Château de La GRENIERELUSSAC-SAINT-ÉMILION Château de La GRENIEREChâteau de La GRENIERE (LUSSAC-SAINT-ÉMILION)
Jean-Pierre Dubreuil
14, lieu-dit de la Grenière
33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site : www.chateaudelagreniere.fr

L’origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean-Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ses ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle. le Château de la Grenière repose sur un terroir issu d’alluvions terrestres, provenant du massif central et du plateau Limousin, à son origine il y a quelques 40 millions d’années. Ces sols présentent une dominante limono-sableuse, limono-argileuse reposant sur un fond argileux, avec localisée une croupe graveleuse. Ils permettent un enracinement profond de la vigne.
Une référence avec ce Lussac Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2018, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois…), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin typé et complet, idéal sur un poulet fermier ou un ragoût de fèves aux gésiers confits. Le 2017, au nez dominé par la groseille et le poivre, charnu, aux tanins fondus, de bouche parfumée avec des notes de myrtille et d’épices, ample et velouté, un vin qui poursuit son évolution. Le 2016, très parfumé, avec des notes de mûre et de griotte, est un vin riche en couleur, qui allie distinction et structure, aux tanins présents, de bouche soyeuse et puissante à la fois. Remarquable 2015, une cuvée élevée en fûts de chêne, de robe rubis sombre, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins mûrs, un vin gras, ample et distingué, de bouche flatteuse, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. 
Joli Château de la Grenière 2018, au nez dominé les petits fruits rouges à noyau, un très joli vin, riche et parfumé au palais, avec ces nuances de pruneau confit, qui mêle structure et velouté. Le 2017 est charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2016, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche, corsé, avec au palais, des connotations de fraise des bois, velouté, parfumé, très harmonieux, de bonne garde. Très joli 2015, où la complexité s’allie à la distinction, c’est un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux arômes de fruits rouges cuits.
On poursuit avec ce Lussac Saint-Émilion Esthète du Château de la Grenière 2018, il est de couleur profonde, avec des nuances de violette et de réglisse, riche en matière, avec ces notes de prune et de fumé, c’est un vin riche et élégant, tout en bouche. 

Château La FLEUR GRANDS-LANDESMONTAGNE-SAINT-ÉMILION Château La FLEUR GRANDS-LANDESChâteau La FLEUR GRANDS-LANDES (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Vignobles Carrère
9, route de Lyon – Lamarche D 1089
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
Site : www.vignobles-carrere.com

Un vignoble de 11,5 ha (7,7 ha en Montagne), sur terroir graveleux, 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon, élevage 20% en barriques, le reste en cuves. En 1742, Guillaume Durand héritier d’une famille ayant servi Montagne et sa paroisse (prêtes et notaires) au XVIIe siècle, transmet à ses fils la propriété de Lamarche. Des Durand à Isabelle, Maurice Carrère ancien marin de la Royale reprend l’exploitation de son beau-père en 1969, par son ardeur au travail et l’amour de la terre, il donna des vins appréciés. En 1997, Isabelle reprend la propriété après avoir enseigné l’œnologie et la viticulture pendant dix ans.
Remarquable Montagne Saint-Émilion cuvée Isabelle 2019, de bouche charnue, tout en finesse d’arômes, très équilibré entre puissance et souplesse, de couleur pourpre, avec des nuances de groseille et de cuir, de garde. Le 2018, aux notes de pruneau, harmonieux, aux tanins soyeux, a une structure dense, avec des connotations délicates de prune et de poivre au palais.
Bien typé, ce Montagne Saint-Émilion 2019, est marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin de bouche pleine et riche, de très bonne évolution.
On savoure aussi ce Lalande-de-Pomerol Château Les Chagniasses 2019, de robe grenat soutenu, bouqueté et persistant, aux tanins très bien équilibrés, de bouche chaleureuse dominée par la framboise, qui associe une charpente réelle à une jolie souplesse. Le 2018 de couleur profonde, aux notes de mûre et de violette, de charpente équilibrée, est déjà très charmeur, de bouche charnue.

VIEUX CHATEAU des ROCHERSMONTAGNE-SAINT-ÉMILION VIEUX CHATEAU des ROCHERSVIEUX CHATEAU des ROCHERS (MONTAGNE-SAINT-ÉMILION)
Jean-Claude Rocher
Mirande
33570 Montagne
Téléphone :06 80 64 49 75
Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
Site : www.vieuxchateaudesrochers.com

Depuis 1964, la famille Rocher élabore des vins de garde AOC Montagne Saint-Emilion riches et puissants. En 1964, Abel et Victorine Rocher, achètent une maison girondine avec 30 ares de vignes dans le hameau de Mirande au coeur de l’appellation Montagne Saint-Emilion. En 1995, après avoir travaillé une quinzaine d’années dans l’élevage bovin en Charente Limousine, Jean-Claude Rocher, leur fils, reprend le domaine de 2.5ha. Il réajuste les pratiques culturales en fonction de chaque parcelle (enherbement des vignes, vendanges vertes, effeuillage), perfectionne ses techniques de vinification (tri de la vendange, assemblage) et crée la cuvée Prestige élevée en fût de chêne. Parallèlement il développe la vente directe et adhère à la charte des Vignerons Indépendants.
Aujourd’hui, Hervé Dupeux, gendre de Jean-Claude, l’a rejoint sur l’exploitation familiale après avoir travaillé comme architecte paysagiste. Le vignoble familial de 4.9 ha sétend sur des sols argilo-calcaire s(2.1 ha) et argilo-siliceux (2.8 ha) caractéristiques de l’AOC Montagne Saint-Emilion avec un encépagement de 80% Merlot et 20% Cabernet franc. La production moyenne est de 25 000 bouteilles par an réparties en 2 cuvées, Traditon (élevage en cuve inox) et Prestige (élevage en fûts de chêne). Les bienfaits de la nature, le lent travail du temps et le respect des traditions se retrouvent dans la qualité de leurs vins : par la pratique d’une taille rigoureuse, de l’éclaircissage des grappes, de l’effeuillage, des vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, du tri, d’une cuvaison douce et suffisamment longue, et enfin d’un élevage de douze à dix-huit mois.

Comme d’habitude, voilà un superbe Montagne Saint-Émilion cuvé́e Prestige 2018, gras, parfumé, typécorsé, au nez intense, de bouche concentrée avec des nuances de fruits noirs et de réglisse, puissant et savoureux à la fois, qui mérite une cuisine élaborée.
Très beau 2016, de belle robe grenat, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et la griotte, un vin développant des tanins fins, tout en bouche, de garde, parfait sur des paupiettes de veau en cocotte ou une côte de bœuf marchand de vin. Remarquable 2015, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et soyeux à la fois, de garde.
Pour terminer, le Montagne-Saint-Émilion Tradition 2018, médaillé de bronze au concours de Bordeaux 2021, est un excellent vin, tout en bouche, aux senteurs de fruits, de cannelle et d’humus, il est bien structuré au nez comme en bouche, un vin riche et savoureux.

Château HAUT-SAINT-CLAIRPUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION Château HAUT-SAINT-CLAIRChâteau HAUT-SAINT-CLAIR (PUISSEGUIN-SAINT-ÉMILION)
Yannick et Andrea Le Menn
1, Saint-Clair
33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site : www.chateauhautsaintclair.fr

Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité.
Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple. Depuis quelques années, on s’interdit au Château Haut Saint-Clair de mettre des produits anti-pourriture car on s’aperçoit en faisant des analyses de recherche des résidus, que les anti-pourritures migrent vers les vins. J’aime beaucoup retrouver le fruit dans mes vins, je n’aime pas trop les tanins en puissance, j’aime que mon vin soit équilibré, j’essaye de ne pas trop extraire. J’ai fait mes études de viticulture en Bourgogne à Beaune, mon professeur, André Vedel, appelait cela “des vins de mouchoirs”.


