruité en bouche, avec ses tanins ronds et puissants à la fois. Très agréable Bordeaux blanc Privilège 2018, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, de jolie robe, avec cette nervosité caractéristique, aux senteurs persistantes (reinette, citron…), une réussite. Bien réalisé également ce Bordeaux blanc 2019, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines 6 mois, au nez fin (fougère, pomme), il est ample, d’une belle vivacité, parfumé, de bouche dense. Le Bordeaux rosé 2019, est super, sur le fruit avec beaucoup de fraîcheur. Joli Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2018, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignonvinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de cinq semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations de fruits frais et de sous-bois. Toujours remarquable Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2018, il est excellent, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique, intense et complexe, de très bonne charpente.

À Saint-Émilion, les 2017, 2014 et 2011 sont très classiques et charmeurs, comme le 2007. Beaux millésimes 2018, 2016, 2015, 2010 et 2009, le 2008 un ton en-dessous, 2006, 2004 et 2001, éclipsés à tort par le 2005 ou le 2003. Quelques crus ont remarquablement réussi le 2003, d’autres beaucoup moins, notamment ceux qui sont trop “confiturés”. Débouchez les millésimes 2007 à 1990 en ce moment, et notamment le grandissime 1995. Certaines bouteilles de 1994 et 1993, notamment, sont surprenantes d’évolution. Un certain nombre de crus pratiquent des prix qui ne sont pas justifiés. Certains se flattant ici d’élever des cuvées très “spéciales”, il faut plus que jamais tirer un coup de chapeau aux propriétaires de talent qui élèvent les véritables grands vins de Saint-Émilion, du plus grand des grands crus au plus modeste.

Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTE
Château CORBIN MICHOTTE (SAINT-ÉMILION)
Famille Boidron

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 64 88
Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr
Site : www.boidron.info

Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. La famille Boidron a commencé l’élaboration du vin à partir de 1760. De génération en génération, le vignoble s’est étendu et comprend aujourd’hui 70 ha de vignes sur 6 appellations.Le Château Corbin Michotte est situé dans la zone graveleuse de Saint-Émilion. Son vignoble de 7 hectares se trouve entre Pomerol et Saint-Émilion, proche de Cheval Blanc, Figeac et de Petrus pour sa limite Pomerol. La famille est partie prenante : Jean-Noël Boidron (Œnologue, ancien Professeur à l’Institut d’œnologie de Bordeaux, Membre de l’Académie Internationale du Vin et de l’Académie des Vins de France), Hubert Boidron (Œnologue, responsable de production vignes et Vins), Emmanuel Boidron (Master Marketing, DUAD, responsable commercial), Isabelle Boidron (DESS Gestion et Droit vitivinicoles).
La typicité du vin est due à son sol sablo-limoneux noir reposant sur un sous-sol sablo argileux fortement ferrugineux (crasse de fer), avec quelques graves en surface. Il s’agit d’une nappe alluviale de l’Isle. La vendange est effectuée à la main, les raisins sont triés manuellement sur une table de tri vibrante. Longue macération avec dégustation quotidienne. L’élevage se fait en fûts neufs et de un vin pendant 18 à 24 mois. Leur proportion en est décidée chaque année en fonction de la dégustation. Les arômes du bois ne doivent jamais effacer le fruité dû au terroir, mais seulement l’enrichir.
Dans un cru de la famille Boidron, il y a une philosophie qui exprime, comme dans les arts, un choix esthétique défini par cette devise : Excellence, Harmonie, Humilité.”
Pour Hubert Boidron, “2019 est un bon millésime avec une arrière-saison ensoleillée, ce qui a pour résultat une très bonne maturité des raisins. Nous avons procédé à une vendange “à la carte”.
Nous avons pu ramasser les parcelles les plus mûres afin de laisser les autres terminer tranquillement leur maturation sans être dérangées par la pluie.
Je l’ai goûté récemment, c’est très prometteur, il poursuit son élevage.
Le 2018 est mis en bouteilles au mois de Mai-Juin, c’est un vin aux beaux tanins bien présents, très beaux arômes de fruits mûrs, le 2019 lui ressemblera à mon avis. Le 2018 me fait penser au 2015, un vin d’un bon potentiel de garde.
Au Château Corbin-Michotte, nous avons maintenant une traction animale pour le travail du sol. Nous labourons avec des bœufs. Cela fait deux ans que nous les faisions dresser. C’est une très belle aventure, j’ai l’impression de renouer avec la tradition de mes grands-parents et arrière-grands-parents.
Cela comporte plusieurs avantages, tout d’abord, un effet environnemental très positif, pas de moteur, pas d’énergie fossile, les bœufs pâturent l’herbe, donc pas de désherbant chimique.
L’autre avantage est de réintroduire l’animal dans l’équipe de travail, ce rapport de l’homme à l’animal est très intéressant. C’est un véritable plaisir, ce sont des bêtes très sympathiques, très agréables, je ne m’y attendais pas, c’est très réjouissant pour tout le monde !”
Remarquable Saint-Émilion GC 2016, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Superbe 2015, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Le 2014, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), classique, est typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Le 2013 est particulièrement harmonieux, très élégant, au bouquet dominé par l’humus et les petits fruits rouges frais, de bouche ample.
Beau 2012, avec ce nez de griotte surmûrie, un vin qui est complexe, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, avec des notes de prune cuite, finement poivré, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement, à prévoir sur un carré d’agneau ou des magrets de canard aux cèpes.
Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2016, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, aux arômes de fruits noirs intenses et de fumé, de bouche dense, tout en complexité, aux tanins savoureux, finement épicé. Le 2015, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de myrtille et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, c’est un vin de très bonne garde. Magnifique Pomerol Château Cantelauze 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, au nez complexe où dominent les groseilles et l’humus, de bouche bien charnue, c’est un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Joli 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, c’est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille.

Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTE
Château CROQUE MICHOTTE (SAINT-ÉMILION)
Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 13 64
Email : chateau@croque-michotte.fr
Site : www.croque-michotte.fr

Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins “bodybuildés”, sans âme ni terroir
“Pour la vendange 2019, le rendement est en hausse, nous explique Pierre Carle, nous avons ramassé une très bonne qualité de raisins et n’avons pas rencontré de problème particulier, au contraire, notre vignoble cultivé en Bio a très bien réagi à la chaleur.
Nous avons en effet une meilleure rétention d’eau dans nos sols sablonneux avec des argiles ferrugineuses, il y a une bonne restitution de l’eau et nos vignes n’ont donc pas souffert de la sécheresse.
Nous récoltons manuellement en cagettes, faisons du tri optique, foulage à l’encuvage suivi de vinification sans sulfite. Nous ensemençons la vendange pour éviter que les mauvaises bactéries ou mauvaises levures ne se développent d’une manière incontrôlable.
Les vins sont plus purs, c’est un véritable gain organoleptique. Nous élevons nos vins deux ans en barriques neuves à 60% et le reste d’un vin.
Le 2017 a reçu un très bon accueil de la part de nos importateurs, dès les Primeurs, le 3/4 de la récolte étaient déjà vendus ! Malheureusement en petite quantité à cause du gel. C’est un vin succulent d’une belle concentration peut-être un peu moins que le 2016 qui a reçu la médaille d’Or au Challenge International du Vin. Ce 2017 a obtenu le prix spécial du jury pour le meilleur vin Bio du monde, c’est une grande satisfaction pour nous.
Le 2018 est un vin très concentré, nous avons un terroir très privilégié, côté Pomerol, nous avons des voisins prestigieux tels que Gazin, l’Evangile et Petrus, et côté Saint-Emilion, La Dominique, Cheval Blanc, Corbin Michotte…
Nos sols sont enrichis du limon de la rivière l’Isle, des sables anciens, des graves sur lesquels s’épanouissent à merveille le Merlot. Cela donne des vins concentrés mais féminins, très élégants, des vins très agréables à déguster dans leur jeunesse, même si nous avons des bouteilles de plus de 70 ans qui se goûtent particulièrement bien.
Les 2018 ont un nez très aromatique où s’entremêlent des notes de fleurs, de fruits, jus de raisin frais, en bouche, les tannins même encore jeunes, tapissent de manière veloutée le palais, belle finale longue et persistante. Nous faisons 25 hl/ha de rendement et attendons la parfaite maturité, c’est aussi pourquoi, nos vins sont si aromatiques.
Nous avons un programme de replantation en cours, nos plus vieilles vignes ont été plantées en 1922 et sont toujours en bon état.
Nous avons rapporté plusieurs semi-remorques de fumure organique, il nous faut un sol vivant avec beaucoup de vers de terre. Nous ne voulons pas doper la vigne, les vins ne seraient pas intéressants et le terroir se fatiguerait trop vite.
Programme en cours : nous relevons nos hauteurs de palissage depuis plus de 10 ans en mettant des piquets plus élevés afin d’augmenter de 40 cm.
Nous avons ainsi une meilleure surface foliaire, nous souhaitons avoir plus de feuilles pour le même nombre de grappes, nous obtenons ainsi plus de tannins et plus de couleur, plus de parfum, plus de sucre, donc plus de degrés. C’est surtout la lumière qui est indispensable : plus on a de feuilles, plus on a de synthèse chlorophyllienne, plus on va capter les photons du soleil. Si on cultive bien la vigne, le jour de la vendange tout est joué !
Si les raisins sont bons, le vin sera bon, avec la chimie on ne pourra jamais compenser la matière première, le terroir… plus l’année est lumineuse et mieux le raisin se porte.”


Vraiment superbe, ce Saint-Émilion GC 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s’apprécie déjà. Toujours exceptionnel, le 2016, généreuxplein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d’une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !) : 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Le 2014 commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s’il a un réel potentiel d’évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d’agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin. Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009, n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime. Quant à ce 2008, lui aussi parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d’une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche savoureuse. Excellent 2007, suave et chaleureux, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale. Gage de ce que donne l’évolution d’un vrai grand vin, le 2001 est formidable actuellement, racé, velouté, parfumé, un vrai régal !


Château DARIUSSAINT-ÉMILION Château DARIUS
Château DARIUS (SAINT-ÉMILION)
Michel et Odette Pommier – GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires, en agriculture raisonnée. 
Excellent Saint-Émilion GC Darius 2016, il est riche au nez comme en bouche, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés. Le 2015, récompensé d’une médaille d’Or au concours de Mâconharmonieux, dense, au bouquet subtil, qui développe une bouche délicate, où la mûre s’associe à la framboise bien mûre, aux tanins bien enrobés. Le 2014, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, au nez subtil où dominent le cuir, la cerise et les épices, un vin velouté et riche, d’une belle persistance et de très bonne garde.

Château FONROQUESAINT-ÉMILION Château FONROQUE
Château FONROQUE (SAINT-ÉMILION)
Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
Site : www.chateaufonroque.com

La famille Moueix a vendu, en 2017, suite à des nécessités successorales, le Château Fonroque à la famille Guillard, assureurs basés à Nantes. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Le Château Fonroque est certifié en Agriculture Biologique et c’est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001.
Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. Parmi les divers travaux de rénovation visant à accompagner le développement significatif du cru, la construction d’un nouveau cuvier est d’ores et déjà à l’étude.
Remarquable Saint-Émilion GCC 2017, 93% Merlot et 7% Cabernet franc, il est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2016, issus de vignes cultivées en Bio et Biodynamique, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d’ampleur.
Dans la lignée, le 2015, de robe grenat brillante, au nez complexe avec des arômes de fruits rouges, en bouche, une attaque franche avec un bel équilibre entre l’acidité et le boisé, on retrouve bien les fruits rouges du bouquet. Voir le Château Mazeyres à Pomerol.

Château FRANC LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FRANC LARTIGUE
Château FRANC LARTIGUE (SAINT-ÉMILION)
Elisabeth et Jean-Pierre Toxé – Vignoble Marcel Petit
2 la Rouchonne
33330 Vignonet
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site : www.vignobles-petit.com

La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit , dès 1988, la société s’est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3).
Jean Pierre Toxé “met en vente cette année, les Saint-Emilion Grand Cru 2014, 2015, 2016 et, en Juin, les 2018.
Pour nous, les vendanges se sont bien déroulées, bien que le gel de printemps nous ait privé du volume attendu, mais la qualité est omniprésente. Le millésime 2019 est bien structuré, fruité, coloré, délicatement tanniquerond, avec des degrés élevés aux alentours de 14°, c’est un grand vin !’
Très joli Saint-Émilion GC 2016, aux notes de fruits rouges mûrs caractéristiques, aux tanins à la fois riches et soyeux, de bouche ample, très réussi. Vous allez apprécier aussi le 2015, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, aux senteurs d’humus et de cassis mûr, un vin de bouche ample et fondue, riche en arômes (cerise noire, cuir, sous-bois) comme en structure. Le 2014, a une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine.

Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLE
Château BALESTARD La TONNELLE (SAINT-ÉMILION)
Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site : www.vignoblescapdemourlin.com

Balestard est l’un des trois crus de la famille Capdemourlin, 10 ha 60, sols argilo-calcairesMerlot 70%, Cabernet Franc 25% et Cabernet-Sauvignon 5%.
Thierry Capdemourlin nous dit que “la récolte 2019 est très jolie en qualité et en quantité. Cela va être un millésime exceptionnel, ample, riche, équilibré, très généreux en bouche, très élégant, il fait partie de la lignée des très grands millésimes à Bordeaux.
Nous commercialisons le 2017, ce millésime n’a pas toujours bonne réputation, c’est l’année du gel, or à Balestard, nous avons été épargnés, un peu moins sur les autres propriétés. Au Château Balestard, nous avons 28 h l/ha ce qui est tout à fait correct, par contre seulement 11 hl/ha au Château Capdemourlin.
Nous avons trié pour faire des vins de qualité aux arômes de fruits rouges, c’est un vin élégant, de belle structure, très agréable à apprécier déjà. Nous le présentons actuellement et il plait beaucoup, ce 2017 mérite vraiment d’être dégusté.
En 2018, rendement moyen, c’est un très grand millésime, arômes de fruits noirs bien mûrs, beaucoup de sucrosité en bouche, les baies étaient petites et très concentrées. Nous sommes séduits par le beau volume en bouche, belle générosité, beaucoup de caractère. Il sera mis en bouteilles courant Juin.
Jacques Capdemourlin ajoute “ce 2019 est un vin réjouissant, complet, juteux en bouche, suavegénéreux, on se trouve en présence d’un millésime exceptionnel qui fera date, il me fait penser au 2016. Nous avons su attendre la maturité et avons bénéficier d’une petite pluie qui est arrivée pour empêcher le stress hydrique, l’évolution des fruits a été favorisée ainsi que la maturité. Ici, sur nos domaines, nous attendons toujours la maturité de nos Cabernets afin que les maturités Merlot/Cabernet soient équivalentes. Le 2019 est un millésime de garde au beau potentiel.
Nous poursuivons l’évolution de la propriété. Après avoir rénové le cuvier, les chais, où, après un tri sélectif, nous vinifions par gravité, ce qui est important pour la qualité, l’accueil, un nouveau lieu de dégustation. En effet, nous avons aménagé un nouveau lieu de réception avec une terrasse surplombant les vignes avec vue sur la cité de Saint-Emilion.”
Remarquable Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2017, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, charmeur, de belle matière. Superbe 2016, de couleur soutenue, très équilibré, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche, d’une belle persistance, idéal lors de vos repas de famille ou entres amis sur une cuisine traditionnelle, de terroir. Le 2015, est un vin avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche ronde mais puissante, dominée par les fruits macérés et l’humus, de fort belle garde. Le 2014, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. “Concernant le 2014, nous avons vendangé vers la mi-octobre. Dans l’ensemble de nos propriétés les robes sont homogènes, le vin est généreuxvineux, ample, notes de cerise noire et de truffe, bouche superbe, dense et racée, des tanins remarquablement enrobés par un boisé délicat. Finale longue et persistante, un superbe vin de garde. Pour le Château Cap de Mourlin, la robe est grenat intense, notes de fruits noirs, attaque franche et fraîche, belle concentration, tanins serrés, gras et onctueux, un très grand vin de terroir. Nous cherchons à obtenir cette complexité aromatique en vendangeant tardivement et en faisant de petits rendements de 35hl/ha. Nous avons prolongé l’élevage en barriques de 15 à 18 mois.” Le 2013, de robe grenat foncé, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, aux tanins harmonieux, tout en bouche, fin et corsé à la fois, un vin charmeur. 
Séduisant Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2016, aux nuances de truffe et de framboise, aux tanins souples, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2015, est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins savoureux. Le 2014, qui mêle concentration d’arômes et ampleur, a des notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus, a une bouche savoureuse.
Quant à leur Montagne-Saint-Émilion Château Roudier 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, qui mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2015, toujours à la tête de son appellation, très classique, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, c’est un vin au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, de bouche puissante.


Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC
Château CANTENAC (SAINT-ÉMILION)
Nicole Roskam-Brunot
2, Cantenac – RD 670
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac
Site : www.chateau-cantenac.fr



Nicole Roskam­-Brunot et ses fils, 4e génération, perpétuent leur savoir-faire avec passion et ont célèbré leurs 80 ans à la tête du Château Cantenac, une belle histoire de famille ! Prenez le temps de découvrir les très jolis vins de leurs domaines et d’aller à leur rencontre.
La Famille Roskam nous dit “2017 est un millésime qui marque la 80e année de notre famille aux manettes du Château Cantenac ! Un beau chemin parcouru depuis qu’Albert et Emilie Brunot se sont installés sur la propriété en 1937.
Ce 2017 est un beau millésime classique, de belle couleur, bonne homogénéité, souligné par une bonne fraicheur.
Le 2018 est un grand millésime, riche et puissant, particulièrement concentré et apte à une bonne garde. Vin généreux qui présente assez de souplesse dans sa jeunesse pour charmer les consommateurs.
Le 2019 est un très beau millésime issu d’un été très chaud, récolte au rendement modéré. Le terroir du Château Cantenac riche en sous-couches de graves et d’argiles a permis à la vigne de poursuivre sa maturation dans de très bonnes conditions. L’effeuillage a volontairement été limité pour protéger les baies du soleil. Les vendanges se sont déroulées sous un beau temps du 19 Septembre (date d’anniversaire de Johan Roskam) jusqu’au 3 Octobre. Très belle couleur sombre, extraction bien maîtrisée par Frans Roskam, c’était essentiel pour assurer des tanins fins. Les très bons Cabernets francs et sauvignons apportent un équilibre à l’ensemble.
Depuis 2019, inscription pour l’obtention d’un certificat Haute Valeur Environnementale pour entériner notre engagement dans une viticulture respectueuse de l’environnement. Notre Château La Lauzette-Declercq a validé sa certification Haute Valeur Environnementale en 2019.
En 2020, nous fêtons les 150 ans de la création du Château Cantenac, c’était en 1870.
Une belle histoire de famille depuis les Despujols qui sont à l’origine du domaine.
L’œnotourisme se développe au Château Cantenac, un moment de partage et de découverte : visite Classique d’une heure avec dégustation de 3 vins, visite Prestige de 1h30 et déjeuner-dégustation (visite incluse) à partir de 20 personnes.
Château Cantenac est accrédité “Vignobles et Découverte” de la Route des vins de Bordeaux et a remporté un coup de cœur au Best of du Tourisme.”
Vous allez adorer comme nous leur Saint-Émilion GC 2017, de robe grenat, est un beau vin ample, aux notes de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, aux tanins d’une grande suavité, une belle réussite !
Remarquable Saint-Émilion GC 2016, d’une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, légèrement épicée, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, c’est un vin qui devrait tenir toutes ses promesses.
On est incontestablement sous le charme de leur 2015, terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets, il est vraiment remarquable, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, particulièrement charmeur, fin et coloré, un vin aux tanins savoureux, légèrement épicé au palais comme il se doit, bien charnu, très prometteur. 
Le 2014, médaille d’Or Féminalise, est de belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie. Très joli Sélection Madame 2016 il est puissant et chaleureux, aux nuances finement toastées, c’est un vin riche en matière, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins puissants mais bien fondus, très harmonieux et prometteur. Le 2015, médaille d’Argent Concours de Bordeaux, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d’épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, est un vin bien charpenté, parfumé en bouche, aux tanins bien présents mais soyeux. 
Il y a encore ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette 2016, très équilibré, riche, gras et complexe, ample au nez comme en bouche, aux tanins fondus, il est chaleureux, riche en couleur comme en matière, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, truffe). Excellent 2015, il est dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de robe soutenue, aux tanins bien présents, d’excellente garde.
Goûtez également le Lussac Saint-Émilion Moulin de Grenet 2016, charnu comme on les aime, gras et bien structuré, complexe, aux connotations épicées, qui allie une bonne base tannique à une finesse persistante en bouche.

Château La GRACE FONRAZADESAINT-ÉMILION Château La GRACE FONRAZADE
Château La GRACE FONRAZADE (SAINT-ÉMILION)
François-Thomas et Bénédicte Bon – Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
Site : www.lagracefonrazade.com

Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, lors de son rachat par François-Thomas Bon, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Agriculture Biologique, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion dès le millésime 2013, les Bordeaux depuis le 2016).



Pour François-Thomas Bon, “en cette année 2020, vous trouverez à la vente le Blanc Château La Grâce-Fonrazade 2017, le Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce-Fonrazade 2016 puis 2017, le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce-Fonrazade 2016, 2017, et en Automne le 2018, le Bordeaux rosé Pink Peak 2019 (frais et gras) et le Côtes de Castillon Château de Gardégan 2016 puis 2018.
Etant donné que nous sommes en Agriculture Biologique, notre sensibilité à l’évolution des sols est d’autant plus marquée à garder un vignoble en excellent état. Chez nous les vendanges ont apporté la quantité et la qualité, les vins 2019 sont fins, longs en bouche, élégants.”
Coup de cœur pour ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2017. un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses.
Le Saint-Émilion GC Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2017, 100% Merlot noir, est remarquable, marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution.
Suave Bordeaux Blanc Château La Grâce Fonrazade 2017, tout en finesse, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, il est très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche. Le Côtes de Castillon Château de Gardegan 2018, est un vin structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassisprune…), Et bien entendu pour l’été, sur la gourmandise, ce Bordeaux rosé Peak Pink 2019.

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRESAINT-ÉMILION Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE
Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE (SAINT-ÉMILION)
Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site : www.lecellierdesgourmets.fr

Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, é́levage en barriques…).
Excellent Saint-Émilion GC 2016, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits noirs et d’humus, légèrement épicé, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur. Le 2015 est un vin généreux, aux nuances de fruits rouges mûrs (prunefraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des tanins équilibrés.Quant au 2014, il est savoureux, corsé, aux tanins souples, c’est un joli vin où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois. A découvrir également le Clos Castellot 2017, très charmeur, tout en souplesse, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, c’est un vin charpenté.

Château LANIOTESAINT-ÉMILION Château LANIOTE
Château LANIOTE (SAINT-ÉMILION)
Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site : www.laniote.com

Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. L’âge du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisinscuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement durant 12 mois en fûts de chêne.
Superbe Saint-Émilion GCC 2017, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre.
Le 2016, typé, savoureux, corsé, tout en bouche, au nuances de fraise des bois, de truffe et d’humus, un vin intense, qui associe finesse et charpente, très parfumé en bouche (truffe, groseille), aux tanins fermes mais soyeux, de garde.

Château La MARZELLESAINT-ÉMILION Château La MARZELLE
Château La MARZELLE (SAINT-ÉMILION)


33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Email : info@lamarzelle.com
Site : www.lamarzelle.com

C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables: la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes.
Superbe Saint-Émilion GCC 2016, un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et denses, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, avec une jolie finale légèrement poivrée, de belle évolution. 

Château MAUVINONSAINT-ÉMILION Château MAUVINON
Château MAUVINON (SAINT-ÉMILION)
Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97
Email : chateaumauvinon@orange.fr
Site : www.chateaumauvinon.com

Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-Sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison durant 3 à 4 semaines, élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, pendant 12 à 16 mois. Le vignoble est certifié Bio.

Superbe Saint-Émilion GC 2016, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Le 2015 est légèrement épicé, aux senteurs où prédominent la mûre et les sous-bois, généreux, d’une belle complexité d’arômes au palais, (cannellefraise des bois…), riche au nez comme en bouche, aux tanins amples, de très belle évolution.
Le 2014, qui dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, est charnu, complet et complexe, d’une bouche persistante, où dominent la prune et l’humus, déjà séducteur mais d’excellente évolution. 
Il y a aussi la cuvée Gabriel Lauzat 2016, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique. Le 2015, de robe brillante et soutenue, dégage des senteurs de fruits rouges cuits et de cuir, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais denses, d’une belle longueur.

Château ORISSE du CASSESAINT-ÉMILION Château ORISSE du CASSE
Château ORISSE du CASSE (SAINT-ÉMILION)
Danielle Dubois
248, lieu-dit Lartigue
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 82 17 37 48
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site : www.terroirsenliberte.com

La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l’exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l’exploitation grâce à l’amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l’état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépageterroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts.
Pour Danielle Dubois, “les vins à la vente sont : Saint-Émilion 2015 puis 2016. Château Orisse du Casse 2014. Et Le Côtes de Castillon Athémis toujours le 2008. Arthémis 2008 est un cru en Côtes de Castillon que je produis seulement certaines années et en quantité très limitée. Le 2008 est une année très riche, j’avais de très beaux raisins, le vin a une belle couleur pourpre, puissants arômes de fruits rouges et d’humus, un vin structuré, les tanins sont bien présents et puissants, le bouquet est très fin, grande élégance, beau potentiel de garde, finale d’une grande finesse en bouche.
P du Roy, j’ai toujours pour les amateurs quelques vieux millésimes de ce Grand Cru de Saint-Emilion 1998, 1999 et 2002. Des vins à la jolie couleur cuivrée, aux arômes fondus et veloutés, beaucoup de soyeux et de complexité.
Je suis seule sur le domaine, ce qui n’est pas simple. Je suis les Grands Crus avec les primeurs. Mon fils Arthur vient travailler avec moi, je souhaiterais lui céder le domaine. Il a fait des études d’ingénieur et de viticulture.“
On ne peut qu’apprécier son Saint-Émilion GC 2016, il est tout en persistance d’arômes, un vin très intense, tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés, prometteur. . Superbe 2015, coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins équilibrés, gras et persistant, où dominent les fruits cuits et le poivre. Le 2014, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple. Le 2012, se goûte particulièrement bien, corsé, de bouche dense, un vin qui séduit par son intensité, avec ce nez marqué par les fruits noirs et le poivre, des tanins fins et structurés, de très bonne garde, à savouer sur un bœuf bourguignon ou des bouchées aux cèpes. Le 2011, de belle couleurcharnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, poursuit son évolution. Le 2018, sera en vente en début d’été.
Il y a aussi la très belle cuvée Arthémis 2008, franchement remarquable en ce moment, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche, corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, veloutée, très harmonieux.

Château de PASQUETTESAINT-ÉMILION Château de PASQUETTE
Château de PASQUETTE (SAINT-ÉMILION)
Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site : www.chateaudepasquette.com

Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileuxfaibles rendements. “Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C’est un vin croquant et au style sincère, c’est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.”
Joli Saint-Émilion GC 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, riche, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique. Le 2015, à la fois puissant et souple, avec des senteurs de fruits rouges complexes (griotte, mûre), c’est un vin de bouche dominée par des nuances de griotte, qui poursuit son évolution.
Le 2014, est un vin bien charpenté, de belle robe soutenue, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, parfait actuellement sur, par exemple, une rouelle de porc ou une terrine de perdreau.

Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU
Château PIGANEAU (SAINT-ÉMILION)
Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 09 99
Email : chateau.piganeau@vignobles-brunot.fr
Site : www.vignobles-brunot.fr

Bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir, on est au sommet. 
Vincent Brunot poursuit la tradition familiale qui est de privilégier le fruité et de réduire l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse.“Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix.”
Pour Vincent Brunot, “2019 a été une année assez contrastée une fois de plus, une climatologie pas évidente… ce fût une saison assez hétérogène. Un printemps plutôt froid et la canicule l’été. Heureusement une pluie fin Août a permis de regonfler un peu les baies et de redynamiser la végétation. Nous avons fait des rendements de 45hl/ha.
C’est un millésime aux degrés assez élevés, autant que le 2018. Au résultat, c’est un vin bien équilibré, aromatique, aux tanins bien présents mais ronds, un très joli millésime.
A la vente, nous proposons Lussac Tour de Grenet 2015 et 2016, Château Piganeau Saint-Emilion Grand Cru 2014 et 2016, Lalande-de-Pomerol Château le Gravillot 2014 et 2018, Bordeaux Supérieur Château Maledan 2014 et 2018.
Le 2018 est un très beau millésime, le vin est bien coloré, beaucoup de fruit, belle matière, le vin est charnu, les tanins sont soyeux, les rendements étaient corrects sans être excessifs, belle concentration, nous privilégions dans tous nos vins une forte proportion de Merlot (95%) pour obtenir un beau fruité.
Château Maledan 2019 Bordeaux blanc, une nouveauté chez nous, nous le mettons en bouteilles en avril, c’est notre premier millésime en blanc, nous avons planté les vignes il y a trois ans, cela correspond à une petite production environ 1000 bouteilles que je réserverai aux cavistes. Pour le rouge il est 100% Cabernet-Sauvignon, c’est un joli vin d’un rouge profond, aux tanins bien présents.
Depuis 2 ans, nous ne désherbons plus, nous réfléchissons au passage en Bio, mais dans notre région ce n’est pas évident.”