https://www.youtube.com/embed/ADVYFjCxbtE

“Nous venons d’emménager dans le nouveau cuvier, nous raconte Yannick Le Menn, nos deux exploitations sont ainsi réunies, la vinification et l‘élevage s’effectuent au même endroit, c’est plus pratique. Les vins sont ensuite acheminés au Château Haut Saint-Clair pour y être étiquetés, stockés ou expédiés, c’est plus facile pour mon épouse Andrea.
Mes fils ont souhaité que pour toutes les nouvelles parcelles plantées en Cabernet-Sauvignon et Petit Verdot, nous fassions de la vinification intégrale en barriques. L’extraction est plus importante que dans une cuve, nous avons maintenant des moyens modernes pour exploiter au maximum les tanins et la couleur.
L’année prochaine nous poursuivrons avec le Malbec et peut-être de nouveaux cépages qui résistent au réchauffement climatique. Nous avons profité de cette restructuration de travail pour nous équiper d’un nouveau pressoir, égrappoir… Nous avons modernisé le matériel. Nos deux propriétés bénéficient de la thermorégulation, nous avons un pressoir vertical, normalement ce type de pressoir est utilisé pour les olives, cela donne des jus remarquables, c’est un point positif. Maintenant, nous avons un site de travail bien organisé, que ce soit, pour la réception de vendange ou la mise en bouteilles.
Nous continuons aussi à complanter le vignoble. Avec le réchauffement climatique, nous nous apercevons que les Merlots donnent des vins de plus en plus élevés en degrés d’alcool, surtout avec des rendements moindres ; nous plantons donc un peu plus de Cabernets-Sauvignons, de Petits Verdots ou des Malbecs. Avec nos Cabernets francs qui sont exceptionnels sur la propriété, cela devrait faire de très jolis vins. Adapter les cépages est l’idée de nos fils qui travaillent dans le milieu de la viticulture.
Le 2021 n’a déjà pas bonne presse, c’est vrai que la météo n’a pas été formidable mais le vin est très sympa. Nous avons été étonnés d’une telle qualité produite, autant à Puisseguin qu’à Saint-Georges. Nous n’avons pas dépassé les 40 hl/ha, ce qui est honorable, nos vieilles vignes ne produisent pas autant que des jeunes ! Nous n’avons pas eu de problème de mildiou car nous avons su soigner la vigne au bon moment. Nous sommes certifiés HVE depuis 2019.
Pour le millésime 2021, les vins sont très agréables, sur le fruit, avec des tanins relativement souples, ce ne seront pas des vins de grande garde. Ils seront très plaisants à déguster dans leur jeunesse, ont des notes mentholées, j’aime beaucoup cela, ça apporte de la finesse. A l’élevage, ils sont en foudres de 400l. J’apprécie beaucoup le tonnelier Demptos, ces fûts apportent de la sucrosité aux vins, je n’aime pas trop les tanins rustiques donnés par trop de chauffe. Les consommateurs aujourd’hui préfèrent les vins fruités et aromatiques plutôt que tanniques.
A la vente, nous proposons notre Puisseguin Saint-Emilion Château Haut-Saint-Clair en 2017, un millésime très agréable à redécouvrir, ainsi que la belle trilogie 2018, 2019 et 2020, le Moulin Saint-Clair 2018 et le Château Belair Saint-Georges 2019 en Saint-Georges Saint-Emilion.”
Cette famille chaleureuse propose des vins à leur image et notamment ce Puisseguin Saint-Émilion Sélection 2019, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, très équilibré au nez comme en bouche, tout en nuances d’arômes. Le 2018, c’est un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample et long en bouche, aux tanins enrobés, ample et charmeur, d’excellente garde. Le 2017, est très bien fait, corsé et complexe, aux nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, parfait avec des brochettes d’agneau ou une galantine de canard au foie gras. Superbe 2016, un vin chaleureux, dense, de bouche distinguée, très bien corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus…), qui allie concentration aromatique, finesse des tanins et structure au palais, avec une délicieuse finale poivrée. 
Goûtez aussi leur Moulin Saint-Clair 2018, parfumé, de bouche corsée, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, de bouche ample et fondue. Et ce beau Saint-Georges Saint-Émilion Château Belair Saint-Georges 2019, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche, aux arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins veloutés. 
Achetez ce vin au prix direct propriété

Château BALESTARD La TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD La TONNELLEChâteau BALESTARD La TONNELLE (SAINT-ÉMILION)
Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site : www.vignoblescapdemourlin.com

Au sommet. Balestard est l’un des trois crus de la famille Capdemourlin, 10 ha 60, sols argilo-calcairesMerlot 70%, Cabernet Franc 25% et Cabernet-Sauvignon 5%.
Jacques Capdemourlin nous dit «“qu’ici, on goûte beaucoup les raisins, ce qui est primordial pour décider de la date des vendanges. A deux ou trois jours près, nous avons récolté fin Septembre sur l’ensemble de nos 3 propriétés.
Les raisins étaient parfaitement sains, c’est pour cela que nous faisons des effeuillages d’un côté puis, ensuite de l’autre, au moment où le soleil est moins brûlant, cela permet d’éviter le botrytis. Nous avons trié avec du matériel performant pour ne faire entrer que le meilleur dans la cuve.
Les rendements du 2021 sont relativement faibles : 32 hl/ha au Château Balestard La Tonnelle, 29 hl/ha au Château Cap de Mourlin et seulement 24 hl/ha au Château Roudier à cause d’un peu de gel à Montagne-Saint-Emilion.
A Balestard, nous avons usé de prudence et avons utilisé l’éolienne dans quelques parcelles gélives. Je vais d’ailleurs en acheter une autre pour Capdemourlin car cette éolienne nous a vraiment protégés.
Nous avons fait un essai en Bio à Balestard mais ne pouvons le revendiquer car, même si elles ne se touchent pas, c’est l’ensemble de nos 3 propriétés qui doivent être en Bio pour l’officialiser, c’est la législation qui veut cela.
Château Cap de Mourlin 2021 : belle robe grenat avec un liseret violine, très joli nez fruité avec de légères notes boisées, belle fraîcheur, un vin bien typé de son terroir. En bouche, jolie attaque charnue, de la mâche, belle longueur, grande élégance, degrés d’alcool raisonnables.
Château Balestard La Tonnelle 2021 : robe noir profond, vin vineux, puissant, notes minérales, fraicheur en bouche, tendresse soutenue, belle puissance, un vin très élégant.
Château Roudier 2021 : une réussite aussi, petite récolte, vin avec beaucoup de matière, de belle qualité.
Nous mettons le vin à l’élevage dans des barriques dont 50% de bois neuf, ainsi le boisé reste discret, l’élégance et le velouté ressortent.
Actuellement, le 2019 est un ravissement et cela dans nos trois propriétés. François, mon second fils, frère de Thierry, vient de le présenter à l’étranger et il a eu beaucoup de succès, les dégustateurs étaient ravis. Nous sommes chanceux d’avoir eu une série de très beaux millésimes à partir de 2016.
Nous avons été heureux d’accueillir fin Avril la dégustation des Primeurs de l’Union des Grands crus dans nos nouveaux cuviers au Château Balestard la Tonnelle.”
En effet, ce Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2019, certainement l’une des plus belles réussites de la propriété, volumineux, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, de très belle évolution. Dans la lignée, le 2018, aux senteurs de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, avec des connotations de fruits à noyau et de cannelle, finement toastées, un vin de garde mais déjà très séducteur.
Excellent 2017, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, charmeur, de belle matière. 
Tout en charme, leur Saint-Émilion GCC Château Cap de Mourlin 2019, de robe pourpre, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, classique et concentré, alliant finesse et structure, est très représentatif des belles réussites de ce grand millésime classique bordelais, de garde. Le 2018, suave, riche en parfums comme en structure, un vin généreux, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. Le 2017 a des nuances de mûres et de grillé, un vin puissant et pourtant très rond, complet, aux tanins amples soyeux, dense et ferme à dominante de pruneau en finale, un vin coloré, de belle amplitude.
Quant à leur Montagne-Saint-Émilion Château Roudier 2019, bien classique, corsé, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, c’est un vin gourmand, déjà flatteur mais avec un joli potentiel d’évolution.

Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENACChâteau CANTENAC (SAINT-ÉMILION)
Nicole Roskam-Brunot
2, Cantenac – RD 670
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Email : johan.roskam@chateau-cantenac.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac
Site : www.chateau-cantenac.fr



Au sommet pour un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Nicole Roskam­-Brunot et ses fils, 4e génération, perpétuent leur savoir-faire avec passion et ont célèbré leurs 80 ans à la tête du Château Cantenac, une belle histoire de famille ! Prenez le temps de découvrir les très jolis vins de leurs domaines et d’aller à leur rencontre.
“Le millésime 2021 se dessine comme un beau millésime du Château Cantenac, nous indique Johan Roskam. Cela s’est confirmé pendant les vinifications et l’extraction. Il est vrai que le gel de printemps ne nous aura pas épargnés dans cette période déjà singulière. Grâce à l’expérience acquise lors du millésime 2017, nous avons mieux protégé notre vignoble et bien accompagné l’après. La fin d’année 2021 aura été l’occasion d’acquérir deux tours antigel pour protéger le cœur du vignoble. Les conditions météorologiques au moment des récoltes 2021 ont permis de lever les inquiétudes et d’atteindre une bonne maturité avec un début des vendanges relativement tardif au 24 Septembre. C’est un retour à un profil plus harmonieux du bordelais, après trois millésimes particulièrement chauds. La qualité est au rendez-vous dans la lignée des belles années.
Il est à souligner que l’effet des faibles récoltes des millésimes 2017 et 2021 a déjà une résonnance sur nos disponibilités qui s’orientent vers des millésimes jeunes, tels les 2019 et 2020 pour cette année. Ce sont des millésimes généreux et exceptionnels, dont nos amateurs pourront profiter avec plaisir, même dans leurs jeunes années.
A la vente sur notre boutique en ligne, vous retrouverez nos 2017, 2018, 2019 et le 2020 à partir du mois de Juillet. Les magnums vous offriront un choix plus large du millésime 2013 au 2020, un format de convivialité en ces temps retrouvés. Sur le millésime 2016, vous pourrez profiter du Château La Lauzette-Declercq et du Château Moulin de Grenet encore disponibles.
L’œnotourisme a repris des couleurs en 2021 avec l’accueil de visiteurs français plus nombreux et un retour des internationaux plus particulièrement européens. La visite classique et les dégustations commentées en petit nombre ont été plébiscitées. Un grand merci à nos visiteurs qui nous ont primés par un Traveler’s Choice Awards en 2021. C’est la preuve de notre passion à vous recevoir en toutes circonstances ! Prochainement, ce sont les Journées Portes Ouvertes à Saint-Emilion, une occasion conviviale de venir à notre rencontre les 30 Avril et 1er Mai 2022 et de découvrir les richesses de notre territoire et paysages classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
Vous allez adorer comme nous ce superbe Saint-Émilion GC 2019, 88% Merlot et 12% Cabernet franc, élevage 12 mois en barriques bordelaises dont 40% de bois neuf, très aromatique, il est bien équilibré, aux connotations de framboise macérée, d’une très jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, de bouche subtilement poivrée. Le 2018, de couleur intense, parfumé (cassis, fumé), d’une jolie finale persistante, légèrement épicée, un vin tout en bouche, qui allie ampleur et distinction, typé, de bonne garde. Le Saint-Émilion GC Château Cantenac Sélection Madame 2019, 95% sélection de Merlot et 5% Cabernets, 12 mois en barriques bordelaises, de bouche classique, allie une charpente réelle à une jolie rondeur, de bouche parfumée (mûre, humus…), d’une belle finale. Le 2018, aux senteurs de mûre et d’épices, est très harmonieux, avec une charpente à la fois puissante et savoureuse, prometteur. 
Bien réalisé, ce Haut-Médoc Cru Bourgeois Château La Lauzette-Declercq 2019, il a un nez puissant et subtil à la fois, avec ses notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et une touche poivrée, de bouche dense qui commence à se fondre. Le 2018 aux senteurs de petits fruits noirs cuits et de réglisse, tout en bouche, à la robe noire, avec des tanins mûrs mais présents, corsé et typé.
Superbe Lussac Saint-Émilion Château Moulin de Grenet 2019, issu d’un vignoble de 4,5 ha, sur plateau calcaire et coteau argilo-calcaire, 75% Merlot et 25% Cabernets, un vin où la séduction est exacerbée, avec des nuances de cuir, de prune, de griotte confite, dégageant des tanins soyeuxgras et corsé, d’une belle finale. Le 2018 a des tanins enrobés, il est souple et charpenté avec des senteurs très présentes de violette et de sous-bois.

Château CORBIN MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CORBIN MICHOTTEChâteau CORBIN MICHOTTE (SAINT-ÉMILION)
Famille Boidron
1, Corbin Michotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 64 88
Email : vignoblesjnboidron@wanadoo.fr
Site : www.boidron.info

Au sommet, tant ce cru associe élégance et typicité. La famille Boidron a commencé l’élaboration du vin à partir de 1760. De génération en génération, le vignoble s’est étendu et comprend aujourd’hui 70 ha de vignes sur 6 appellations. Le Château Corbin Michotte est situé dans la zone graveleuse de Saint-Émilion. Son vignoble de 7 hectares se trouve entre Pomerol et Saint-Émilion, proche de Cheval Blanc, Figeac et de Petrus pour sa limite Pomerol. La famille est partie prenante : Jean-Noël Boidron (Œnologue, ancien Professeur à l’Institut d’œnologie de Bordeaux, Membre de l’Académie Internationale du Vin et de l’Académie des Vins de France), Hubert Boidron (Œnologue, responsable de production vignes et Vins), Emmanuel Boidron (Master Marketing, DUAD, responsable commercial), Isabelle Boidron (DESS Gestion et Droit vitivinicoles).
La typicité du vin est due à son sol sablo-limoneux noir reposant sur un sous-sol sablo argileux fortement ferrugineux (crasse de fer), avec quelques graves en surface. Il s’agit d’une nappe alluviale de l’Isle. La vendange est effectuée à la main, les raisins sont triés manuellement sur une table de tri vibrante. Longue macération avec dégustation quotidienne. L’élevage se fait en fûts neufs et de un vin pendant 18 à 24 mois. Leur proportion en est décidée chaque année en fonction de la dégustation. Les arômes du bois ne doivent jamais effacer le fruité dû au terroir, mais seulement l’enrichir. Dans un cru de la famille Boidron, il y a une philosophie qui exprime, comme dans les arts, un choix esthétique défini par cette devise : Excellence, Harmonie, Humilité.”
“Le 2021 fût un millésime plus compliqué à faire, nous dit Hubert Boidron, il a fallu se battre toute l’année. Tout d’abord contre le gel. Heureusement, nous avons des antigel, ce sont des turbines à air chaud. On envoie de l’air réchauffé, on balaye de façon à faire circuler cet air à l’intérieur des rangs de vignes pour combattre l’air froid qui a tendance à s’accumuler au sol, ainsi, avec ce brassage, on évite le gel et cela a été très efficace pour le 2021.
A l’élevage, nous observons que c’est un millésime qui jouera sa carte sur sa gamme aromatique. C’est un vin qui se distingue par son fruité très agréable, c’est d’ailleurs sa grande qualité principale, le vin est peu alcooleux, les degrés maximums affichés étaient de 13°, on obtient donc un vin très équilibré, très élégant, plus sur la finesse et les arômes que la concentration et la puissance.
Une nouveauté au Château : l’utilisation d’un tracteur autonome électrique, nous réduisons ainsi notre empreinte carbone, il produit un travail plus respectueux du pied de vigne car, c’est un tracteur moins lourd, qui ne tasse pas les sols et ainsi, nous sommes assez ravis de ne plus consommer d’énergie fossile. Cependant, nous continuons aussi de labourer nos rangs de vignes avec un bœuf, cela montre que nous sommes respectueux de notre formidable terroir mais que nous sommes aussi ouvert à l’avenir et au progrès.”
Splendide Saint-Émilion GC 2019, charnu, un vin typé, où dominent les fruits mûrs et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de truffe en finale, il est vraiment délicieux, tout en arômescorsé et gras. Le 2018 est tout en séduction, un vin où, au nez, la mûre s’associe à la framboise, d’une bouche intense et raffinée à la fois, avec des nuances de fumé et de prune au palais, de garde, évidemment. Le 2017, gras et complexe, ample au nez comme en bouche, aux tanins fondus, racé, chaleureux, riche en couleur comme en matière, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, truffe), et nous vous le conseillons, par exemple, avec un foie de veau ou une selle d’agneau en persillé de truffe. Le 2016, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Superbe 2015, un grand vin de couleur grenat, aux tanins très équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, de bouche savoureuse, de garde. Formidable GCC 2009, un grand vin marqué par l’élégance, très typé, au nez d’humus et d’épices, associant richesse et finesse en bouche, coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois, qui commence à se goûter remarquablement actuellement.
Vous allez aimer aussi leur Montagne-Saint-Emilion Château Calon 2016, sol argilo-calcaire sur calcaire à astéries, aux arômes de fruits noirs intenses et de fumé, de bouche dense, tout en complexité, aux tanins savoureux, finement épicé. Leur Saint-Georges Saint-Émilion Château Calon 2018, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 9% Cabernet-Sauvignon et 1% Malbec, est riche, coloré et dense, aux senteurs de cerise confite et d’humus, avec une bouche très chaleureuse, il associe couleur et matière, de garde.
On termine sur le Pomerol Château Cantelauze 2018, au nez complexe, avec des senteurs de framboise et de mûre, un millésime d’un grand classicisme, il est intense, très parfumé, de jolie robe pourpre, aux nuances de fruits cuits en bouche.

Château La CROIX MEUNIERSAINT-ÉMILION Château La CROIX MEUNIERChâteau La CROIX MEUNIER (SAINT-ÉMILION)
Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation.
“Nous avons eu la chance d’être épargnés par le gel et le mildiou, nous dit Sandrine Meunier, et, de ce fait, qualité et quantité sont bien présentes et nous réjouissent.
Nous vendons actuellement Château la Croix Meunier 2020, R de Famille 2018 et 2020, ensuite suivront les Saint-Emilion Grand Cru 2019.”
Voilà un excellent Château La Croix Meunier Saint-Émilion GC 2019, il a une belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, c’est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre. Le Saint-Émilion GC cuvée R de Famille 2018, charpentécorsé, de belle robe soutenue, est un vin ample et distingué en bouche, au nez puissant de groseille mûre, aux tanins veloutés, de très bonne évolution.

Château CROQUE MICHOTTESAINT-ÉMILION Château CROQUE MICHOTTEChâteau CROQUE MICHOTTE (SAINT-ÉMILION)
Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 51 13 64
Email : chateau@croque-michotte.fr
Site : www.croque-michotte.fr

Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins “bodybuildés”, sans âme ni terroir… Certifié Agriculture Biologique.
Ce cru collectionne les récompenses : quelque 80 médailles et autres coups de cœur depuis le millésime 1994 !


https://www.youtube.com/embed/0k1uxRk92VA


“La principale caractéristique de Château Croque-Michotte, nous explique Pierre Carle, c’est un terroir exceptionnel. Si vous tracez une ligne entre Cheval Blanc et Petrus dans les vignobles de Saint-Émilion, il n’y a que Croque-Michotte qui soit sur cet axe entre ces deux très grands vins. D’autre part, je m’attache à produire des vins dans l’esprit des appellations d’origines contrôlées en 1935. C’est-dire au moment où l’on a créé les appellations. Ce qui est le plus important, c’est le terroir composé de minéraux qui sont dans le sol et qui vont donner la personnalité définitive au vin. On ne peut travailler qu’avec une bonne matière première, c’est-à-dire les raisins qui poussent sur de grands sols et la maitrise des rendements, on vise 35 hl/ha mais ces dernières années on enregistre seulement 25 hl/ha. La cause en revient aussi au renouvellement des vignes que nous effectuons très progressivement. Nous avons encore quelques très vieilles vignes de 100 ans, nous y tenons, nous en avons remplacé d’autres qui ne nous donnaient pas satisfaction ni en quantité ni en qualité.
Notre actualité est de récupérer notre classement, pour redevenir Grand Cru Classé en espérant que la commission s’intéressera au terroir et à la maîtrise des rendements, le but étant, nous semble-t’il, de classer les grands terroirs. Un classement se fait en fonction du vin et non par rapport aux infrastructures œno-touristiques, les longueurs de haies, nappes d’eau, les longueurs de la chaussée… des paramètres qui n’intéressent pas du tout le consommateur de New-York, Tokyo ou Berlin qui achète une bouteille de Croque-Michotte et qui ne viendra sans doute jamais sur la propriété. Nous espérons être reclassé à la loyale, par rapport à notre terroir et à la maîtrise des rendements.
La qualité du 2021 est très bien par contre, quant à la quantité c’est la catastrophe… Nous avons été très largement touché par le gel puis, il a fait mauvais temps lors de la floraison et nous avons eu peu de fécondation, c’est donc une toute petite récolte, soit 10 à 20% d’une récolte normale.
Le 2018 est tout en charme. Médailles d’Or au Frankfurt international Trophy, au concours des vins à Mâcon et au Woman international Trophy. C’est un vin doux, féminin, très flatteur au palais, très agréable à boire, à chaque fois que je le sers en famille ou entre amis, on déguste la bouteille et ils me demandent “n’en as-tu pas une deuxième ?”
Le 2019 séduit par la qualité de ses Cabernets bien mûrs, il ressemble au 2018 mais en plus corsé ; je n’ai pas encore tous les résultats mais nous avons déjà eu une médaille d’Or au Challenge international du vin, une autre au Concours Féminalise et aux Mille et une dégustations, Trois étoiles et un Coup de cœur.
Pour le 2020, je dirais que c’est un peu un mélange des deux. Assez corsé mais avec beaucoup d’élégance, un vin très complexe, riche et fin à la fois ; c’était la première fois que je participais au Concours Général Agricole de Paris et nous avons eu la médaille d’Or !
Une référence, ce majestueux Saint-Émilion GC 2019, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, il est bien élevé, de robe profonde, c’est un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un beau millésime séducteur, comme d’habitude, à déguster avec un beau gibier à plumes ou un rôti de veau farci aux truffes.
Le 2018 est velouté en bouche, fruité avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruits noirs et d’épices, c’est un grand vin à prix très doux. Superbe 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s’apprécie déjà. 
Toujours exceptionnel, le 2016, généreuxplein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d’une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !), 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, un vin intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2014 commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s’il a un réel potentiel d’évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d’agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin.
Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois.
Le 2010 est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009 n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Château DARIUSSAINT-ÉMILION Château DARIUSChâteau DARIUS (SAINT-ÉMILION)
Michel et Odette Pommier – GFA Des Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :06 24 38 06 83
Email : gfadespommiers@orange.fr