Voilà, en effet, un remarquable Saint-Émilion GC 2016, de couleur rubis soutenu, un vin typé, très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2015, tout en bouche, mêlant ce gras caractéristique à des notes finement boisées, est un vin d’une jolie concentration. Le 2014, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d’épices.
Goûtez son Bordeaux Supérieur rouge Château Maledan 2016, charnu, aux tanins savoureux, tout en nuances avec des notes de griotte mûre. Il y a encore leur Lalande-de-Pomerol Château Le Gravillot 2016, associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s’entremêlent des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, est tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche savoureuse.

Château CLOS des PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS des PRINCE
Château CLOS des PRINCE (SAINT-ÉMILION)
Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site : www.chateau-closdesprince.fr

Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d’excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en « vinification intégrale », une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats.

“Au cours de l’année 2020, nous indique Marie-Christine Prince, nous poursuivons la
commercialisation de nos millésimes 2016, 2017, et 2018. Nous avons également
produit pour la première fois, un Bordeaux rouge très qualitatif, le Bordeaux du Château Clos Des Prince. Il s’agit d’un vin haut de gamme issu d’une parcelle de vieilles vignes 100% Merlot, parcelle d’altitude face à celles du Haut de Saint-Emilion.
Très sensibles à l’environnement et à la préservation des ressources, nous sommes depuis 2019 certifiés HVE 3 et devons valider cette année notre certification Bio
Ecocert.
En ce qui concerne les vendanges 2019 et ce malgré quelques péripéties climatiques, le millésime qui va bientôt sortir en primeur, offre déjà un aspect physique intéressant, un nez complexe et de belles perspectives de dégustation.”

Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2016, avec des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges bien mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Le 2014, est un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d’épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche, de belle évolution. 
Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l’aigre-doux.

Château LA TOUR DU PIN FIGEACSAINT-ÉMILION Château LA TOUR DU PIN FIGEAC
Château LA TOUR DU PIN FIGEAC (SAINT-ÉMILION)
Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 06 10
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site : www.giraud-belivier.com

Au sommet. Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne.

“Nous pouvons dire qu’à Bordeaux : Millésime 2019 sous le soleil ! Nous avons eu des conditions estivales chaudes et sèches seulement ponctuées de deux épisodes pluvieux fin juillet et début août. Après des contraintes hydriques, qui finalement
ont été très favorables aux murissement des tanins. Les raisins étaient petits, de très belle qualité et excellents, ce qui a donné des moûts très riches et très aromatiques avec un très haut potentiel tannique et anthocyanique. Nos vins de 2019 sont riches et puissants.
Le grand Millésime 2018 sera disponible en juin. C’est un joli Millésime avec de très beaux tanins, très aromatique et très harmonieux, d’un très grand potentiel de garde.”

Voilà un grand Saint-Émilion GC 2016, de charpente élégante mais dense, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d’une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d’épices. 
Le 2015, est ferme, tout en bouche, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, aux senteurs de fruits rouges surmûris. Le 2014, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de prune mûre et de poivre, intense au nez comme en bouche, un beau Millésime, ample et chaleureux, à prévoir sur un filet de bœuf à la salardaise ou un lièvre en crépinettes. Le 2013, est parfumé, ample, séveux et persistant, avec ces notes de fraise et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche franche, où se retrouvent des notes de framboise mûre et de sous-bois. Le 2012, est riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, très typé. Le 2011, de couleur soutenue, est structuré, aux senteurs intenses, de charpente élégante, très parfumé (fruits cuits, poivre), d’une belle finale. Voir le Château Le Caillou, à Pomerol.

Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET
Clos TRIMOULET (SAINT-ÉMILION)
Guy, Alain et Joël Appollot
3, Trimoulet
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet
Site : www.clos-trimoulet.com

Au sommet, avec un rapport qualité-prix-plaisir indéniable.
De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens de l’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité́, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. Le Domaine est certifié HVE niveau 3.
Alain Appollot nous dit “qu’en 2019, nous avons rentré une très bonne quantité et qualité. Un peu moindre au Clos Trimoulet, par contre nous avons atteint le quota à Saint-Georges.
Nous avons récolté des raisins d’une très bonne maturité dûe à l’été très ensoleillé et à la très belle arrière-saison. C’est un très joli millésime.
Nous sortirons le 2018 en Septembre, Les Cabernets étaient très jolis, les Merlots très soyeux, le vin est très concentré.
Le 2017 est à la vente actuellement, c’est un vin assez aromatique, aux tanins soyeux, d’une belle structure sans agressivité, un vin plutôt sur le fruit, un millésime plaisir à boire dans les 7-8 ans. Nous sommes en cours de certification HVE.”
C’est toujours un réel plaisir de déboucher leur Saint-Émilion GC 2016, d’une belle couleur rubis, qui présente des arômes de truffe, de fruits rouges macérés. En bouche, l’attaque est franche, il est souple, savoureux, d’une belle ampleur, parfaitement équilibré. Le 2015, médaille d’Or, très parfumé (humus, griotte mûre), alliant couleur et matière, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre noir, d’une jolie finale finement épicée, c’est un vin d’excellente évolution. 
“Le 2015 est un millésime charnu, poursuit Alain Appollot, structuré, au bon potentiel de garde qu’il faudra laisser un peu vieillir pour vraiment l’apprécier. Il est très typé Saint-Émilion, c’est un très joli millésime avec de la finesse et de l’élégance. arômes bien présents de fruits rouges et même de fruits noirs, très jolie couleur profonde.“
Le 2014, médaille d’Or, au nez délicat, mêlant puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveuxgénéreux aux papilles. Le 2013, médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale.
Le 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, a des notes de fruits rouges et de réglisse, un vin bien charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches. Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux, est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), est très chaleureux. 
Superbe 2010 (médaille d’Argent), un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent.
On est bien également à la tête de leur autre appellation avec ce Montagne-Saint-Émilion 2016, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, terroir très homogène d’argile profonde, de belle robe, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, ample et parfumé, légèrement épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. 
Le 2015 dégage un nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’é́pices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très chaleureux. Le 2014 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et d’épices, d’un bon équilibre, aux tanins fermes et fondus à la fois, un vin de très bonne garde. Le 2013, est charmeur, riche en couleurcorsé, sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche ample mais très élé́gante. Le 2012, médaille de Bronze, coloré et parfumé́ (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente, vraiment sé́duisant.

Château VIEUX RIVALLONSAINT-ÉMILION Château VIEUX RIVALLON
Château VIEUX RIVALLON (SAINT-ÉMILION)
Alexandre Plocq – Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site : www.chateau-vieux-rivallon.com

D’une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l’ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire.
Splendide Saint-Émilion GC Cuvée Charles 2016, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins bien enveloppés. Superbe 2015, il est gras et corsé, d’une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d’une jolie finale, de belle évolution.
Très bien vinifié, ce Saint-Émilion GC 2016, de teinte soutenue, au nez où dominent les fruits rouges à noyaux mûrs, un vin dense et finement tannique. Excellent 2015, 60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vieilles vignes âgées de 35 ans en moyenne, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, est riche et rond, de bouche pleine. Le 2014, aux connotations de prune macérée et d’épices, ample, charnu, est bien classique de ce joli millésime, et vous l’apprécierez dès aujourd’hui, notamment, avec un filet de bœuf au foie gras ou une pintade.

Château des ARNAUDSLALANDE-DE-POMEROL Château des ARNAUDS
Château des ARNAUDS (LALANDE-DE-POMEROL)
Sébastien Godineau
Le Bourg
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :09 77 06 49 52 et 06 15 88 90 90
Email : chateau.arnauds@orange.fr
Site : www.chateaudesarnauds.fr

Propriété familiale transmise de père en fils depuis plus de quatre générations. C’est aujourd’hui l’arrière-petit fils de Jacques Arnauds qui gère ce domaine de 14,5 ha. 
Un vignoble sur deux appellationsLalande-de-Pomerol et Bordeaux, planté pour 85% en Merlot et le reste en Cabernet franc, avec un sol qui concentre différents composants : graveleux ou sablo-limoneux-graveleux. Etant proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, nos parcelles bénéficient d’un ensoleillement, de chaleur et d’humidité très favorables à la culture de la vigne. Le vignoble est cultivé de façon à respecter le terroir avec un enherbement maîtrisé.
Cela donne ce remarquable Lalande-de-Pomerol 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de robe pourpre, de bouche généreuse, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d’épices, il est tout en persistance au palais. Le 2014, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, est un vin grascorsé, aux tanins puissants et mûrs, c’est un vin que l’on vous suggère avec une pintade aux lardons et au céleri ou des paupiettes de veau aux olives vertes.
Vous aimerez aussi ce Lalande de Pomerol cuvée Prestige 2015, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le 2014, charnu, a des nuancess de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Excellent Bordeaux Le Plaisir des Arnauds 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, après un passage à basse température de 2 à 4 jours, fermentation en cuves ciment, élevage en cuves Inox 6 à 15 mois, un vin séducteur, de bouche dominée par la violette et la fraise.
Château BELLE GARDEBORDEAUX Château BELLE GARDE
Château BELLE GARDE (BORDEAUX)
Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-ericduffau.com

Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Nous avons dégusté ce remarquable Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, riche en arômes, d’une belle structure, aux notes de fruits rouges, il est très équilibré au nez comme en bouche, très savoureux. Tout comme ce Bordeaux rouge cuvée Tradition 2018, d’un beau rouge profond, concentré, velouté et fruité en bouche, avec ses tanins ronds et puissants à la fois. Très agréable Bordeaux blanc Privilège 2018, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, de jolie robe, avec cette nervosité caractéristique, aux senteurs persistantes (reinette, citron…), une réussite. Bien réalisé également ce Bordeaux blanc 2019, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines 6 mois, au nez fin (fougère, pomme), il est ample, d’une belle vivacité, parfumé, de bouche dense. Le Bordeaux rosé 2019, est super, sur le fruit avec beaucoup de fraîcheur. Joli Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2018, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignonvinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de cinq semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations de fruits frais et de sous-bois. Toujours remarquable Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2018, il est excellent, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique, intense et complexe, de très bonne charpente.
Château BEYNATCASTILLON FRANCS Château BEYNAT
Château BEYNAT (CASTILLON FRANCS)
Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site : http://chateaubeynat.com

Le Château né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“ Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (Bouillie Bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie sur ce vignoble de 14 ha. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie.

Remarquable Castillon Côtes de Bordeaux 2018 Bio, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau. Le 2017, est un vin de couleur grenat, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, velouté, de bonne bouche, aux tanins présents et fondus à la fois, de bonne garde. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2018 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, bien réalisé, tout en bouche, avec des notes de groseille, c’est un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut. Joli Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2017, élevé 12 mois en fûts, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, très réussi, structuré, mêlant distinction et richesse.
Excellent rosé 2019 Bordeaux Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, il est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle et le Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de teinte soutenue, très gourmand. Egalement le Bordeaux Blanc Sauvignon By Beynat 2019, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches.
Toujours le Saint-Emilion 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, dé́gage un nez complexe à dominante de fruits frais, avec des nuances d’é́pices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’é́légance, très chaleureux. Nous avons également découvert de jolies cuvée, la cuvée des Lyres 2017, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu. Et la cuvée Moi J’ai un Rêve 2018, très bien réalisée.



 
 
Domaine de CARTUJACHAUT-MÉDOC Domaine de CARTUJAC
Domaine de CARTUJAC (HAUT-MÉDOC)
Bruno Saintout
20, Cartujac
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site : www.vignobles-saintout.com

La famille Saintout, présente sur la commune de Saint-Laurent-Médoc depuis la fin du XVIIIe siècle au Domaine de Cartujac où elle élevait des brebis aux portes de la grande lande et cultivait déjà quelques arpents de vignes. Un vignoble de 10 ha, sur sols de graves graves, argilo-graveleux, Cabernet-Sauvignon, MerlotPetit Verdot.

Pour Bruno Saintout, “2018 et 2019 sont l’expression du changement climatique. Ce sont des vins concentrés, longs en bouche, le Cabernet-Sauvignon est adapté au climat chaud, nous avons donc obtenu une très belle maturité des raisins. On retrouve dans les vins des arômes de cerise noire. Cette concentration indique un déficit en eau, et une baisse des rendements.
Le 2019 est plus concentré que 2018, ces derniers millésimes me font penser au 2016 et 2009. Certes il y a une différence entre les deux.
Avec ces étés chauds nous récoltons des Cabernets-Sauvignons très mûrs.
Nous développons l’œnotourisme au Château La Bridane à Saint Julien, ouvert 6 jours sur 7 de fin Juin à début Octobre, visite, dégustation et vente de vins.
Pour nos deux Crus Bourgeois Château de Cartujac et Château du Périer, les trois derniers millésimes sont à la vente.”