Un vignoble de 6 ha 60 sur sols argilo-calcaires, en agriculture raisonnée.
Tout en bouche, typé, ce Saint-Émilion GC Darius 2019, 60% Merlot, 40% Cabernet franc, de couleur grenat soutenu, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est un vin bien concentré mais très élégant, qui développe un nez dominé par la cannelle et la cerise noire. Le 2018, avec son bouquet de fruits rouges et noirs, est très soyeux, très charmeur, notamment sur une pintade aux lardons et au céleri ou des paupiettes de veau aux olives vertes.
Excellent 2016, il est riche au nez comme en bouche, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins veloutés. 

Château FONROQUESAINT-ÉMILION Château FONROQUEChâteau FONROQUE (SAINT-ÉMILION)
Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02
Email : info@chateaufonroque.com
Site : www.chateaufonroque.com

Certifié en agriculture biodynamique depuis 2008, le Château Fonroque est l’une des figures d’avant-garde de la Biodynamie à Bordeaux. Alain Moueix est à l’origine du renouveau qualitatif de cette propriété depuis 2001. Ses méthodes reposent sur l’observation et le travail minutieux d’un terroir vivant et permettent au domaine de livrer des vins dont la réputation ne cesse de grandir depuis une quinzaine d’années. La propriété a été acquise en 2017 par la Famille Guillard. Pour autant, Alain Moueix et son équipe restent en charge du Château Fonroque avec la mission de poursuivre le travail entrepris. Parmi les différentes actions visant à accompagner le développement significatif du cru, un tout nouveau cuvier a été inauguré pour la vendange 2021.
“Au Château Fonroque, en 2021, nous indique Alain Moueix, nous avons vinifié pour la première fois dans notre nouveau cuvier. Beaucoup de petites cuves pour tirer le meilleur parti possible de chaque lot, le marc est ainsi moins compressé et l’on peut extraire de manière plus douce. Nous sommes en Biodynamie depuis 2002, donc nous avons du recul et avons étudié depuis tous les paramètres pour faire un cuvier apaisant, qui réserve un superbe accueil aux raisins.
Notre mode d’élevage s’effectue dans des œufs en béton pour 20%, en amphores de terre cuite pour 15 %, mais aussi 15 à 20% en foudres et le reste en barriques.
L’idée est de mettre en avant le fruit tout en laissant vivre le vin.
Si le contenant est trop gros, la pression du vin est trop importante et le vin a du mal à évoluer, c’est pour cela, que c’est idéal ces petits contenants avec des zones plus étroites et d’autres plus larges. Ces formes ovoïdes, rondes, de petit volume font que le vin ne se “tasse” pas mais, continue d’absorber l’oxygène. En diversifiant nos contenants, cela permet de diminuer l’impact du bois.
J’assemble mes vins très tôt, je considère que c’est mieux pour l’élevage, je le mets ensuite dans divers contenants, au besoin je modifie les pourcentages afin de préserver l’équilibre. Ainsi le vin assemblé est plus stable, je trouve. Je veux faire des vins purs et droits et surtout pas déviants… Je veux leur permettre de s’exprimer au mieux.”
On est au sommet quand on savoure ce splendide Saint-Émilion GCC Château Fonroque 2019, 86% Merlot et et 14% Cabernet franc, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire), avec une belle matière, velouté et dense, qui poursuit sa belle évolution.
Toujours ce 2017, il est généreux, de teinte grenat soutenu, dense au nez comme en bouche (cassiscannelle), bien équilibré avec ses tanins soyeux, idéal aujourd’hui sur une selle d’agneau en persillé de truffe ou une côte de veau aux morilles.
Le 2016, issus de vignes cultivées en Bio et Biodynamique, a une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, c’est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup d’ampleur. Voir le Château Mazeyres à Pomerol.

Château FRANC LARTIGUESAINT-ÉMILION Château FRANC LARTIGUEChâteau FRANC LARTIGUE (SAINT-ÉMILION)
Elisabeth et Jean-Pierre Toxé – Vignoble Marcel Petit
2 la Rouchonne
33330 Vignonet
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site : www.vignobles-petit.com

La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit , dès 1988, la société est enrichie avec les Châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs engazonnés. Domaine en démarche qualitative tout en respectant l’environnement (certification HVE 3).
“Quantité plus faible due au gel mais nous avons fait une vendange normale, nous dit Jean-Pierre Toxé, le manque de volume est dû au tri pour cause de disparité que nous avons fait sur certains pieds. C’est un excellent millésime, sur le fruit. Nos ventes cette année : en Franc-Lartigue 2016, 2018, 2019, 2020, et notre Cuvée Mélodie 2020 (nouvelle en Saint-Emilion, plus parfumée avec moins de tanins, pas de barriques). Egalement la Cuvée L’Embellie 2010, 2015, puis 2020. Nous finissons l’agrandissement du chai et continuons d’embellir la propriété.”
Une réussite certaine avec ce Saint-Émilion GC Château Franc-Lartigue 2019, qui est d’une belle couleur profonde, souple et ample en bouche, d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices. Le  2018, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, est très charnu, aux nuances de fruits noirs confiturés. 
Leur Saint-Émilion Mélodie de Franc Lartigue 2020, est un magnifique vin sur le fruit, aux tanins souples, de bouche flatteuse, il est tout en charme. Leur Cuvée L’Embellie 2015, est tout en densité, pur Merlot, élevé durant 18 mois en fûts de chêne, riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de réglisse, de truffe et d’humus. aux tanins riches et veloutés à la fois, un vin de robe pourpre soutenu.
Superbe Saint-Émilion GC Château La Grande Rouchonne 2019, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins veloutés. Le 2018, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, est un vin dense qui dégage une jolie bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée.

Château La GRACE FONRAZADESAINT-ÉMILION Château La GRACE FONRAZADEChâteau La GRACE FONRAZADE (SAINT-ÉMILION)
François-Thomas et Bénédicte Bon – Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Téléphone :06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
Site : www.lagracefonrazade.com

Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, lors de son rachat par François-Thomas Bon, et les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Agriculture Biologique.

https://www.youtube.com/embed/D44XOcM0E2I


Une réussite, ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2018, de belle robe rubis intense, c’est un vin classique, dense, bien corsé, riche et subtil, au nez où l’on retrouve la groseille et les sous-bois, de bouche ample et chaleureuse.
Le Saint-Émilion GC Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2018, 100% Merlot noir, est tout en séduction, au nez puissant et de bouche complexe, aux tanins soyeux, tout en couleur, avec des nuances d’humus et de petits fruits rouges surmûris, poivré en finale, de garde, bien sûr.
Joli Bordeaux blanc sec Grand vin blanc Château La Grâce Fonrazade 2018, un vin très bien équilibré, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée.

Château LANIOTESAINT-ÉMILION Château LANIOTEChâteau LANIOTE (SAINT-ÉMILION)
Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Téléphone :05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
Site : www.laniote.com

Le Château est dans la famille d’Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d’un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion (74% Merlot, 21% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. L’âge du vignoble est de 35 ans, vendanges manuelles, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisinscuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malolactique en fûts neufs, vieillissement en fûts de chêne.
Formidable Saint-Émilion GCC 2019, élevage 12 à 16 mois en barriques neuves pour 40% et barriques de un vin et plus pour 60%, un vin qui allie puissance et souplesse, riche, très structuré, complet et très parfumé (prune, griotte, moka), typé, de garde, déjà très séducteur, on vous le suggère sur un pavé de bœuf flambé ou un jarret de veau aux cèpes. Le 2018, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, légèrement épice, persistante, est un vin de très bonne charpente, d’une grande harmonie. Superbe 2017, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, c’est un grand vin très séduisant, tout en élégance.

Château La MARZELLESAINT-ÉMILION Château La MARZELLEChâteau La MARZELLE (SAINT-ÉMILION)
Famille Sioen

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Email : info@lamarzelle.com
Site : www.lamarzelle.com

C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. La Marzelle s’étend sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables: la Haute Terrasse de Saint-Emilion, qui a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation Bio a été prise depuis 1988.
Le Saint-Émilion GCC 2016, est un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples, de garde, bien sûr. Le 2015, est un beau vin charnu, épicé, de bouche soyeuse, riche et corsée, un vin concentré, avec une jolie finale légèrement poivrée, de belle évolution. 

Château de PASQUETTESAINT-ÉMILION Château de PASQUETTEChâteau de PASQUETTE (SAINT-ÉMILION)
Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr
Site : www.chateaudepasquette.com

Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Saumur), sont tombés sous le charme de cette propriété, un vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, qui bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileuxfaibles rendements.
“Notre Saint-Émilion Grand Cru offre un très joli fruit expressif. C’est un vin croquant et au style sincère, c’est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette, explique Marc Vincent. Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.”
Superbe Saint-Émilion GC 2018, 100% Merlot, élevage durant 18 mois en barriques neuves, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins amples et veloutés, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, c’est un vin soyeux, structuré, vraiment très réussi dans ce grand millésime bordelais. Le 2016, qui sent la groseille mûre, de robe grenat, ample, aux tanins amples et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, est d’une belle finale aromatique, et on vous le suggère avec du veau en osso bucco ou du bœuf sauce béarnaise.
Exceptionnel Saint-Émilion GC Fleur de Pasquette 2015, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, cerise noire) et de truffe, il développe une bouche riche et savoureuse, c’est un vin qui commence juste à se fondre, vraiment remarquable.

Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAUChâteau PIGANEAU (SAINT-ÉMILION)
Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 09 99
Email : chateau.piganeau@vignobles-brunot.fr
Site : www.vignobles-brunot.fr

Bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir, on est au sommet. 
Vincent Brunot poursuit la tradition familiale qui est de privilégier le fruité et de réduire l’apport de bois neuf. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, on obtient des vins plus veloutés, plus fruités, séduisants avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse. “Nous restons raisonnables dans l’élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, et privilégions le bon rapport qualité-prix.”
“2021 est un vin plus souple, sur le fruit, moins alcoolisé, très agréable, avec moins de concentration c’est sûr, nous explique Vincent Brunot.
Notre production de 2021 est moins importante que pour les 2018 et 2020 qui étaient des millésimes généreux.
A la vente nous proposons, le Saint-Emilion Grand Cru Château Piganeau 2018 et 2019, deux très grands millésimes ainsi que le Lalande-de-Pomerol Château le Gravillot 2019, le Bordeaux Supérieur Château Maledan 2019 et le Lussac-Saint-Emilion Tour de Grenet 2016, 2018.
Le 2019 est un grand millésime bien mûr avec des degrés relativement élevés, un vin assez souple, facile à boire parce qu’il est légèrement moins concentré. Beaucoup d’élégance et de raffinement. C’est un très bon millésime assez classique, bien typé, plus facile à boire que les 2018 et 2020, qu’il faudra attendre. Ce sont un peu les mêmes caractéristiques sur nos 4 propriétés, c’est vraiment l’effet millésime.
Nous avons aussi produit un Bordeaux blanc Château Maledan 2020 et 2021, un vin très rafraîchissant, bien équilibré, gourmand, aux notes de pomme, poire, fleurs.
Nous avons un joli palmarès de médailles de tous pays, les dernières en date : au Concours allemand Mundus, nous avons obtenu une médaille d’Or pour Château Piganeau 2019 et une médaille d’Argent pour Tour de Grenet 2019. La propriété a obtenu la certification HVE depuis 2019.”
Remarquable Saint-Émilion GC 2019, de robe grenat, charnu, au nez complexe (cerise, épices…), ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis au palais, un vin tout en bouche, aux tanins mûrs, très harmonieux. Beau 2018, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, légèrement épicé, persistante, un vin de très bonne charpente et d’une grande harmonie.
Le Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet 2018, de bouche savoureuse, alliant structure et rondeur, riche en arômes (griotte, cuir), ferme et classique, de belle gardetypé comme ce Lalande-de-Pomerol Château Le Gravillot 2019, marqué par ces senteurs très spécifiques de fumé, riche en couleur, au nez délicat où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeuxcharnu comme il se doit.
Goûtez également le Bordeaux Supérieur rouge Château Maledan 2019, ample et parfumé, aux connotations de fraise et de violette, il est bien ferme en bouche, bien corsé. Le Bordeaux blanc Château Maledan 2020, est très agréable, il a des notes de pomme et de fleurs, avec cette pointe de fraîcheur persistante en finale.

Château CLOS des PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS des PRINCEChâteau CLOS des PRINCE (SAINT-ÉMILION)
Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site : www.chateau-closdesprince.fr

Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d’excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en « vinification intégrale », une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats.
“Le millésime 2020 développe des arômes de fruits noirs (cassis), c’est un vin d’une généreuse puissance, saturé de soleil, “un vin de méditation et de sensualité”, seul hic, une quantité moindre.

Notre 2020 sera en conversion Bio dès Juin 2021.
Notre fils Nicolas est le responsable technique, il a, en effet, une maitrise totale de la vigne et grâce à ses capacités, il vient ajouter le “plus” qui situe nos vins parmi les plus grands.
Sont commercialisés cette année : Bordeaux du Clos des Prince 2019, un vin sans soufre, notre Saint-Émilion Grand Cru 2015, 2016, 2017, 2018, et la Cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2015.”
Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2018, il a un nez de violette et de fruits rouges surmûris, c’est un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés mais souples, il accompagnera une côte de boeuf de race bazadaise, ou un beau morceau de porc noir de Bigorre.
Le 2016, a des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution. 
Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais.
Excellente Cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte ou un bœuf à l’aigre-doux.

Château LA TOUR DU PIN FIGEACSAINT-ÉMILION Château LA TOUR DU PIN FIGEACChâteau LA TOUR DU PIN FIGEAC (SAINT-ÉMILION)
Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 06 10
Email : contact@vins-giraud-belivier.com
Site : www.giraud-belivier.com

Comme avec leur Château Le Caillou (voir Pomerol), on est bien au sommet quand on débouche une de leurs bouteilles, typicité et humilité sont de mise ici, et c’est tout ce que l’on apprécie. Les 11 ha de vignes bénéficient d’un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L’encépagement est réparti pour 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne.
Beau Saint-Émilion GC 2019, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois…), d’épices, aux tanins enrobés et denses, très typé. Le 2018, de belle couleur grenat, intense, corsévelouté, très parfumé, avec des notes subtiles de sous-bois, de framboise et de truffe, aux tanins fermes mais souples, tout en bouche. Toujours ce grand 2016, de charpente élégante mais dense, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d’une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d’épices. 

Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULETClos TRIMOULET (SAINT-ÉMILION)
Guy, Alain et Joël Appollot
3, Trimoulet
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet
Site : www.clos-trimoulet.com

De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens de l’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. Le Domaine est certifié HVE niveau 3.
Alain Appollot nous dit “qu‘en 2021, les vendanges ont été rapides, nous avions moins de raisins à ramasser. Suite aux gelées de printemps et aux aléas climatiques durant l’été, la récolte a été réduite, mais fort heureusement, les raisins étaient de belle facture et les vins réagissent très bien à l’élevage. Le 2021 est un vin plutôt gourmand, sur le fruit, qui pourra être apprécié dans sa jeunesse afin de profiter pleinement de la fraîcheur du fruit.
Nous avons à la vente les 2018, 2019 et 2020 : une très belle trilogie de millésimes!
Des vins très riches aux tanins assez structurés qui mériteront quelques années de cave avant d’être dégustés.
2020 est une très grande réussite, un vin au très beau potentiel de garde, franchement 3 beaux millésimes.
Nous continuons à travailler toujours au plus près du vignoble. Chaque année, il faut se remettre en question en fonction de la climatologie et des différents paramètres pour obtenir le plus joli vin possible, c’est d’ailleur, ce qui rend notre métier si passionnant.
Notre clientèle est restée très fidèle, c’est une reconnaissance pour nous et nos vins.”

En effet, on ne peut que s’enthousiasmer avec leur Saint-Émilion GC 2020, au nez à la fois complexe et intense dominé par les petits fruits noirs, aux tanins bien présents et savoureux, un vin tout en charpente, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Dans la lignée, ce 2019, autre grandissime millésime, très savoureux en bouche, structuré, bien marqué par son terroirgras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse. Beau 2018, à la fois dense et soyeux, où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices en finale.
Vraiment superbe aujourd’hui, le 2016, d’une belle couleur rubis, présente des arômes de truffe, de fruits rouges macérés. En bouche, l’attaque est franche, il est souple, d’une belle ampleur, très équilibré.

Château VIEUX RIVALLONSAINT-ÉMILION Château VIEUX RIVALLONChâteau VIEUX RIVALLON (SAINT-ÉMILION)
Alexandre Plocq – Scea Bouquey Rivallon
3, Le Rivallon
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr
Site : www.chateau-vieux-rivallon.com

D’une superficie de 20 ha, le Château est situé sur la commune, au pied du coteau, à l’ouest de la cité médiévale, sur un sol tantôt silico-argileux, tantôt silico-calcaire.
Vous allez apprécier comme nous son Saint-Émilion GC 2019, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois…), d’épices, aux tanins bien enrobés, un vin tout en charpente, d’une finale persistante, de garde, naturellement. Le 2018, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, dégage un nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices douces, c’est un vin riche, bien classique comme on les aime.
Superbe 2016, il a de la matière, avec des notes de petits fruits rouges intenses (prune, cerise), d’une jolie finale et de très bonne évolution, il se goûte parfaitement aujourd’hui sur un filet de bœuf à la salardaise ou une fricassée de cèpes et ris d’agneau. Le 2015, qui se goûte tout aussi bien, d’une belle couleur aux reflets violets, a des arômes de groseille, de poivre et de cassis, savoureux en bouche.