Voilà un superbe Saint-Julien Château la Bridane 2017, provenant d’un vignoble de 15 ha sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, MerlotPetit VerdotCabernet franc), qui a une robe d’un rouge rubis intense, de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit, aux tanins fins et soyeux. Le 2016 est un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution, parfait avec, notamment, avec un tournedos Rossini ou des magrets grillés.
Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannellegénéreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante.
Un vrai coup de cœur également pour ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Château de Cartujac 2017, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, idéal, par exemple, avec un filet d’agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Très savoureux 2016, harmonieux, aux nuances fruitées denses, dominées par le cassis et la cannellecorsé, est dense, d’un beau rubis foncé, d’une belle concentration aromatique et beaucoup de matière, un vin au joli potentiel de garde.
Le 2015, mêle finesse et richesse d’arômes, de bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), riche en couleur comme en charpente, d’une belle finale, un vin racé, de très belle évolution. Le 2014 est un vin plein, au nez de griotte confite, aux tanins intenses mais délicats, très équilibré au nez comme au palais, avec une finale de prune et d’humus.
Également le Médoc Cru Bourgeois Château du Périer, un vignoble de 7 ha de Cabernet-Sauvignon et Merlotsols similaires. Le 2017 (médaille d’Or Paris 2019), réunit concentration aromatique et souplesse, aux notes de griotte mûre, avec cette pointe de poivre séduisante, c’est un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse mais puissante.
Le 2016, est intense en couleur comme en arômes, aux tanins présents, avec ces notes de mûre et de griotte, riche et généreux, de garde.
Le 2015, est charnu, savoureux, c’est un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution.
Château DAVIDMÉDOC Château DAVID
Château DAVID (MÉDOC)
Thierry Kerdreux
40, Grand-Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 59 09 et 06 89 16 07 70
Email : contact@chateaudavid.pro
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudavid

La maison du Château date du XVIIIe siècle, elle a appartenu pendant 5 générations à la même famille de vignerons, avant d’être reprise en 2015 par 2 passionnés du vin : Isabelle et Thierry Kerdreux.
Le vignoble de 16 ha est composé de 48% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot, 4% Cabernet franc, 3% Petit Verdot et 3% Cot, terroir sablo-graveleux majoritaires, limons argileux et affleurements calcaires selon les secteurs, dans un paysage doux et mollement vallonné, entre l’océan Atlantique et l’estuaire de la Gironde.
Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. HVE niveau 3 à partir du millésime 2018 mais déjà travaillé de la même façon depuis la reprise du domaine en 2016.
A la vente en 2020 pour Thierry Kerdreux, “Château Les Abèdes 2017, et notre nouveau vinFleur de David 2016, plus tannique que les autres parce qu’il a plus de Petit Verdot et est vieilli 24 mois en fûts de chêne.
En 2019, nos vignes ont été touchées par le gel et la tempête, ce qui a provoqué une certaine coulure et une moindre quantité, cependant, ce millésime, actuellement à l’assemblage, est nettement prometteur.”
Vous allez apprécier son Médoc Les Hauts de David 2016, médaille d’Argent Lyon 2018, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée et ample, auquel il faut laisser du temps pour s’exprimer au mieux. Son Médoc David 2015, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, c’est un vin puissant, de belle matière. Le 2014 est de robe rubis, avec des arômes de fruits surmûris et de poivre noir, charnu, complexe, avec des saveurs intenses, de bouche généreuse. 
Excellent 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffécharnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franctypé, de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d’agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate. 
Goûtez également le Château Les Abèdes 2015, très classique, au nez subtil et puissant, avec ses notes délicates de fruits rouges mûrs et de fumé, associe structure et élégance, un vin séducteur et distingué.
Jolie nouveauté avec cette cuvée Fleur de David 2016, très parfumé au nez (griotte, fumé), il est dense, tout en distinction, aux notes de cassis et de sous-bois au palais.
Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT
Château FILHOT (SAUTERNES)
Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Téléphone :05 56 76 61 09
Email : filhot@filhot.com
Site : www.filhot.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Il avait imposé, à l’époque, l’usage de l’appellation Sauternes à la place de l’ancienne appellation “vin de Langon” pour les Vins liquoreux de cette région. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des Filhot par Joséphine de Filhot, gèrent le domaine. En 1840, Romain-Bertrand de Lur-Saluces (1810-1876) réunit les domaines du Château Filhot et de Pineau du Rey. En 1845, il reconstruit le Château dans un style néoclassique suivant les plans de l’architecte Poitevin et l’entoure d’un superbe parc à l’anglaise du renommé jardinier-paysagiste Louis-Ferdinand Fischer. Le Château fut noté deuxième cru dans le classement proposé en 1855 à Napoléon III par les courtiers et la chambre de commerce de Bordeaux. Classé sous son nom en 1855, le Château est ensuite diffusé mondialement, jusqu’à la fin du XIXe siècle, sous le nom de Château Sauternes. Le domaine reprend le nom de Château Filhot en 1901. En 1935, la Comtesse Durieu de Lacarelle, née Lur-Saluces, rachète à son frère le vignoble. Son fils, Louis Durieu de Lacarelle reconstitua et développa le vignoble jusqu’aux années 1970. L’une des filles de la Comtesse Durieu de Lacarelle née Lur-Saluces épousa le Comte Pierre de Vaucelles, ambassadeur de France. Leur fils aîné, le Comte Henri de Vaucelles, gèra le domaine dès 1974. Son fils Gabriel, qui participe à la gestion depuis 1996, est donc désormais aux commandes. Les 62 ha de vignes sont plantés à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Les côteaux sont orientés au sud ou au sud-ouest et sont constitués de gravesargile et sable sur plateau calcaire. Bordé par le massif forestier des Landes et traversé par une petite rivière locale, le Ciron, le domaine bénéficie de conditions micro-climatiques idéales au développement du Botrytis Cinerea.
“En 2019, les conditions climatiques n’ont pas été évidentes, nous explique Gabriel de Vaucelles, nous avons récolté une quantité très faible seulement 12 hl/ha mais des raisins d’excellente qualité et le vin promet d’être très réussi.
A la vente, nous proposons le 2017 qui est encore un peu jeune, les 2015 et 2016 sont très bons.
Profitez du 2009 qui est un millésime de référence, il me fait penser aux 1990 et 1995, c’est un vin superbe d’une belle structure, excellent équilibre. Nous avons aussi le 1997 à la vente, c’est notre millésime le plus ancien, il offre une large palette aromatique avec des notes de fruits exotiques, beaucoup de complexité et d’élégance, un très beau millésime que l’on peut déguster maintenant mais aussi garder, car il a un beau potentiel de garde (environ 10 ans).
Zest 2017 est d’une belle fraicheur, bon équilibre, notes citronnées très agréables, structure légère, un vin très facile à boire bien frais, idéal à l’apéritif.”
Voilà un formidable Sauternes 2017, de robe jaune doré, alliant puissance et charme, aux senteurs de narcisse et d’épices, d’une longue finale complexe où se développent des arômes de fruits confits, un grand vin encore très jeune, de grande evolution. Le 2016, parfumé, tout en distinction, avec des arômes de grillé et de poire, ample et gras, un vin d’une finale intense, à prévoir sur des brochettes de foie gras ou un vacherin, notamment. Beau 2015, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, un vin très raffiné, séducteur par son ampleur d’arômes au palais, de très belle évolution, parfait, par exemple, sur un faisan à la crème ou un Bleu de Bresse. Le 2014, est fidèle à lui-même, tout en délicatesse et distinction, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pêche cuite et de pain grillé, que l’on retrouve au palais.
Le 2012, très bien maîtrisé dans ce millésime délicat (où la réussite n’est pas de mise partout), suave, dense et velouté, a un nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits. Exceptionnel 2011, qui a reçu une médaille d’Or à l’International Wine Challenge, il est gras, de bouche veloutée, tout en subtilité d’arômes, de teinte dorée, plein de charme, au nez intense de rose et de pain d’épices, de garde. Quant à ce somptueux 2009, c’est un vin de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes d’agrumes (pêche, pamplemousse), d’une belle élégance, de garde, vraiment envoûtant.
Présenté dans une jolie petite bouteille élancée et moderne, il y a également ce Sauternes Zest, bien marqué par le Sauvignon, particulièrement séduisant, vivace, fin, une belle idée pour séduire un public jeune.
On peut visiter le parc de cette belle demeure à l’italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Nombreuses manifestations durant l’année qui méritent une visite.

Château La HAIEBLAYE Château La HAIE
Château La HAIE (BLAYE)
François Décombe

33820 Pleine-Selve
Téléphone :06 72 94 53 37
Email : francois.decombe@wanadoo.fr
Site : www.domainedecombe.fr

Domaine en Agriculture Biologique et en Agriculture Biodynamique adhérent Demeter. Vendanges manuelles égrappées, cuvaison en grappes, pas de produits chimiques de synthèse, vignes enherbées… 
Très joli Blaye Côtes de Bordeaux 2017, 90% Merlot et 10% Cabernet-Sauvignon, alliant rondeur et charpente, de bouche concentrée aux arômes de griotte confite et de sous-bois, avec des tanins ronds. Remarquable 2016, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise macérée et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins amples, bien typé. Le 2015 mêle finesse et concentration, au nez très intense (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée. Agréable Bordeaux rouge 2016 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, vinification et élevage de 12 mois sans soufre et ensuite un peu de soufre à la mise en bouteilles, il a des notes subtiles et intenses d’humus et de fruits noirs surmûris, de bouche structurée.

Château HAUT-MACÔCÔTES DE BOURG Château HAUT-MACÔ
Château HAUT-MACÔ (CÔTES DE BOURG)
Anne et Hugues Mallet – Scea Mallet Frères
61, rue des Gomdauds
33710 Tauriac
Téléphone :05 57 68 81 26
Email : hautmaco@wanadoo.fr
Site : www.hautmaco.com

Une exploitation familiale depuis quatre générations. La 3e génération, avec Jean et Bernard Mallet, donna un souffle nouveau, en consacrant un investissement conséquent dans l’outil de production.
Toujours très bien réalisé, ce Côtes-de-Bourg cuvée Jean-Bernard 2017, 80% Merlot et 20% Cabernet Sauvignonvignes de 30 ans en moyenne, élevage en cuves et en barriques neuves pendant 18 mois, avec ces notes de mûre, c’est un vin aux tanins souples, tout en fruits, mêlant rondeur et structure en bouche.
Excellent Côtes-de-Bourg Traditionnel 2017, 60% Merlot, 27% Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet franc et 5% Malbecvignes de 25 ans en moyenne, élevage en cuves et en barriques pendant 18 mois, il est finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés, il séduit par sa longueur en bouche. Le 2016, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, aux tanins enrobés, très harmonieux, à déboucher avec, par exemple, une côte de veau aux marrons et raisins ou une souris d’agneau aux figues et amandes. 
Et toujours ce Bordeaux Clairet de Haut-Macô, 70% Merlot, 30% CabernetSauvignon, élevage sur lies fines, une référence depuis longtemps.
Château PANCHILLEBORDEAUX SUPÉRIEUR Château PANCHILLE
Château PANCHILLE (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
Pascal Sirat

33500 Arveyres
Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63
Email : info@chateaupanchille.com
Site : www.chateaupanchille.com

Ce propriétaire passionné n’a pas perdu son temps en réalisant de nombreux investissements dans son vignoble de 20 ha (86% de Merlot, 12% de Cabernet franc, 1% de Malbec, 1% de Petit Verdot pour les rouges, et 60% Sauvignon, 40% Sémillon pour les blancs) : mise aux normes du traitement des effluents viti et vinicole, achat de nouvelles cuves Inox de 90 hl, volumes plus petits qui permettent de vinifier séparément les parcelles et offrent plus de choix pour les assemblages, automatisation de la régulation de température, restructuration du vignoble d’une parcelle de 1 à 2 ha tous les 4 à 5 ans. Le Château Panchille est engagé dans la démarche du SME des vins de Bordeaux.
Remarquable Bordeaux Supérieur 2016, issu, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, qui a la couleur rouge soutenu, reflets pourpres, nez boisévanillé, notes de moka, fruits rouges mûrs, tanins à la fois puissants et enrobés, la finale est longue et boisée.
Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Alix 2016, Merlot 90%, Cabernet franc 10%, 6 mois en cuves et 12 mois en fûts de chêne, il a une belle robe soutenue, aux notes de cassis et de framboise, aux tanins ronds, ample et bien classique. Toujours un beau 2015, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son Merlot, au parfum de cerise et de sous-bois.
Excellent Bordeaux blanc de Fernand, créé par Pascal pour son fils Fernand, vieilles vignes de Sémillon 50% et Sauvignon 50%, d’une finale longue aux agréables notes d’agrumes, de bouche vive. Comme le Bordeaux rosé (50% Sémillon, 50% Sauvignon), de robe rose pâle, à la fois sec et friand. Et pour finir le Graves de Vayres rouge 2016, (90% Merlot, 10% Cabernet franc, au nez de fruits noirs macérés, aux connotations épicées, un vin dense, complexe, séducteur, de garde
Château ROUMAGNAC La MARÉCHALEFRONSAC Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE
Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE (FRONSAC)
Thierry Dumeynieu – Earl Vignoble Dumeynieu
1, Le Sable
33126 La Rivière
Téléphone :05 57 24 94 55 et 06 14 36 25 91
Email : vignoble-dumeynieu@sfr.fr

Représentant la quatrième génération de cette exploitation, Thierry Dumeynieu dirige cette propriété située à flanc de coteaux.
Pour Thierry Dumeynieu, en 2020, ses ventes sont : Roumagnac La Maréchale 2016 et 2017, le Coteau de Roumagnac 2016, élevé en barriques neuves, tous deux 100% Merlot, le Bordeaux-Supérieur La Maréchale 2015, 2016, 2017, et le rosé La Maréchale 2019 également pur Merlot.
Malgré la canicule les vendanges ont été très réussies, des fermentations parfaites et un taux d’alcool un peu plus élevé ont donné un vin traditionnel par rapport aux vinifications. Les rouges sont longs en bouche, aromatiques et pas trop boisés, les rosésfruités et secs.”
Voilà un beau Fronsac Roumagnac La Maréchale 2017, d’une belle robe pourpre, aux notes de fruits (mûre, prune) et d’humus, épicé comme il se doit, il est soyeux en bouche. Le 2016, un vin coloré et charnu, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus et d’épices, un millésime ferme en bouche, aux nuances de truffe et de pruneau, non encore à maturité bien sûr.
Plus dense, ce superbe Fronsac cuvée Le Coteau de Roumagnac 2016, avec des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, c’est un vin alliant souplesse et intensité aromatique, très équilibré, tout en arômes et finesse en finale.
Goûtez le Bordeaux Supérieur Château La Maréchale 2017, toujours l’un des meilleurs de son appellation, riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, avec des nuances de prune et de violette. Savoureux 2016, de belle robe, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec des notes d’épices et de fraise des bois surmûrie.

Les coups de cœur de la semaine, prix propriété, sans marge ni commission !

Domaine Michel & Sylvain Tête – Cuvée Les Deschanes 2018 11,90 €

Domaine André Mathieu 2017 23,00 €

Château Croque Michotte 2016 32,00 €

Domaine Schaeffer Woerly – Cuvée Prestige 2018 13,00 €

Domaine Michel Morilleau 7,50 €

Domaine De Rosiers 2018 34,00 €

Domaine Guy Bocard – Cuvée Les Narvaux 2015 50,00 €

Domaine Bader-Mimeur 2015 27,00 €

Château Le Chabrier – Cuvée Elena 2009 30,00 €

https://www.amourduvin.com/

Médoc ou Graves, Saint-Emilion ou Pomerol, Blaye ou Sauternes, Bordeaux ou Pessac-Léognan, Margaux ou Saint-Estèphe : l’accord parfait des mets et des meilleurs vins à prix doux.

Le bordelais

Médoc et Haut-Médoc. Des vins riches et souples à la fois, de belle couleur, parfumés, équilibrés, de bonne garde. Ils se goûtent avec toutes les viandes rouges dont la fameuse entrecôte bordelaise cuite sur les sarments, et plus le millésime est ancien, parvenu à sa maturité, avec des plats complexes, gibiers, civets ou de l’agneau.