Domaine Paul BLANCK Domaine Paul BLANCKDomaine Paul BLANCK
Frédéric et Philippe Blanck
32, Grand-Rue
68240 Kientzheim
Téléphone :03 89 78 23 56
Email : info@blanck.com
Site : www.blanck.com

Le Domaine Paul Blanck et Fils se compose de 12 ha de Grands Crus, 12 ha de Lieux-dits et Crus, et enfin 11 ha de vignobles de plaine. Œnotourisme sur place
Très beau Riesling Rosenbourg 2017, typé, de bouche parfumée et équilibrée, un vin récolté à légère surmaturation, qui exprime bien le terroir, aux notes florales, et des nuances fruitées. Excellent Pinot Noir rouge “F” 2015, un vin alliant souplesse et intensité aromatique (violette, prune), harmonieux et très équilibré, tout en arômes et ampleur en finale.
Le Riesling Schlossberg Grand Cru 2018, est élégant et complexe, avec des notes fraîches et minérales à la fois, de bouche franche et fruitée, que l’on débouche sur une volaille comme sur un poisson en sauce. Le Pinot Gris Furstentum Grand Cru 2016, est plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez de rose et de pain d’épices, de grande garde. Le Gewurztraminer Furstentum Grand Cru Vieilles Vignes 2012, est tout simplement un régal, tout comme le Gewurztraminer Mambourg Grand Cru 2015, qui est intense au nez comme en bouche, associant structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Riesling Patergarten 2018, de robe pâle, brillante et limpide, mêle la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité où l’on retrouve des connotations de citron, de musc et de lis, d’une belle finale comme le Pinot Gris Patergarten 2017, il est séduisant par sa grande ampleur en bouche, où s’entremêlent des notes de bruyère et de lis, nerveux au palais.
Formidable Gewurztraminer Furstentum Sélection De Grains Nobles 1999, gras mais très fin, d’une structure raffinée, c’est un beau vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche, de tilleul et de pain grillé, de garde.
L’Auxerrois Vieilles Vignes 2018, aux arômes de fleurs blanches (aubépine), est de jolie robe dorée, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité persistante, parfait sur une tarte à l’oignon ou une galette de tourteaux, quand le Muscat 2020, bien classique, suave, particulièrement fruité, parfait avec des crevettes sautées.
Il y a aussi ce grand Gewurztraminer Altenbourg 2018, d’une très belle couleur brillante avec des arômes d’agrumes et cette jolie pointe délicatement épicée au palais, tout en finesse. Savoureux, racé, le Gewurztraminer Grand Cru blanc Vendanges Tardives Furstentum 2018, il a une belle longueur, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches.

Domaine René FLECK et Fille Domaine René FLECK et FilleDomaine René FLECK et Fille
Stéphane et Nathalie Steinmetz-Fleck
27, route d’Orschwihr
68570 Soultzmatt
Téléphone :03 89 47 01 20
Email : renefleck@orange.fr
Site : www.renefleck.com

Exploitation viticole familiale qui se transmet de père en fils depuis de nombreuses générations et en 1995, c’est Nathalie, la plus jeune des trois filles de René et Lucie, qui reprend le domaine après des études de viticulture et d’œnologie. Elle s’occupe notamment de la vinification des vins et, en 2002, son mari Stéphane vient l’épauler pour les travaux dans les vignes. Ils gèrent ensemble les 8,5 ha de vignes dont presque 4 ha en Grands Crus. Nouvelles étiquettes sur la gamme tradition.
Une réussite, ce Pinot Gris 2019, de belle robe limpide, un vin qui développe en bouche des notes florales délicatement épicées, tendre et classique. Savoureux Riesling Grand Cru Zinnkoepflé cuvée Louis 2019, d’une très jolie expression, de jolie robe, c’est un vin d’une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse, une réussite. L’Alsace Pinot Noir Opulentus 2018 Vieilli en Barriquessouple et charnu, sent la violette et la groseille, de bouche pleine, il est très gourmand.
Superbe Gewurztraminer Grand Cru Zinnkoepflé 2019, un vin tout en arômes, d’une grande persistance au nez comme en bouche, avec des senteurs d’agrumes frais et de musc. Beau Muscat 2020, suave comme il se doit, tout en harmonie et en fruité, très expressif.
On continue avec le Gewurztraminer 2019, de bouche généreuse, d’une belle persistance aromatique, un vin gras et nerveux à la fois. Joli Crémant brut, finement bouqueté, ample en bouche, à la mousse élégante, qui développe des nuances d’épices et d’agrumes, pamplemousse.
Et il y a ce formidable Gewurztraminer Vendanges Tardives 2018, de bouche intense, très harmonieux, il a beaucoup de corps et de puissance, une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs et de miel, puis des notes briochées au palais.

Robert FREUDENREICH  Robert FREUDENREICH Robert FREUDENREICH

26, rue du Fossé
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 60 88 et 06 16 95 09 56
Email : robert.freudenreich@wanadoo.fr
Site : www.robert-freudenreich-et-fils.com

Vignoble en culture raisonnée, les vignes sont travaillées de façon traditionnelle depuis de nombreuses générations : “les sols sont toujours travaillés à la charrue, et l’élevage des vins se fait dans nos fûts de bois qui font l’orgueil de notre famille depuis 1730”. Vignoble engagé en Conversion Bio et agréé en Haute Valeur Environnementale.
Excellent Riesling cuvée Prestige 2019, qui est tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, persistant, de bouche ample avec des petites notes de pêche jaune et de rose en finale, élégant comme ce Pinot Gris Tendance Sec 2021, tout en bouche, au bouquet où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, il est vraiment très agréable.
Bien réussi, ce Pinot Gris cuvée Réservée 2020, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive, très abordable. Le Pinot Noir Élevé en Pièce de Chêne 2020 est charmeur, charnu,velouté, très parfumé, avec des notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille…).
Joli Gewurztraminer Bergweingarten 2019, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse. 
Il y a aussi ce Gewurztraminer Vendanges Tardives 2020, qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées.

Pierre FRICK et Fils Pierre FRICK et FilsPierre FRICK et Fils
Jean-Pierre, Chantal et Thomas Frick
5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Email : contact@pierrefrick.com
Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick
Site : www.pierrefrick.com

“Notre famille, liée au vignoble depuis plusieurs générations, soigne 12 ha de vignes, qui se répartissent en une trentaine de parcelles, sur une mosaïque d’une douzaine de terroirs à dominante calcaire.
Le morcellement parcellaire de notre vignoble est une richesse. Nos nombreux cépages alsaciens y choisissent leur place spécifique en fonction du sol et de l’exposition. Nous pouvons ainsi élever chaque année 25 à 30 cuvées singulières. Mais ce morcellement parcellaire demande bien plus de temps de travail qu’un clos unique. En effet chaque site a sa dynamique propre en fonction de l’historique, du sol, des conditions climatiques et des contraintes liées à sa configuration, et demande ainsi des soins spécifiques. Seuls les raisins issus des parcelles que nous soignons sont vinifiés, mis en bouteilles et commercialisés par le Domaine. Depuis 1970, nos vignes sont menées en culture biologique. Notre production est certifiée par Ecocert. En 1981, nous avons pris la voie de la Biodynamie, qui place l’agriculture dans un champ de forces plus vaste. Nos cuvées portent la mention Demeter.
Les qualités de salinité et de profondeur d’un vin, tout comme son niveau énergétique, dépendent de la Vigne et de son enracinement dans un sol Vivant. La cueillette et le tri manuel des raisins s’étalent sur 4 à 5 semaines. Les grappes récoltées sont pressées entières, sans foulage, parfois macérées quelques jours. Les jus ne sont pas sulfités et fermentent avec leurs levures indigènes. Ils restent le reflet de leur origine. Ils ne sont pas enrichis par ajout de sucre (chaptalisation) ou par soustraction d’eau (osmose inverse ou ébullition sous vide). L’acidité n’est pas corrigée. Les vins ne subissent pas de collage. Ils sont simplement soutirés (séparés des premiers sédiments de fermentation). L’élevage sur lies fines se déroule pendant 6 à 9 mois dans des foudres centenaires en chêne.
L’éclosion de vins vivants et vibrants comme des œuvres d’art, chacune unique et non reproductible, est l’aboutissement de ce long travail artisanal, depuis le sol viticole jusqu’à la cave. La patience accordée à l’élevage de ces vins nous est rendue par leur longévité en bouteilles. Leur dégustation demande une disponibilité : Prendre son Temps et donner du Temps au Vin.”
Tous ces soins donnent ce superbe Pinot Gris Grand Cru Vorbourg 2020 Pur Vin Nature, sans sulfite ajouté, très typé, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a beaucoup de corps et de personnalité, à déboucher sur curry de poisson ou un sandre poché en sauce. Le Riesling Carrière 2020, tout en fraîcheur et minéralité, avec des arômes de citronnelle, est d’une grande finesse et d’une belle persistance, de bouche puissante. Le Muscat Grand Cru Steinert 2018 Pur Vin Nature, sans sulfites ajoutés, de belle robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, de bouche suave, parfait sur des asperges ou des quenelles de brochet.
On se fait encore plaisir avec leur Pinot Noir Rot Murlé Pur Vin Nature 2020, sans sulfite ajouté, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, il est de bouche souple. Joli Alsace Bergweingarten 2020,un vin avec beaucoup de complexité aromatique, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, qui possède sa propre originalité. Très beau et suave Gewurztraminer Grand Cru Steinert Pur Vin Nature 2018, sans sulfite ajouté, d’une très jolie expression, de jolie robe, c’est un vin d’une belle vinosité mais avec cette nervosité charmeuse.
Quant au Crémant d’Alsace blanc Pur Vin Nature, sans sulfite ajouté, 50% Pinot Blanc et Auxerrois et 50% Pinot Gris, de robe dorée, avec ces notes florales subtiles auxquelles s’ajoutent les fruits secs, c’est un vin tout en arômes, de mousse ample.

Domaine GRESSER Domaine GRESSERDomaine GRESSER
Rémy Gresser
2, rue de l’Ecole
67140 Andlau
Téléphone :03 88 08 95 88
Email : domaine@gresser.fr
Site : www.gresser.fr

Au sommet, et de loin. Rémy est l’archétype du grand vigneron alsacien, passionné, passionnant, humble et talentueux. “Je cultive la vigne selon la règle de nos ancêtres, précise-t-il. Je me sens paysan et artisan de la vigne.” Il est soucieux de transmettre aux générations futures le terroir, le sol vivant, les vieilles vignes, le savoir-faire et la passion de la famille, vignerons de père en fils depuis le XVIe siècle. Ils protègent leur vignoble en privilégiant les moyens biologiques. Le Domaine possède de grands terroirs de schistesables et argile sur quelque 10 ha 30 de vignes de 40 ans. Les Grands Crus sont très marqués par leurs terroirs : Kastelberg (schiste de Steige), Wiebelsberg (grès des Vosges), Moenchberg (calcaire fossilé).
“En bon paysan, je suis humble, à l’écoute et au service de la nature, c’est elle qui produit la qualité et sublime le vin, mon devoir est de créer, autour du pied de vigne, les meilleures conditions environnementales pour qu’il puisse travailler sereinement.
La nature est extraordinairement bien organisée, chaque fleur, chaque herbe, a son rôle à jouer, l’une aura un enracinement profond pour explorer les couches proches, l’autre un enracinement peu important pour explorer les couches superficielles, toute cette flore va aérer le sol et produire de la matière organique que les vers de terres vont s’empresser de transformer en humus. Il en est de même pour la faune, nous devons donc préserver cet habitat pour la flore et la faune sans oublier toutefois, que la nature est aussi un vaste univers de compétition. C’est mon travail, mon devoir de vigneron de trouver par la gestion du travail du sol et de l’enherbement, le juste équilibre entre une flore utile et bénéfique et une flore envahissante et destructrice pour la vigne, cette concurrence, notamment hydrique, est aggravée par le réchauffement climatique. Par la pratique de la Biodynamie, nous cherchons à renforcer la vitalité et la résistance des plantes tout en améliorant les échanges naturels avec la terre et le ciel.”
On ne présente plus cette référence dans la région avec son fantastique Riesling Grand Cru Kastelberg 2018, parfaitement équilibré, au nez complexe, un vin fondu, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, d’une belle longueur, avec cette race de fumé et d’iode en finale, idéal aussi bien sur une oie à la choucroute que sur des araignées de mer.
Formidable Gewurztraminer Grand Cru Mœncherg 2018, qui est très aromatique (musc, pêche, tilleul), bien caractéristique de son terroir. Le Sylvaner Dullenberg 2019 Bio, complexe, au nez intense, c’est un vin tout en délicatesse, de bouche très subtile avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme, un vin de gourmet. Le Pinot Gris Brandhof 2019, a des notes fruitées et florales, un joli vin fondu en bouche, très flatteur comme ce très beau Pinot Noir Brandhof 2019, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche, c’est un vin typé, bien charnu. Quant à ce Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2014, encore très jeune, dont la fraîcheur met en avant le fruit, c’est un grand vin distingué, au nez de rose, très fin, de bouche puissante et persistante. Séduisant Riesling Grand Cru Moenchberg 2017, où l’on retrouve toute la force de son terroir, un vin dense, avec des notes de fleurs blanches et d’amande grillée, d’une belle finale. Le Gewurztraminer Kritt 2019, très séduisant par sa persistance d’arômes, sec et épicé, parfait sur des crustacés comme le Riesling cuvée Expression 2018, élevé en jarre de grès, d’une belle couleur jaune clair, aux connotations de petits fruits secs, de bouche puissante et distinguée à la fois, un vin qui mérite une cuisine riche.

Domaine HAEGI Domaine HAEGIDomaine HAEGI
Haegi Daniel Earl
33, rue de la Montagne
67140 Mittelbergheim
Téléphone :03 88 08 95 80
Email : info@haegi.fr
Site : www.haegi.fr

Au sommet. Un vignoble familial de 10 ha qui fait partie des pionniers de la mise en bouteilles (depuis 1951). Dans la famille, le vin et l’amour sont intimement liés. Boulangers au XIXe siècle, les Haegi font volteface pour les beaux yeux de Marguerite Bronner, fille d’un viticulteur que Charles épouse en secondes noces. Bernard Haegi, né en 1932, reprend l’exploitation de son père Charles. Il épouse Emmy Wittmann, fille de vigneron à Mittelbergheim et transforme l’exploitation en véritable domaine viticole. Ces histoires d’amour et de vin continuent jusqu’à nos jours, puisque leur fils Daniel, né en 1965, après avoir fait des études viticoles et œnologiques, rejoint le domaine familial en 1985, et suit le modèle familial en épousant Sylvie née Schwartz, également fille de vigneron alsacien. Le 2013 a été le premier millésime Bio certifié Ecocert.
Splendide Riesling Grand Cru Zotzenberg 2019 Bio, médaille d’Or millésime Bio, c’est un vin floral, au nez intense, d’une très bonne persistance aromatique, avec ces nuances de fruits secs délicates.  Excellent Pinot Gris cuvée Aline 2020 Bio, Aline étant le prénom de la fille cadette, qui se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, épicé, gourmand, ample comme ce Riesling cuvée Aurore 2020, médaille d’Argent Colmar, Aurore est le prénom de la fille aînée, de bouche complexe et fine, où s’entremêlent des notes de pomme mûre et de lis. Joli Sylvaner Grand Cru Zotzenberg 2020, la spécialité du village sur de très vieilles vignes de plus de 50 ans, avec ces arômes de pommes reinette et d’amande fraîche. Le Gewurztraminer cuvée Prestige 2020 Bio, issu de vieilles vignes de 47 ans, est d’une belle couleur jaune clair, aux connotations de petits fruits secs, de bouche puissante et distinguée à la fois. Le Pinot Noir 2019 Bio, médaille d’Or Colmar, sent bon la mûre, un vin d’une finale intense, au palais frais et puissant à la fois. Le Pinot Gris 2018 Bio, est de bouche fraîche et souple à la fois, avec des arômes de fougère et de fruits frais. Le Riesling Brandluft 2020 Bio, médaille d’Or Colmar, a un nez expressif aux arômes de poire, finissant sur des notes d’agrumes. Le Gewurztraminer Grand Cru Zotzenberg 2019, bien typé, intense au nez comme en bouche, marqué par ces notes d’épices caractéristiques alliées à des nuances de poire et de narcisse, est un très beau vin charmeur.
Il y a encore ce Pinot Gris Sélection De Grains Nobles 2017, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, élégant et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d’une belle ampleur en finale avec des connotations de pain brioch, et le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2017, issu d’une vendanges du 19 Octobre sur terroir de colluvions, typé et puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches.
Remarquable Crémant d’Alsace Émotion brut Bio L’ExcellenceChardonnay, vieillissement sur lattes de 30 mois, de belle robe jaune Or, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, et le Crémant d’Alsace rosé, 100% Pinot Noir, d’une belle robe saumonée, aux arômes délicieux de rose et de fruits mûrs.

Vignoble André HARTMANN Vignoble André HARTMANNVignoble André HARTMANN
Jean-Philippe Hartmann
11, rue Roger Frémeaux
68420 Voegtlinshoffen
Téléphone :03 89 49 38 34
Email : contact@andre-hartmann.fr
Site : www.vins-andre-hartmann.fr

Implanté à Voegtlinshoffen depuis 1640, le domaine est issu d’une longue lignée de vignerons qui avec passion ont constitué ce vignoble. La vigne est conduite dans les règles de la culture ancestrale excluant l’usage d’engrais chimiques, assurant un respect de l’environnement, on y conjugue tradition et modernité. Leur fils, Justin, vient d’arriver sur le domaine.
Le Gewurztraminer Grand Cru Hatschbourg Armoirie Hartmann 2018, très aromatique (épices, agrumes), bien caractéristique de son terroir, est riche au nez comme en bouche, ample et typé. Joli Riesling Bildstoecklé Armoirie Hartmann 2019, c’est un vin tout en finesse et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche ample, vraiment très séduisant, que l’on vous conseille, notamment, sur une cocotte de cabillaud à la crème de gingembre ou une choucroute de poissons. 
Le Pinot Blanc Fleurs de Pierres 2018, où dominent des notes de fruits jaunes et de tilleul, est rond et persistant en bouche comme il le faut. Excellent Pinot Noir Tradition, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale, idéal avec une potée de bœuf à l’alsacienne ou des patés de sandre. Goûtez le Crémant brut d’Alsace, au nez de noisette fraîche, de jolie mousserond et fruité en bouche, distingué, très aromatique en finale. 