Margaux. Prédominance à l’élégance et la structure. Un vin concentré dans sa jeunesse, au nez subtil, qui a besoin de temps pour donner toute sa finesse. En dehors des viandes rouges, le gibier à plume.

Saint-Estèphe. Puissant et concentré dans sa jeunesse, un très grand vin typé qu’il faut aussi savoir attendre, intense, à savourer avec une viande en sauce ou une bécasse.

Pessac-Léognan et Graves. En blancs, les vins, alliant finesse aromatique et persistance en bouche, s’associent à un veau en sauce ou une alose. Les rouges, bien typés, allient richesse et distinction sur du veau rôti, de l’agneau ou un gigot à la ficelle.

Lalande-de-Pomerol. Couleur, concentration aromatique et onctuosité en bouche en font un vin qui se déguste avec la plupart des viandes, un magret de canard ou de l’agneau en croûte.

Saint-Émilion. Parfumé, corsé, un vin dense et ferme, pour viandes rôties et gibier à plume. Idéal sur de l’agneau au four, des brochettes de canard ou un curry de mouton qui fait ressortir le caractère épicé du vin. Sur un vieux millésime, des mets plus riches comme un canard farci, un curry et les civets.

Pomerol. Ces vins riches, puissants en arômes comme en structure, denses et veloutés en bouche “collent” avec la plupart des gibiers et les truffes, dont on retrouve les arômes dans le vin. Essayez les œufs à la broche aux truffes fraîches.

Blaye Côtes-de-Bordeaux. Colorés, alliant charpente et rondeur en bouche, les Côtes-de-Bourg se marient avec du veau (sans sauce), de l’agneau, des magrets de canard et la plupart des gibiers à plume pour les vins parvenus à maturité. Le caractère légèrement épicé de ces crus les prédispose à un curry de poulet par exemple, des viandes en sauce légère ou des rognons.

Sauternes. Pour profiter de leur richesse et de leur typicité, à l’apéritif. Plus conventionnel, sur un foie gras, pour un millésime assez jeune, et sur un dessert pas trop sucré comme une tarte aux framboises. Plus rare, la lamproie, et des ris de veau à la crème.

Bordeaux. Souples et colorés, alliant charpente et bouquet, les vins se goûtent avec toutes les viandes rouges, mais aussi, pour des millésimes plus évolués, sur une escalope de veau ou un navarin de mouton.

BLAYE COTES-DE-BORDEAUX
CHATEAU PONT LES MOINES
Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un …
Découvrez ce domaine

BORDEAUX
CHATEAU DU MASSON
Les vignobles Gassies-Gautey sont l’œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, producteurs d’un merveilleux Bordeaux et pionniers parmi tant d’autres de ce terroir de l’Entre-Deux-Mers dont la réputation mondiale est unanimement reconnue. Situé à 8 kilomètres de Saint-Emilion, le vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires, de plateaux de même nature et contigus au fleuve, d’une plaine au sol siliceux avec en fond, les …
Découvrez ce domaine

BORDEAUX SUPERIEUR
DOMAINE L’ENTRE DEUX MONDES
Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s’est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, …
Découvrez ce domaine

COTES DE BOURG
CHATEAU GRAND MAISON
Le Château Grand Maison est une des rares propriétés de 6.5 ha d’une seul tenant, située sur les hauteurs, dominant de ses 80 mètres d’altitude presque toute l’appellation Côtes-de-Bourg.
Dédié à la vigne depuis plusieurs siècles, ce grand terroir spécifique dominant la Gironde, fût déjà mentionné parmi les meilleurs Crus de Bordeaux dans l’édition du Féret de 1850, sous le nom de son ancien propriétaire P. Berniard, et repris dans le Féret de 1922 avec la mention de « Premier Cru …
Découvrez ce domaine

GRAVES
CHATEAU DE CHANTEGRIVE
Grâce aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe vignoble doté d’excellents terroirs constitués de graviers roulés mélangés à des sables fins s’appuyant sur une structure argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d’âge sont plantées en majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et bénéficient d’un excellent ensoleillement et d’une bonne ventilation. Des atouts qualitatifs …
Découvrez ce domaine

HAUT-MEDOC
CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX
Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la …
Découvrez ce domaine

LALANDE-DE-POMEROL
CHATEAU DE ROQUEBRUNE
Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu’il produit sur son domaine. A la tête d’une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s’entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais …
Découvrez ce domaine

LOUPIAC
CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET
Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 6 générations à la famille, Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire.
C’est en 1964 que Marc Ducau, après avoir secondé son père dès l’âge de 14 ans, devint le propriétaire du …
Découvrez ce domaine

MARGAUX
CHATEAU LA GALIANE
Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais « Galian » qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l’occupation de l’Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l’appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en …
Découvrez ce domaine

MEDOC
SCEA CHATEAU DAVID
La maison du Château date du XVIIIe siècle, elle a appartenu pendant 5 générations à la même famille de vignerons, avant d’être reprise en 2015 par 2 passionnés du vin : Isabelle et Thierry Kerdreux.
Le vignoble de 16 ha est composé de 48% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot, 4% Cabernet franc, 3% Petit Verdot et 3% Cot, terroir sablo-graveleux majoritaires, limons argileux et affleurements calcaires selon les secteurs, dans un paysage doux et mollement vallonné, entre l’océan Atlantique et …
Découvrez ce domaine

MONTAGNE SAINT EMILION
CHATEAU JURA PLAISANCE
Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété.
« Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d’éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se …
Découvrez ce domaine

PESSAC-LEOGNAN
DOMAINE DE GRANDMAISON EARL
Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse …
Découvrez ce domaine

PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR
Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire et dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année…).
On est toujours au sommet avec leur superbe …
Découvrez ce domaine

SAINT-EMILION Grand Cru
CHATEAU CANTENAC
Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d’économie régionale à l’université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d’apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à un engagement raisonné dans le travail au vignoble (HVE à partir du millésimes 2019).
Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en …
Découvrez ce domaine

SAINT-EMILION Grand Cru
CLOS TRIMOULET
Situé au nord de Saint-Emilion, le « Clos Trimoulet » est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont …
Découvrez ce domaine

SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION
CHATEAU MACQUIN
Le Château Macquin s’étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion.
Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l’hectare dont l’âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la …
Découvrez ce domaine

SAINT-JULIEN
SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT
À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière.
Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur …
Découvrez ce domaine

 Ces “satellites”, les Montagne, Puisseguin, Lussac et Saint-Georges, marqués le plus souvent par des sols de calcaire à astéries (le top) ou de molasses du Fronsadais, où l’on est régulièrement sous le charme de ces vins remarquables, dominé par le Merlot et une fraîcheur en bouche certaine, de grande évolution également, dont la plupart sont au même niveau qualitatif, voire bien meilleurs que des Saint-Emilion Grands Crus Classés (toujours selon ce “classement” officiel), mais à des prix divisés par 3, 4 ou 5… Quelques-uns des plus beaux rapports qualité-prix-plaisir du bordelais se trouvent ici.

Château de La GRENIERELUSSAC-SAINT-ÉMILION Château de La GRENIERE
Château de La GRENIERE (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site : www.chateaudelagreniere.fr

L’origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle.
Toujours une référence pour ce Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2017, au nez dominé́ par la groseille et le poivre, charnu, aux tanins fondus, de bouche parfumé́e avec des notes de myrtille et d’épices, ample et velouté́, un vin qui poursuit son évolution. Le 2016, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, c’est un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et puissante à la fois. Remarquable 2015, Merlot 75%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet franc 5%, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
Joli Château de la Grenière 2017, il est charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2016, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche,corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, velouté, parfumé, très harmonieux, de bonne garde. Très joli 2015, où la complexité s’allie à la distinction, c’est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits.
On poursuit avec ce Lussac Château Haut la Grenière 2016, typé comme nous les aimons, riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins savoureux, un vin d’une belle harmonie, de couleur profonde. Agréable 2015, tout en bouche, aux tanins souples mais riches, il est dense, d’une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices. Il y a aussi le Château de la Grenière Autrement 2018, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse.

Château La FLEUR GRANDS-LANDESMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château La FLEUR GRANDS-LANDES
Château La FLEUR GRANDS-LANDES (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Vignobles Carrère
9, route de Lyon – Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-carrere.com

Un vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, élevage de 18 mois, dont 55% en barriques, le reste en cuves ciment. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau-père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans.
Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2016, de robe sombre, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis, myrtille) et la truffe, aux tanins satinés et puissants à la fois, complexe, à découvrir sur une épaule d’agneau, par exemple. 
Savoureux 2015, un vin de bouche ample, de jolie robe, tout en arômes, où dominent des notes de groseille, de griotte et de poivre, corsé et riche, de belle garde. Le 2014, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuite, un vin bien charpenté et équilibrésouple mais charnu, est parfait, par exemple, sur un lapin en cocotte ou un chaud-froid de cailles. 
Ne pas hésiter à goûter le Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2015, très représentatif de ce millésime, racé, au nez de violette et de sous-bois, franc, ample, corsé et souple à la fois, aux tanins fermes mais soyeux.

VIEUX CHATEAU des ROCHERSMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU des ROCHERS
VIEUX CHATEAU des ROCHERS (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Jean-Claude Rocher
Mirande
33570 Montagne
Téléphone :06 80 64 49 75
Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
Site : www.vieuxchateaudesrochers.com

Depuis 1964, la famille Rocher élabore des vins de garde AOC Montagne Saint-Emilion riches et puissants. En 1964, Abel et Victorine Rocher, achètent une maison girondine avec 30 ares de vignes dans le hameau de Mirande au coeur de l’appellation Montagne Saint-Emilion. En 1995, après avoir travaillé une quinzaine d’années dans l’élevage bovin en Charente Limousine, Jean-Claude Rocher, leur fils, reprend le domaine de 2.5ha. Il réajuste les pratiques culturales en fonction de chaque parcelle (enherbement des vignes, vendanges vertes, effeuillage), perfectionne ses techniques de vinification (tri de la vendange, assemblage) et crée la cuvée Prestige élevée en fût de chêne. Parallèlement il développe la vente directe et adhère à la charte des Vignerons Indépendants.
Aujourd’hui, Hervé Dupeux, gendre de Jean-Claude, l’a rejoint sur l’exploitation familiale après avoir travaillé comme architecte paysagiste. Le vignoble familial de 4.9 ha sétend sur des sols argilo-calcaire (2.1 ha) et argilo-siliceux (2.8 ha) caractéristiques de l’AOC Montagne Saint-Emilion avec un encépagement de 80% Merlot et 20% Cabernet franc. La production moyenne est de 25 000 bouteilles par an réparties en 2 cuvées, Traditon (élevage en cuve inox) et Prestige (élevage en fûts de chêne). Les bienfaits de la nature, le lent travail du temps et le respect des traditions se retrouvent dans la qualité de leurs vins : par la pratique d’une taille rigoureuse, de l’éclaircissage des grappes, de l’effeuillage, des vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, du tri, d’une cuvaison douce et suffisamment longue, et enfin d’un élevage de douze à dix-huit mois.
Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvé́e Prestige 2016, de belle robe grenat, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et la griotte, un vin développant des tanins fins, tout en bouche, de garde. Remarquable 2015, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et soyeux à la fois, de garde. Magnifique Montagne-Saint-Émilion Tradition 2017, aux senteurs de fruits, de cannelle et d’humus, bien structuré au nez comme en bouche, un vin riche et savoureux en bouche. Le 2016, médaille d’Or aux Vignerons Indépendants, généreux, à dominante de pruneau, marie une finesse tannique à une rondeur persistante.

VIEUX CHATEAU SAINT-ANDREMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE
VIEUX CHATEAU SAINT-ANDRE (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Famille Berrouet
2, route de Saint-Georges
33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 59 80
Email : chateau.samion@wanadoo.fr

Voici le “fief” de la famille Berrouet (voir Petrus). 
Jeff Berrouet nous précise que “2019 a été une vendange un peu particulière, assez animée parce que nous avons dû vendanger sur deux sites, en effet, nous venons de reprendre une propriété sur Montagne Saint-ÉmilionChâteau Bonneau et Château Lyon la Fleur à Saint-Émilion.
L’été a été chaud et surtout très sec, heureusement nous avons des terroirs plutôt tardifs à Montagne Saint-Émilion. La pluie a été la bienvenue fin Septembre, cela a permis de rééquilibrer le millésime.
Les vins sont très aromatiques, le rendement est assez faible, les vins sont concentrés avec un bel équilibre. Je ne vais pas trop boiser les vins à l’élevage pour préserver les arômes qui sont très intéressants.
A la vente, nous proposons les 2015, 2016, et 2017. En 2017, peu de récolte à cause du gel, nous avons décidé de ne mettre en bouteilles que les parcelles préservées. Cela représente 1/3 de la récolte. Ce 2017 est un vin assez frais, l’élevage a été léger, vin équilibré avec des notes de fruits frais, belle acidité, c’est un vin très accessible. Au Château Samion, nous avons gelé à 100 % en 2017. Le 2019 sera notre premier millésime pour nos nouvelles propriétés.
Nous avons effectué un gros travail pour réaménager ces vignobles. Pour le Saint-Émilion Château Lyon la Fleur, nous sommes sur le secteur de Saint-Christophe des Bardes, sol plus tardif, exposition nord, belles argiles, un vignoble intéressant d’un point de vue qualitatif.
A Montagne Saint-Émilion Château Bonneau le terroir est proche de Parsac, des terres argileuses assez tardives. Beaucoup de vieilles vignes. Au total à Montagne nous arrivons à 20 ha !”

Vous allez aimer ce Montagne-Saint-Émilion Vieux Château Saint-André 2017, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un joli vin, avec des senteurs de fraise et de mûre fraîches, d’une jolie souplesse au palais. Superbe 2016, mêlant finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, délicatement parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, ample, d’une belle finale.
Une autre réussite, leur Lalande-de-Pomerol Château Samion 2016, de belle robe pourpre, au nez parfumé et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu, avec des tanins veloutés, quand le 2016 est un vin riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde. Le 2015, est très coloré, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, et développe des tanins amples mais doux, un vin tout en harmonie, de garde également, parfait avec un tournedos aux cèpes ou un sauté de veau et rognons à la crème.

Château CHENE-VIEUXPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château CHENE-VIEUX
Château CHENE-VIEUX (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Sce Foucard et Fils
34, route de Saint-Émilion
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 51 11 40 et 06 76 41 82 26
Email : contact@chateaudemusset.com
Site : www.chateaudemusset.com

Vignoble de 11 ha acquis en 1937, avec un sol argilo-calcaire, 79% Merlot, 12% Cabernet-Sauvignon et autres cépagesvignes de 25 ans.
Ce Puisseguin cuvée Première 2016 se présente particulièrement bien, un vin qui associe puissance et rondeur, avec ce nez séduisant et persistant de poivre et de fruits des bois bien mûrs. Dans la lignée, le 2015, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins amples et très fins à la fois. De nombreux millésimes sont disponibles (2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016).
Très beau Lalande-de-Pomerol cuvée Première Château de Musset 2016, parfumé, savoureux et complexe, un vin qui mêle concentration aromatique et souplesse en bouche, avec des arômes subtils d’épices.


Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIR
Château HAUT-SAINT-CLAIR (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site : www.chateauhautsaintclair.fr

Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins. J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”.


Selon Yannick le Menn, “le 2019 n’était pas si évident que cela… Les températures extrêmes ont bloqué la végétation. Grâce à nos sols argilo-calcaires, les réserves d’eau importantes ont alimenté les vignes.
Nous avons repris l’exploitation de l’autre domainre familial, Château Belair Saint Georges, et sur tout le plateau nous avons subi la sécheresse, les vins sont très concentrés, ce sera meilleur que le 2018.
A la vente : 2016 et 2017, surtout le 2016 car nous avons peu de 2017. Le 2018 est un vin très sympathique dans la même lignée que le 2016.
Les premiers vins sont à l’élevage en barriques neuves pour 1/3, cela donne un joli boisé assez racé. J’ai changé de tonnelier, j’ai opté pour un fournisseur charentais Vicart, mais je reste fidèle à Radoux, ses bois apportent des notes toastées à nos vins.
Le 2018 est plus vineux, une partie est déjà en bouteilles. Les commandes qui arrivent du Luxembourg et de l’Allemagne me poussent à embouteiller le reste. Je suis toujours débordé !
Une nouveauté, nous avons fait faire une découpe de notre logo en métal. 1,20 m de diamètre qui représente le soldat et le coq, notre emblème, on le retrouve sur l’étiquette !”
On est toujours au sommet avec leur superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus…), qui allie concentration aromatiquefinesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. 
Le 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte macérée, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de poivre au palais, aux tanins amples, un vin complet.
Goûtez leur Moulin Saint-Clair 2016, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue.

Les vignerons de référence de leur appellation
AY
CHAMPAGNE GOSSET

La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs Président d’honneur du Syndicat National des Producteurs de liqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ses deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, le Champagne Gosset, la plus ancienne Maison de Vins de la Champagne : Aÿ 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à …Découvrez ce domaine

BOUZY
CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE

Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique.
Cette maison vous propose ce superbe ce Champagne Grand Cru Millésimé 2008, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, une cuvée de bouche ferme, équilibrée et harmonieuse. Le brut Grand Cru, nous a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de …Découvrez ce domaine

BRUGNY
CHAMPAGNE ETIENNE OUDART

Un village à quelques kilomètres d’Épernay, berceau de la maison Oudart depuis 1958. La passion du terroir a engagé depuis longtemps déjà, cette famille à préserver son vignoble en privilégiant le maintien d’une biodiversité, le choix de produits et de techniques naturels. Cette démarche de viticulture « raisonnée » est un véritable état d’esprit. Membre du réseau Magister, l’exploitation est engagée dans une démarche viticole durable et efficace : suppression totale de l’utilisation …Découvrez ce domaine

CHARLY-SUR-MARNE
CHAMPAGNE CHARPENTIER

C’est aujourd’hui la huitième génération de vignerons qui dirige cette maison fondée en 1855.Le vignoble compte 20 ha sous lutte raisonnée. L’encépagement est unique et atypique pour la région de la vallée de la marne : 45% de Chardonnay, 40% de Pinot Meunier et 15% de Pinot noir. La calèche, emblème de la maison représentée sur l’étiquette de la cuvée Terre d’Emotion, symbolise le devoir de perpétuer le savoir-faire et les valeurs, reçus en héritage. Les parcelles de vieilles vignes destinées …Découvrez ce domaine

CHOUILLY
CHAMPAGNE LEGRAS ET HAAS
Notre maison fut fondée en 1991 par François Legras-Haas. Le vignoble appartient à la famille : 15 ha à Chouilly (Chardonnay Grand Cru), 10 ha à Vitry (Chardonnay), 6 ha à Les Riceys (Pinot noir). Rémi et Olivier ont pris en main l’entreprise familiale et sont aidés maintenant par Jérôme. La maison poursuit une progression raisonnable tant en France qu’à l’export. Le Grand Cru Chouilly offre un potentiel de garde tout en présentant lorsqu’il est jeune, un caractère frais et léger, apprécié à …Découvrez ce domaine


COURMAS
RION SIMON
Notre domaine familial de 2.14 ha s’étend en intégralité sur le terroir de Courmas, petit village se situant dans le secteur de la petite Montagne de Reims à 10 km au sud-ouest de Reims, sur la route du Champagne.

Depuis 2007, je représente la 4ème génération, et succède ainsi à mon père Pascal Rion. Plus qu’un métier, une passion, j’y apporte mon savoir-faire ainsi que mes idées tant sur le travail à la vigne que sur l’œnologie. J’ai développé une viticulture respectueuse de …Découvrez ce domaine


CRAMANT
EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER

Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité.
Très beau Champagne Millésime 2011, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, une savoureuse cuvée, au nez concentré où dominent le genêt et les …Découvrez ce domaine

EPERNAY
CHAMPAGNE ELLNER SAS

Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. …Découvrez ce domaine

LE BREUIL
CHAMPAGNE PIERRE MIGNON

Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l’export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d’élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d’Epernay. L’encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété …Découvrez ce domaine


LES RICEYS
CHAMPAGNE JACQUES DEFRANCE

Depuis 1867, quatre générations se sont succédées sur des climats renommés.
Louis, Roger, Jacques et, aujourd’hui, Christophe Defrance, tirent de leurs terroirs les meilleurs assemblages. Au-delà des perles effervescentes, la famille DEFRANCE a depuis de longues dates le privilège et l’art de vinifier le fameux Vin Rosé des Riceys. Le domaine est composé essentiellement des cépages Pinot noir et Chardonnay.
Christophe Defrance en collaboration avec son épouse Marie-Dominique …Découvrez ce domaine

POUILLON
CHAMPAGNE BOURDAIRE-GALLOIS

Exploitation familiale de 5.36 ha, dont 4,60 ha de vigne à dominante de Pinot meunier. C’est Robert Massonnot, le grand-père de David Bourdaire, qui commença l’activité agri-viticole grâce à quelques terrains familiaux. En 1951, il fonde avec trois autres vignerons la coopérative de Pouillon et commercialise ses premières bouteilles en 1956. A cette époque, la coopérative n’est qu’un lieu de collecte et de pressurage, qui vend la récolte des adhérents sous forme de moûts aux négociants …Découvrez ce domaine


RILLY LA MONTAGNE
CHAMPAGNE HUBERT PAULET

Un domaine de 8.25 ha. Fondée au début du XXe siècle, la propriété s’est développée dans les années 1930, avec Hubert Paulet, créateur de la marque. Installé en 1998, c’est aujourd’hui Olivier Paulet, son petit-fils, qui dirige la Maison.
Bien apprécié ce Champagne Premier Cru brut rosé Millésime 2006, avec une jolie robe rose brique, charmeur, au nez concentré où dominent la myrtille, la fraise et la rose, particulièrement savoureux, d’une belle longueur en bouche, un Champagne très …Découvrez ce domaine

VILLERS-MARMERY
CHAMPAGNE SADI MALOT

C’est au cœur du vignoble à Villers-Marmery, village situé au sud de la Montagne de Reims que vous découvrirez notre exploitation familiale qui perdure depuis 5 générations. C’est avec passion que nous cultivons nos vignes sur les communes de Villers-Marmery – Premier Cru et Verzy – Grand Cru.
Socrate et Yvonne, Sadi et Simone, Michel et Nycol, Franck et Christine et Florien et Cindy…. Chez les Malot, l’amour de la vigne et du vin se transmet de génération en génération.
Découvrez ce domaine

La Vallée du Rhône

Petits rendements, terroirs exceptionnels, cépages spécifiques… On ne peut que s’enthousiasmer pour ces grands vins charnus et typés qui se partagent ces territoires exceptionnels avec d’autres appellations savoureuses (Beaumes-de-Venise, Séguret…) bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité, chaque appellation ayant sa propre hiérarchie.

On déguste également des blancs rares et savoureux (Condrieu et Châteauneuf-du-Pape), mais aussi en Ventoux comme en Côtes-du-Rhône, issus de raisins (Grenache blanc, Roussane, Clairette, Viognier), qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

Faites-vous plaisir : les images sont cliquables.

Châteauneuf-du-Pape. Des rouges riches et charpentés, très parfumés, qui sentent la garrigue et les fruits surmûris, et s’apprécient sur le gibier (sanglier, chevreuil, lièvre) ou avec les truffes. Les blancs sur une cuisine riche, les poissons en sauce, les crustacés, les fromages.

Côte-Rôtie et Condrieu. De grands vins rouges intenses et complexes, concentrés au nez comme en bouche, d’excellente garde, qu’il faut savoir attendre et déguster sur des plats épicés. Le Condrieu, suave et onctueux, sur une blanquette ou un saumon grillé.

Côtes-du-Rhône Village Séguret. Dans leur jeunesse, les rouges vont parfaitement avec les viandes blanches ou les volailles (pigeonneaux). Plus vieux, ils méritent un chou farci, une daube et du gibier (perdrix).

La qualité des cuvées des vignerons que l’on déguste depuis une bonne dizaine d’années est nettement plus passionnante que des cuvées de grands groupes qui ont toujours le même goût : elle apporte une originalité des sols, fait ressortir ici le Pinot meunier, là un territoire spécifique de Grand ou Premier Cru, la Byodynamie, le respect de la Nature, le traitement des sols à la charrue, tout cela exacerbe ce que l’on attend d’un vrai grand vin : son originalité. C’est le résultat d’une persévérance hors-normes de la part de ces vignerons.

C’est le plus beau paradoxe français : quand des régions entières uniformalisent leurs vins, en Champagne, on a pris le contresens en valorisant enfin son terroir !

Les prix. Entre 20 et 50 euros (c’est-à-dire aux prix des cuvées de base de beaucoup de marques), on accède donc à des cuvées formidables. Bien sûr, certaines sont plus chères mais toujours bien moins que les plus connues. Comment ne pas encourager cela ?

BERTHELOT-PIOT BERTHELOT-PIOTBERTHELOT-PIOT
Chantal, Yves et Eddy Berthelot-Piot
7, rue du Moulin – Neuville
51700 Festigny
Téléphone :03 26 58 08 42
Email : contact@champagne-berthelot-piot.fr
Site : www.champagne-berthelot-piot.fr

Vignoble familial depuis 5 générations, de 15 ha, en viticulture raisonnée. Chantal, Yves et leur fils Eddy seront heureux de vous accueillir sur rendez-vous.
Toujours ce superbe Champagne cuvée Prestige, qui allie distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et de verveine.
Joli brut Tradition, 90% Pinot Meunier et 10% Chardonnay, vieillissement 3 ans en caves, particulièrement agréable, il est persistant, d’une belle robe or pâle, aux notes d’abricot, de noix fraîche et de miel, un Champagne où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.
La cuvée Réserve, est tout en charme, complexe, au nez de petites fruits mûrs et une dominante de lis, très bien équilibré en acidité, une cuvée puissante et bouquetée. Il y a encore leur savoureux Rosé de Saignée, 100% Pinot Meunier, présenté dans une bouteille à l’aspect givré avec décor en relief, il est tout en charpente, fruité au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de coing en finale.
Champagne R.H. COUTIER Champagne R.H. COUTIERChampagne R.H. COUTIER
René, Nathalie et Antoine Coutier
7, rue Henri-III
51150 Ambonnay
Téléphone :03 26 57 02 55
Email : champagne.coutier@wanadoo.fr

C’est la quatrième génération qui exploite ce domaine familial de près de 9 ha, aidée de la cinquième génération avec Antoine sur le domaine depuis 4 ans, qui s’occupe aussi bien de la production que du commerce. Des vignerons passionnés, dont les prix sages s’associent à une très belle régularité qualitative.
Nous avons pu nous régaler avec ce Champagne brut Grand Cru Millésime 2011, de jolie robe dorée, aux arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, à la mousse fine et distinguée, vraiment savoureux). Le brut Grand Cru Blanc De Blancs, est savoureux, ample et parfumé, avec des notes d’agrumes typiques, de bouche dominée par les fruits cuits et les petits fruits secs, légèrement miellée comme il le faut. C’est aussi toujours un plaisir de goûter ce Champagne Tradition brut Grand Cru, 75% Pinot Noir et 25% Chardonnay, de mousse fine et dense, d’une belle harmonie, tout en fraîcheur, ample, qui développe de fins arômes de rose et de genêt. Excellent rosé brut Grand Cru, 50% Chardonnay et 50% Pinot Noir, aux nuances de pivoine, d’iris, de fraise, fluide en bouche, soyeuxvelouté, c’est un Champagne vraiment très élégant, parfait, par exemple sur des tartes aux fruits ou une caille rôtie.
Et bien entendu la cuvée Henry III, un Blanc De Noirs 100% Pinot Noir, de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de miel, de noix, ce Champagne mêle vivacité et charpente, un vin tout en arômes, à déboucher aussi bien sur des écrevisses en papillottes aux fines herbes qu’avec un gâteau de bananes à la cannelle. Quant à leur Coteaux Champenois Ambonnay rouge, il est tout en bouche, charnu, séducteur, d’excellente évolution.
Olivier et Laëtitia MARTEAUX Olivier et Laëtitia MARTEAUX
Olivier et Laëtitia MARTEAUX

6, route de Bonneil
02400 Azy-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 92 47
Email : contact@champagnemarteaux.com
Site : www.champagnemarteaux.com

Ce jeune couple de vignerons s’est établi sur la propriété familiale, et commercialise sa propre marque depuis novembre 2009. Ce vignoble est conduit en méthode de culture durable. Mise en place d’un enherbement et labours suivant la situation des parcelles, utilisation au maximum de produits d’origine naturelle. Joli caveau pour recevoir les professionnels.
Une réussite avec ce Champagne Millésimé 2012, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, de bouche franche, d’une élégante nervosité, aux agréables notes de rose et de citron au palais, idéal avec une terrine d’anguille mousse au cresson ou des brochettes de fruits de mer, par exemple.
Le brut Réserve, est une cuvée composée à 80% de raisins noirs (65% Pinot Meunier, 15% Pinot Noir et 20% Chardonnay), l’esprit de la Maison, représente à lui seul la mosaïque de toutes les parcelles, arômes de fruits secs, et d’abricot, de jolie structure, le nouveau dosage est parfait.
Goûtez également le brut Terre d’Origine, présenté dans une très jolie bouteille (nouvelle étiquette), il est distingué et ferme, tout en arômes (lis, pêche, amande…), de bouche séduisante où dominent les fruits secs au palais, avec une pointe de pomme mûre, Médaille d’Or au Concours Agricole de Paris 2019. 
Leur Extra brut, est une cuvée fine et équilibrée aux nuances de poire et de lis, un vin mêlant charme et fraîcheur. Il y a aussi a ce Blancs de Blancs Blancs des Sables, d’une bouche persistante, où se décèlent des nuances de citron et de narcisse, qui allie rondeur et notes de pêche blanche et de noisette.
MANNOURY MANNOURYMANNOURY
Maryline et Emmanuel Mannoury
3, Grande Rue
10250 Courteron
Téléphone :06 27 30 56 98
Email : ferry.mannoury@orange.fr
Site : www.web-champagne.com

Maryline et Emmanuel Mannoury sont frère et sœur, et représentent le 5e génération de vignerons. Ils sont désormais certifiés Viticulture Durable en Champagne.
Une nouveauté cette année, et belle initiative, leur nouvelle étiquette est en braille.
Ils élèvent ce joli Champagne brut Réserve, issu d’un assemblage de 57% Pinot Noir, 22% Chardonnay et 21% Pinot Meunier, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, aux connotations de fleurs d’acacia.
Le Millésime 2013, 70% de Chardonnay et de 30% de Pinot Noir, de jolie robe brillante, est excellent, intense au nez, tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de pomme, alliant rondeur et vivacité, vraiment charmeur.
Leur Ultra brut est sans dosage, donc, 70% de Chardonnay, 30% de Pinot Noir, avec une proportion importante de vin de réserve, au nez franc et fruité (agrumes), d’une belle persistance aromatique, de belle couleur, de bouche nerveuse et dense à la fois. Quant à leur rosé brut, un assemblage de Pinot Noir pour 83,70% (dont 13% de vin rouge), Chardonnay et Pinot Meunier, avec ce nez où la mûre s’associe à la fraise, une bouche intense et raffinée à la fois, il est à déboucher sur des mets épicés.
PETIT & BAJAN PETIT & BAJAN
PETIT & BAJAN
Richard et Véronqiue Petit
10, rue d’Oger
51190 Avize
Téléphone :03 26 52 79 97
Email : contact@champagne-petit-et-bajan.fr
Site : champagne-petit-et-bajan.fr

Ce Champagne est le bijou ciselé de Richard et Véronique Petit. A eux deux, ils cultivent deux Grands Terroirs de la Champagne : Avize et Verzenay, vignobles classés Grands Crus.
Leurs multiples rencontres, dégustations et réflexions les décident dès la fin de l’année 2008, à révéler le haut potentiel de leurs grands Terroirs et à façonner leur propre vin.
Pour Véronique Petit, “2019 a été la première vendange dans nos nouveaux bâtiments. Nous avons commencé notre aventure de vignerons en 2009, et pendant 10 ans avons profité des installations et outils de mon beau-père. Nous avons décidé de faire des travaux dans notre grosse maison champenoise, nous avons tout refait, pressoir, cuverie, salle de réception, bureau, stockage, afin d’être dorénavant totalement indépendant.
Très jolie vendange en 2019 en quantité et en qualité, l’été ensoleillé a été très bénéfique aux raisins. La récolte était saine et bien mûre. Nous avons une nouvelle cuvée de Coteaux champenois rouge 2018 et 2019, ce sont des vins superbes, 100% Pinot Noir.
Nous proposons toujours les mêmes cuvées, peut-être allons-nous être tentés d’en sortir une nouvelle ? Nous le déciderons lors de la dégustation des vins clairs, nous avons acheté des petites cuves pour faire du parcellaire. L’idée est de tout mettre en œuvre pour améliorer la qualité.”
Ils ont eu raison puisque nous avons vraiment apprécié ce Champagne Blanc De Blancs Grand Cru cuvée Nuit Blanche, médaille d’Argent au concours des Chardonnays du monde, composé donc à 100% de Chardonnay, dosé à 3g/l, une cuvée puissante, avec ces notes délicates de noix et d’agrumes, très persistante, mêlant élégance et vinosité, tout en arômes et nuances au palais, une belle réussite, que l’on vous conseille, par exemple, aussi bien sur des noix de saint-jacques en carpaccio à l’huile de truffe noire qu’avec une meringue aux amandes et au café.
Superbe brut Grand Cru cuvée Ambroisie composé à 70% de Chardonnay et 30% de Pinot Noir, dosé à 3g/l, typé, ample et parfumé, de bouche dominée par les fruits blancs et les petits fruits secs, légèrement miellé comme il le faut.
Et le Blanc De Noirs Grand Cru cuvée Obsidienne, composé à 100% de Pinot Noir, dosé à 3g/l, à la mousse fine et légère, à dominante de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibréharmonieux en bouche, idéal sur un poisson au four ou des ris de veau croustillants, notamment.

BOCHET-LEMOINE BOCHET-LEMOINE
BOCHET-LEMOINE
Pierre et Jacky Bochet-Lemoine
3, rue Dom Pérignon
51480 Cormoyeux
Téléphone :03 26 58 64 11
Email : bochet.lemoine@wanadoo.fr
Site : www.champagne-bochet-lemoine.com

Dans cette famille, la passion et le savoir-faire se transmettent depuis le siècle dernier. Aujourd’hui, Pierre et Jacky perpétuent le style et la signature de la maison. “Notre vignoble s’étend sur une surface de 8,5 ha sur Cormoyeux, Faverolles et Coëmy. Nous travaillons les trois cépages Champenois : le Pinot Meunier, le Pinot Noir et le Chardonnay qui nous permettent de réaliser de subtils assemblages.” Viticulture raisonnée. Gîte disponible.
Excellent Millésime 2014, puissant et bouqueté, avec des senteurs délicates de pêche et de noix, d’une nervosité en bouche certaine, mêlant charpente et finesse, d’une belle finale au palais, à ouvrir sur un turbot. n apprécie encore ce Champagne cuvée Les Grimprés 1955, avec des Chardonnays très bien exposés, de mousse persistante et légère, floralfrais, aux nuances de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, fruitée et fraîche.
Leur Champagne Réserve, Pinot Meunier 50%, Pinot Noir 30%, Chardonnay 20%, pressurage direct de la vendange entière avec fractionnement des jus. Cela donne ce vin riche et séduisant, aux connotations de pomme et de noix fraîche, de bouche ronde, à la fois suave et frais, finement épicé, d’une finale florale très élégante. Joli Champagne brut rosé, 65% Pinot Meunier, 25% Pinot Noir et 10% Chardonnay, séduisant, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise), avec une touche délicatement épicée, de mousse abondante.
Goûtez également le Champagne brut cuvée Sélectionnée, 50% Pinot Meunier, 30% Pinot Noir et 20% Chardonnay, aux arômes de pain grillé et d’abricot, de bouche riche, bien équilibré en acidité, d’une jolie finesse, à la mousse fine et distinguée, vraiment savoureux. Excellent Ratafia, idéal à l’apéritif.
BRIAUX LENIQUE BRIAUX LENIQUE
BRIAUX LENIQUE

22, rue de la Liberté
51530 Mardeuil
Téléphone :03 26 51 55 76 et 06 08 91 96 01
Email : contact@champagne-briaux-lenique.com
Site : www.champagne-briaux-lenique.com

Un domaine familial situé à Mardeuil, au cœur de la Vallée de la Marne, à 3 kms d’Epernay. Pol Briaux apprend le métier chez un viticulteur de Mardeuil et se marie avec Christiane Lenique originaire du village.
Ils plantent une première terre à vigne sur le lieu-dit les Semons et créent la marque Champagne Briaux Lenique en 1965. Ils achètent des vignes et réalisent d’importantes constructions en 1972 pour posséder leurs propres caves, pressoir et cuverie afin de maîtriser toutes les étapes de la fabrication de leurs Champagnes.
En 2008, leur fille Nathalie reprend le domaine de 4 ha (Pinot Meunier 50%, Chardonnay 30%, Pinot Noir 20%). Elle convertit les 21 parcelles de 30 années d’âge moyen en viticulture raisonnée et crée la Cuvée « Perle de Craie ». D’importants travaux sont entrepris afin d’optimiser les locaux de production, l’accueil des clients et d’adapter l’outil de travail au handicap de Nathalie qui est en fauteuil roulant. Stéphanie rejoint sa sœur en 2016. Ensemble, elles proposent cinq cuvées de caractère, chacune exprimant majoritairement un des trois cépages du terroir.
Très joli Champagne cuvée Perle de Craie Millésime 2015, 60% Pinot Noir, 30% Chardonnay et 10% Pinot Meunier, c’est une cuvée harmonieuse et distinguée, de mousse onctueuse et très finefruitée et corsée à la fois, tout en arômes, un vin très élégant. Toujours agréable brut Tradition , 80% Pinot Meunier, 15% Chardonnay et 5% Pinot Noir, de jolie bouche persistante, de mousse intense et fruitée dominée par la pêche et le pain grillé, c’est une cuvée intense et complexe.
Très joli Extra brut Blanc De Blancs, 100% Chardonnay, avec une mousse délicate, aux senteurs subtiles à dominante de fleurs blanches et d’abricot, bien équilibrégénéreux et harmonieux. Remarquable brut cuvée Les Semons, 70% Chardonnay de la parcelle Les Semons et 30% Pinot Noir, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois, il est séduisant. Et pour finir le brut rosé, 70% Pinot Meunier, 28% Chardonnay et 2% Pinot Noir, au nez de petits fruits mûrs, suavevineux et très fin à la fois, tout en harmonie.
Edouard BRUN & Cie Edouard BRUN & Cie
Edouard BRUN & Cie
Famille Delescot
14, rue Marcel Mailly – BP 11
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 20 11
Email : contact@champagne-edouard-brun.fr
Site : www.champagne-edouard-brun.fr

Fondée en 1898 à Aÿ par Édouard Brun rejoint en 1928 par Edmond Lefèvre. En 1968, la fille d’Edmond Lefèvre, Claude Delescot, prend sa suite, secondée par ses fils Philippe et Emmanuel. La maison fait partie de ces maisons que le gigantisme ne séduit pas. Le travail en fûts est une tradition, et certains fûts encore en service ont plus de 40 ans. Le remuage manuel est en vigueur pour les grandes cuvées qui ont besoin de temps pour évoluer. L’élaboration des cuvées et les assemblages restent une histoire de famille, afin de donner chaque année le goût typique à cette maison centenaire.
“En 2020, vous trouverez à la vente, nous dit Emmanuel Delescot, la même gamme que l’an dernier, avec un petit changement dans la forme de la bouteille concernant la Réserve Premier Cru qui sort en Avril.
Nous sommes enthousiasmés par la vendange 2019 qui est magnifique avec une acidité dans les jus que l’on n’avait pas en 2018, moins de volume, certes, mais une capacité de vieillissement et un potentiel très importants, nous prévoyons, donc, un millésime 2019 qui sera commercialisé sept ans plus tard.”
Le Champagne L’Élégante Grand Cru brut, présenté en bouteille spéciale teinte chêne, un assemblage minutieux de Grands Crus en Pinot Noir, 20%, avec, donc, une prédominance de 80% de Chardonnay (fermentation réalisée sous bois en petits fûts de chêne), est une grande cuvée intense et savoureuse, d’une grande complexité aromatique avec des nuances de citron et de miel, dense et distinguée à la fois. L’Élégante rosé Grand Cru brut, de bouche bien équilibrée où l’on retrouve la framboise et la mûre, c’est un Champagne qui mêle fraîcheur et charpente, finement acidulé. Le brut rosé, 50% Pinot Noir, 50% Chardonnay, est de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, sent les fruits frais (cassis, myrtille). 
La cuvée Blanc De Noirs Grand Cru, issue de fermentations alcooliques en cuves thermorégulées, vieillissement supérieur à 24 mois, dosage à 3 g/l, développe un nez fin et frais et une robe dorée et limpide à la bulle fine. La bouche révèle une belle intensité, une finale complexe, équilibrée ou la minéralité prolonge l’enchantement… Excellent brut Nature, tout en fraîcheur avec des notes de fruits secs et d’acacia, de bouche minérale et élégante, avec des connotations de brioche. Jolie cuvée Spéciale, de bouche fraîche et souple à la fois, un vin comme nous les aimons, avec des arômes de fougère et de fruits frais.
Il y a aussi Un Brun de Folie, une demie bouteille de rosé en dosage extra-dry, aux nuances de fruits frais, un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve la fraise, et ce Vintage 2008, à dominante de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance aromatique, une cuvée savoureuse, dense, aux notes de noisette et d’abricot sec. Excellente cuvée Réserve Premier Cru, 75% Pinot Noir, 25% Chardonnay, au bouquet fin, discrètement citronné.
DRAPPIER DRAPPIER
DRAPPIER
Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Email : info@champagne-drappier.com
Site : www.champagne-drappier.com

L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation. Si la vigne fut plantée pour la première fois à Urville par les Gallo-Romains il y a 2000 ans, c’est Saint-Bernard, fondateur de l’Abbaye de Clairvaux qui fit construire nos caves en 1152. Sept siècles plus tard, en 1808, c’est autour de ce témoignage médiéval, magnifiquement préservé, où dorment des cuvées d’exception, que fut créé le domaine familial. Depuis 1979, Michel Drappier maîtrise les vinifications tandis qu’André, fort de ses 65 vendanges, garde un oeil avisé sur le vignoble qui couvre aujourd’hui 55 ha en propriété et 50 ha en contrats associés. En 1988, de profondes caves creusées dans la craie de Reims sous Napoléon III, rejoignent la propriété familiale pour abriter les grandes cuvées. Depuis, trois jeunes bourgeons nés de Michel et Sylvie, Charline en 1989, Hugo en 1991 et Antoine en 1996 représentent la huitième génération sur le domaine. Deux cents ans d’aléas climatiques et économiques n’ont pas altéré la passion qui anime une famille champenoise enracinée dans cette terre mille fois travaillée. Le vieux cep où coule la meilleure sève, les sarments qui portent les fruits et les jeunes pousses, fragiles mais pleines de promesses, vous remercient de votre fidélité au cours de ces deux siècles et vous souhaitent, en route vers le tricentenaire, de savourer de nombreux beaux millésimes.
“Pour Michel Drappier, “les Champagnes mis en vente cette année : Grande Sendrée 2009 puis en Septembre 2020, brut Naturebrut Nature Rosé, cuvée Charles de Gaulle, cuvée Quatuor, brut Carte d’Or, et une nouvelle cuvée certifiée Bio “Clarevallis”, issue de Pinot Noir, Meunier, et “Blanc Vrai” Chardonnay, un Extra-brut, non filtré, dosé à 4%.
Le 2019 s’est révélé être une excellente année, des raisins à parfaite maturité sur tous les cépages si bien que nous allons faire des marcs et des eaux de vie. C’est le mariage de la qualité et de la quantité.”
Magnifique Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2009, 55% Pinot Noir et 45% Chardonnay, c’est une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe, un vin généreux, de mousse florale.
Superbe brut Naturezéro dosage, pur Pinot Noir, allie structure et vivacité à la fois, un vin séducteur, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Le brut Nature rosézéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes. Belle cuvée Charles de Gaulle, la Maison ayant eu l’honneur d’être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises, toujours millésimée, composée à 80% Pinot Noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée.
Le brut cuvée Quattuor, est un Blanc de quatre blancs, trois “oubliés”, Arbane, Petit Meslier, Blanc Vrai, et Chardonnay, structuré et vif à la fois, aux saveurs d’agrumes, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse, comme le brut Carte d’Or, 80% Pinot Noir, 15% Chardonnay et 5% Meunier, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, et ce rosé de Saignée, à la fois puissant et raffiné, aux arômes spécifiques de cerise et cassis.
SOLEMME SOLEMMESOLEMME
Olivier et Catherine Langlais
2, rue de la Motelle (Cave : 1, rue d’Ecueil)
51500 Villers aux Noeuds
Téléphone :03 26 50 24 18
Email : champagnesolemme@orange.fr
Site : www.champagnesolemme.fr

“Nous exploitons 6 ha de vignes sur 5 terroirs en 1 er cru de la Montagne de Reims et un en Vallée de l’Ardre. Les sols géologiquement variés, (craieargilo-calcaire, limons, sable), les expositions dominées par la plaine et les mi-coteaux permettent à nos trois cépagesPinot MeunierChardonnay et Pinot Noir de s’exprimer pleinement.
Notre sensibilité au naturel nous pousse constamment à modifier nos techniques culturales. Depuis l’année 2010, le domaine est certifié en agriculture biologique. En plus de l’enherbement et des substances naturelles, nous utilisons les méthodes de biodynamie; Nous apportons un soin particulier à nos parcelles par la stimulation et le développement de la vie du sol. Au domaine chaque cuvée suit un cycle bien spécifique, en biodynamie, pour respecter l’équilibre entre fraîcheur, élégance et complexité aromatique.”
Olivier Langlais axe “la mise en vente de ses vins sur les Champagnes Brut Esprit de Solemme 2016, Ambre de Solemme 2015, Nature de Solemme 2014.
Chez nous, les vendanges 2019 ont été un peu gâchées par les gelées de printemps qui nous ont fait perdre 30% de la récolte mais la qualité est tellement présente qu’elle nous fait oublier ce petit désagrément.”
Ces vignerons passionnés de vigne et de Nature, vous feront découvrir ce Champagne Brut Nature de Solemme, 100% Chardonnay, une cuvée très pure, d’une grande fraîcheur. Egalement le Brut Nature Esprit de Solemme, 50% Pinot Meunier et 50% Chardonnay, de bouche distinguée où dominent les fruits secs, de robe dorée, très savoureux, tout en subtilité d’arômes, tout en harmonie, une cuvée qui nous a beaucoup plu.
Tout comme le Brut Nature Ambre de Solemme, un Blanc De Noirs 100% Pinot Meunier, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, avec des senteurs subtiles de brioche et de fleurs blanches. Et le Brut Premier Cru Terre de Solemme, 55% Pinot Meunier, 25% Pinot Noir et 20% Chardonnay, riche et complexe, qui réunit fraîcheur et longueur en bouche, aux nuances dominées par la rose et le miel, un Champagne ample, subtil, tout en arômes.

Sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le coteau des Maranges, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient les vins rouges de grande réputation. Dès le début du xiie siècle, les abbés de Cîteaux créèrent des celliers à Meursault et à Aloxe-Corton. Plus tard, les évêques et les chanoines, puis les ducs de Bourgogne ont joué un rôle décisif grâce notamment aux relations diplomatiques qu’ils entretenaient avec la chrétienté et avec les princes d’Occident. Sur les 4 800 ha que compte le vignoble, on récolte 25 millions de bouteilles répartis en deux tiers de vins rouges et un tiers de vins blancs. Des terrains de silice et argilo-calcaires pour les rouges, de calcaire marneux ou de marnes calcaires pour les blancs.

Domaine Michel PRUNIER et FilleAUXEY-DURESSES Domaine Michel PRUNIER et Fille
Domaine Michel PRUNIER et Fille (AUXEY-DURESSES)

18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 21 05
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Site : www.domainemichelprunieretfille.com

Au sommet. Une propriété familiale (4 générations) de 12 ha. Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle, qui prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. “Je travaille mes vignes en labourant et m’efforçant de respecter mon terroir et l’environnement. En labourant, on aère le sol et l’effet terroir ressort mieux, c’est vraiment positif.”

Michel Prunier nous dit “qu’après un printemps assez capricieux, la végétation a été retardée, l’été a plutôt été chaud et ensoleillé et même sec. Il y a eu un peu plus de rendement pour les Pinots noirs que pour les Chardonnays mais, dans l’ensemble, 2019 est un excellent millésime. Les vins sont plus structurés, sans trop d’alcool, et, juste ce qu’il faut d’acidité. Les Pinots noirs donnent des vins très riches en polyphénols et bien équilibrés, les Chardonnays des vins sur le fruit avec plus de matière, des vins bien équilibrés également, de moyenne garde.
Pour les blancs 2018, les vins sont très fruités et souples avec une bonne matière et pas trop d’acidité.
Les rouges 2017 sont de belle matière, polyphénols, assez souplesvins de moyenne garde, on pourra les apprécier d’ici 3 à 4 ans. Les rouges 2018 promettent d’être plus charpentés, c’est dû à l’ensoleillement.
A la vente : Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2017, Volnay Premier Cru Les Caillerets 2017, Pommard Les Vignots 2017, Beaune Premier Cru Les Sizies 2017, Auxey Duresses rouge 2017 et Blanc 2018, Meursault Les Clouds 2018, Auxey Duresses blanc Vieilles vignes 2018, Chorey les Beaune rouge Les Beaumonts 2017.
Nous avons changé notre habillage, étiquette rajeunie, plus épurée avec toujours notre logo, un look plus moderne.”
Superbe Pommard Les Vignots 2017, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, qui dégage un bouquet complexe où s’entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Magnifique Auxey-Duresses Premier Cru rouge 2017, de couleur grenat, aux tanins savoureux, est très bien élevé, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s’esquissent des nuances de grillé et de réglisse. Joli Auxey-Duresses Premier Cru rouge Clos du val 2017, il est énéreux, avec ces nuances de fruits compotés, c’est un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. Séduisant Auxey-Duresses blanc 2018, Chardonnay, tout en fraîcheur et vivacité en bouche, aux notes de rose et de lis, très agréable. 
Très beau Meursault Les Clouds 2018, issu des vignes situées sur ce lieu-dit qui se trouve en altitude, son terroir de sol calcaire donne au vin beaucoup de minéralité, avec des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, un beau vin complexe et riche. On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2017, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, plus souple que le Volnay (“c’est dû aux sols calcaires”), plus friand, sur le fruit frais, plutôt que le fruit compoté.
Goûtez également l’Auxey-Duresses blanc Vieilles vignes 2018, 100% Chardonnay, élevé 10 mois en fûts avec 20% de fûts neufs, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia. Bien apprécié également, le Chorey-Les-Beaune rouge Les Beaumonts 2017, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, groseille…), associant gras et intensité, de belle garde.
Michel Prunier, diplômé d’un BTA au lycée viticole d’Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogneassemblage d’Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, médaille d’Or au concours National des Crémants de France, d’une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d’agrumes confits. 

Domaine Guy BOCARDMEURSAULT Domaine Guy BOCARD
Domaine Guy BOCARD (MEURSAULT)
Gérante : Julie Simard
4, rue de Mazeray
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 26 06
Email : commercial@domaineguybocard.com

Vignerons de Père en Fils, le Domaine Guy Bocard situé en plein cœur de Meursault, est aujourd’hui propriétaire de 5.8 ha sur l’appellation.
“Nous avons entamé la certification et la conversion Bio de nos parcelles cette année. Nous vous recevons au domaine sur rendez vous pour déguster nos vins.”
Pour Julie Simard, gérante du Domaine, “Actuellement, nous commercialisons notre millésime 2015 (et antérieur), nous aimons proposer des vins prêts à déguster à nos clients, principalement restaurateurs. Nous proposons nos Aligoté et Chardonnay issus des terroirs de Meursault, mais également Meursault Vieilles Vignes, Les Narvaux, Le Limozin et Grands Charrons pour nos appellations villages, ainsi que nos Meursault Charmes et Genevrières en Premiers Crus. »
Le millésime 2019 est très qualitatif, pour des vins fruités et charmeurs, un millésime prometteur, dommage que la quantité ait été moins au rendez-vous … ”

Voilà un très beau Meursault Charmes Premier Cru 2015, provenant d’un élevage traditionnel en fûts de chêne sur lies fines, mise en bouteilles sans filtrage, un vin suave, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de noix, d’abricot frais et de bruyère, c’est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, de belle garde. Excellent 2013, d’un très beau fondu en bouche, au nez intense où dominent le musc, la vanille et l’aubépine, tout en harmonie, de bouche persistante et subtile, très séduisant. Le 2012 se goûte parfaitement aujourd’hui, de bouche intense où dominent les agrumes mûrs et les petits fruits secs, de robe séduisante, parfumé, typé. 
Le 2011, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, épicé, à la fois très fin et très structuré, d’une belle finale dominée par des nuances de tilleul et d’abricot frais, il est très plaisant par sa structure et sa persistance d’arômes au palais.
Le Meursault Les Narvaux 2015, sol argilo-calcaire, exposition sud, il associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale. Le Meursault Limozin 2015, typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, riche au nez comme en bouche, dense. 
Goûtez le Meursault Vieilles Vignes 2015, aux notes subtiles de fleurs et de noisette, de bouche puissante et subtile, un vin tout en nuances et persistance. Et enfin très agréable Chardonnay 2015, à ouvrir à toutes occasions. 


Clos BELLEFONDSANTENAY Clos BELLEFOND
Clos BELLEFOND (SANTENAY)
Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié – 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site : www.closbellefond.com

Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. Les propriétaires ont fait l’acquisition d’un magnifique château où l’on retrouve également les vins à la vente :
château de La Ferté Fresnel – 2, rue de l’Aigle – 61550 Le Ferté en Ouche- Tél. 02 33 34 38 70 – www.chateaudelafertefresnel.com.
Au château, on propose des visites guidées et théâtralisées, visites pour enfants, ballade en petit train au coeur du parc, soirées œnologie et gastronomie, mariages, réceptions, salon de thé, bar à vin et boutique.
Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d’épices au palais. Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2014, aux tanins mûrs, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, d’une jolie charpente en bouche. Le Pommard Premier Cru La Platière 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus, de cuir et de fruits surmûris. Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité, un vin bien typé, tout en nuances au palais, comme ce Santenay Premier Cru La Comme 2014, très équilibré, mêle charpente et souplesse, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges et de réglisse, de robe grenat profond.

BADER MIMEURCHASSAGNE-MONTRACHET BADER MIMEURBADER MIMEUR (CHASSAGNE-MONTRACHET)
Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site : www.bader-mimeur.com

Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot Noir.
Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne.
Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d’Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine.
Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois.
Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification.

On se fait bien entendu plaisir avec ce très beau Chassagne-Montrachet rouge 2017, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche intense, aux tanins présents, est bien typé, très fin au nez, alliant structure et velouté.
Le rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.
Chassagne-Montrachet blanc 2017 est d’une grande pureté aromatique florale, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et d’amande, d’une belle complexité, un vin qui emplit bien la bouche, et mérite d’être attendu.
En terminant avec ce Bourgogne Pinot Noir Dessous Les Mues 2017, issu de vignes plantées à Chassagne-Montrachet mais en dehors du Domaine du Château de Chassagne-Montrachet, avec ces notes de cerise et d’humus, un vin à la fois souple et riche. Ces 3 cuvées ont été élevées en fûts de chêne et fermentées sans adjonction de levure.




Domaine SEGUIN-MANUELVOSNE-ROMANÉE Domaine SEGUIN-MANUEL
Domaine SEGUIN-MANUEL (VOSNE-ROMANÉE)
Thibaut Marion
2, rue de L’Arquebuse
21200 Beaune
Téléphone :03 80 21 50 42
Email : contact@seguin-manuel.com
Site : www.seguin-manuel.com

Au sommet. Après avoir repris des terres dans les beaux villages de la Côte De Beaune, le domaine Seguin-Manuel prend pied en Côte De Nuits en 2013, sur le village de Vosne-Romanée et porte sa surface à 8,50 ha.

“Nous commercialisons cette année toute notre belle gamme en 2017, nous dit Thibaut Marion, puis 2018 pour les rouges et 2018 pour les blancs.
En 2019, rien ne laissait envisager une belle récolte compte tenu des aléas climatiques et pourtant, cela n’a pas diminué la qualité des raisins et nous avons eu l’heureuse surprise d’un vin structuré, tannique, explosif, apte au vieillissement.”
Remarquable Pommard rouge Petits Epenots 2017, au nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, allie distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux. Bien entendu, le Vosne-Romanée Aux Communes 2017, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille) est fantastique. La bouche est complexe et savoureuse de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse. Le Savigny-lès-Beaune Godeaux 2017, aux arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices et les baies sauvages commence déjà à séduire. Agréable Meursault Le Clos 2018, il est typé, aux connotations de miel, un vin gras et subtil, très classique, riche au nez comme en bouche, dense, vraiment très réussi.. Tout comme le Bourgogne Chardonnay 2018, qui a une très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité. Très facile à boire, ce Pinot Noir 2018, finement bouqueté, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.
Excellent Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2015, typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente en bouche. 
Le Meursault Vieilles Vignes 2016, est de robe jaune clair, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de miel, puissant et bouqueté, très séduisant par sa persistance d’arômes. Le Montagny blanc Premier Cru La Vigne du Soleil 2016, où l’on trouve des notes de pomme et d’amande, de bouche charmeuse, de robe jaune pâle, tout en délicatesse, développe un bel équilibre entre la fraîcheur et le fruité.