Domaine HEYWANG Domaine HEYWANGDomaine HEYWANG
Hubert et Michèle HEYWANG
7, rue Principale
67140 Heiligenstein
Téléphone :03 88 08 91 41
Email : contact@heywang-vins.fr

Domaine de 7 ha de vignes, certifié Agriculture Biologique depuis 2011. La spécialité de la Maison est le Klevener de Heiligenstein, élaboré à partir d’un cépage unique : le Savagnin rose.
Du point de vue ampélographique, le Klevener de Heiligenstein est un Savagnin rose, proche parent du Savagnin blanc du Jura (connu essentiellement pour la production du vin jaune), et lointain cousin des Traminers et même du gewurztraminer. Le Traminer est originaire, comme son nom l’indique, de la commune de Tramin (Termeno) dans le Tyrol italien.”
Beau Klevener de Heiligenstein Lieu-dit Schwendehiesel 2019, il est tout en charme, mêlant finesse aromatique et ampleur au palais, avec des notes fruitées et délicates, tout en finale.
Leur gewurztraminer Grand Cru Kirchberg de Barr Vendanges Tardives 2017, très représentatif de ce terroir, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, est intense en bouche. Le Muscat 2018, est très séducteur, au nez de petits fruits frais, ample et persistant, d’une grande finesseéquilibré, de bouche bien parfumée.
Le Pinot Gris lieu-dit Salzhof 2019, suave et sec à la fois, bien corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche, de finale fraîche et fruitée. Ce Pinot Gris Vendanges Tardives 2015, tout en puissance aromatiquegras, au nez marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche, à découvrir sur des saveurs exotiques, qui nous a particulièrement séduits. Le Sylvaner Côtes de Barr 2019, franc et frais, au nez subtil, d’une jolie persistance, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi. Très agréable gewurztraminer 2018, avec des dominantes d’amande et de coing, intense, distingué, tout en richesse aromatique, très bien équilibré, qui allie saveur et distinction au palais. Le Pinot Noir 2017, de bouche souple mais bien corsée, coloré et parfumé (mûre), est vraiment très réussi. Et enfin ce Riwerle 2018, leur création, un vin d’assemblage fruitéléger et parfumé, Muscat et Pinot Blanc. 

Domaine HORCHER Domaine HORCHERDomaine HORCHER

8, rue du Vignoble
68630 Mitterwihr
Téléphone :03 89 47 93 26 et 06 08 42 45 03
Email : info@horcher.fr
Site : www.vin-horcher.com

Des vignerons de père en fils depuis 4 générations. Aujourd’hui, Alfred, Irène, Thomas et Lise Horcher travaillent ensemble sur l’exploitation. Gîte sur place.
On apprécie leur Riesling Grand Cru Kaefferkopf 2018, d’une jolie persistance, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, de bouche dense, parfait avec des goujonnettes de truites aux pois ou des gnocchis à la romaine. Le Pinot Noir Sélection 2019, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (fraise, mûre) et cette pointe d’épices bien typique. Séduisant Gewurztraminer Grand Cru Sporen 2017 de bouche parfumée et onctueuse, très représentatif de ce beau millésime, bien équilibré, un grand vin fin et parfumé, suave et racé. Beau Crémant d’Alsace rosé, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, il dégage une mousse vivace et persistante. Excellent Riesling Sélection 2018, harmonieux, aux notes de fruits secs (amande), de lis et de rose, rond, avec cette bouche pleine et distinguée, vraiment réussi, comme cet Alsace rosé 2020, étonnant de fraîcheur, tout en arômes.

HUBER et BLÉGER HUBER et BLÉGERHUBER et BLÉGER
Claude, Marc et Sébastien Huber et Franck Bléger
6, route du Vin
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 01 12
Email : domaine@huber-bleger.fr
Site : www.huber-bleger.fr

Un domaine familial de 30 ha conduit en Agriculture Durable (Terra Vitis) et certifié Haute Valeur Environnementale (HVE) à partir du millésime 2017. Sébastien Huber (en charge du vignoble) et son cousin Franck Bléger (qui s’occupe de la vinification et du commerce) sont les représentants de la deuxième et de la troisième générations de cette maison fondée en 1967. Les vignes sont presque exclusivement implantées sur des terroirs granitiques situés à Saint-Hippolyte et à Kaysersberg.
Et c’est un choix qui privilégie la minéralité, la finesse et l’élégance des vins issus de ce type de sols. Vendanges manuelles à 100%, pressurage douxfermentation lente et maîtrisée, tout est mis en œuvre pour préserver la finesse des cépages alsaciens.
Toujours une jolie sélection avec cette fois-ci, le Riesling Grande Réserve 2019, issu de vieilles vignes de plus de 25 ans, d’une grande richesse aromatique, aux connotations de petits fruits secs, d’agrumes et une touche de minéralité séductrice. Le Pinot Gris Éclat du Terroir 2018, a des nuances de fruits secs et d’agrumes, de bouche nerveuse et dense à la fois, de jolie garde. Superbe Gewurztraminer 2020, avec des dominantes d’amande et de coing, intense, distingué, tout en richesse d’arômes, très bien équilibré, allie saveur et distinction. Savoureux Saint-Hippolyte rouge Pinot Noir 2019, vignes 30 à 50 ans, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur par ses notes de cassis et de poivre.
Très joli Crémant d’Alsace brut, 40% Pinot Blanc et 60% Chardonnay, de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, de mousse délicate, bien équilibré en acidité comme l’est le Crémant d’Alsace brut Rosé, 100% Pinot Noir, au fruité complexe, généreux et charmeur, rond, vivace mais très fin. Le Pinot Gris 2019, médaille d’or Concours des vins d’Alsace de Colmar, est remarquable, riche, harmonieux, aux notes de fruits frais et de tilleul, ample, de bouche pleine et distinguée, idéal avec un gratin de queues d’écrevisses ou des coquilles Saint-Jacques au foie gras. L’Auxerrois Vieilles vignes 2019, vignes de 30 ans, d’une belle couleur jaune clair, au nez dominé par les fleurs (rose, aubépine), de bouche très fruitée et fine, c’est un vin à découvrir sur un poulet en croûte de sel ou des gambas sautées à la citronnelle. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2018, vignes 25 ans, de robe intense, un vin au nez de miel et d’aubépine, avec ces nuances de pain grillé et d’abricot cuit que l’on retrouve en bouche, très parfumé en finale.

Bernard HUMBRECHT  Bernard HUMBRECHT Bernard HUMBRECHT
Famille Humbrecht
10, place de la Marie
68420 Gueberschwihr
Téléphone :03 89 49 31 42
Email : vins.bernard.humbrecht@orange.fr
Site : www.domaine-humbrecht.fr

Une exploitation familiale, transmise de père en fils depuis 1620 soit 13 générations. Bernard Humbrecht, né en 1931 a commencé la vente de vins en bouteille directement à la propriété en 1968. Jean-Bernard, son fils continuera l’aventure à partir de 1983 suite à l’obtention de son BTAO, avec l’aide de son épouse Véronique et développera aussi bien la vente à la propriété que les salons ou encore la production, l’amenant à compter aujourd’hui 10 ha de vignes. Les deux fils de Jean-Bernard, Jean, titulaire d’un diplôme d’ingénieur en agriculture et Guillaume titulaire d’un BTS Viticulture-Œnologie ont rejoint respectivement l’exploitation en 2014 et 2016. Culture raisonnée et certification HVE.
Beau Gewurztraminer Grand Cru Goldert 2020, typé et ample en bouche, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes d’amande et de poire, harmonieux, riche et fin à la fois, idéal avec un gratin de queues d’écrevisses ou un canard laqué. Très joli Pinot Blanc 2020,d’une belle harmonie, tout en fruits et finesse, de bouche parfumée et suave, tout en distinction. Il y a toujours cet excellent Riesling Grand Cru Goldert 2019, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, qui a des nuances de noisette et de pain grillé, tout en bouche persistante et fine. Le Riesling 2020, dégage des nuances de fruits secs persistantes, une bouche nerveuse et dense à la fois. Très joli Muscat 2020, très fin, au nez de petits fruits frais, de bouche suave, parfait sur des asperges. Le Pinot Noir Fût de Chêne 2018, développe des tanins soyeux, des notes de framboise et de cerise macérées, c’est un vin très équilibré. De mousse légère, le Crémant d’Alsace rosé Extra Dry, de belle teinte, tout en bouche, développe des notes de cerise, d’abricot et de grillé.

Jacques ILTIS & Fils Jacques ILTIS & FilsJacques ILTIS & Fils

1, rue Schlossreben
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 00 67
Email : jacques.iltis@iltis.fr
Site : www.iltis.fr

Un domaine de 12 ha de vignes, situé au pied du Haut Koenigsbourg. Ici, on pratique exclusivement des vendanges manuelles. Pour respecter les différents terroirs du domaine, on privilégie des vinifications parcellaires afin que les vins puissent révéler toute leur typicité. L’élevage sur lies fines favorise la puissance et la complexité des vins. Gîte sur place pour 2 personnes. 
Vous allez adorer leur Pinot Gris Grand Cru Kanzlerberg 2019, d’une très belle couleur brillante avec des arômes d’agrumes et cette jolie pointe délicatement épicée au palais, tout en finesse.
Superbe Riesling Grand Cru Altenberg de Bergheim 2019, sol argilo-calcaire rouge, un vin avec beaucoup de complexité aromatique, aux notes de fruits secs et de petites fleurs.
On poursuit avec ce Pinot Gris Nectar du Chérubin 2019, alliant des notes florales et fruitées, il est franc au nez comme en bouche, un vin épicé (cannelle), de bonne structure, velouté en bouche. Bien typé, le Pinot Gris Grand Cru Altenberg de Bergheim 2017, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a beaucoup de corps et de personnalité.
Beau Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2016, également très représentatif de ce terroir, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, il est intense en bouche, comme l’est aussi ce Riesling Vieilles vignes 2018, tout en finesse aromatique, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, à déboucher sur curry de poisson ou un sandre poché en sauce. Joli Pinot Blanc Or de Bacchus 2020, de robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, de bouche fine.
Goûtez l’incontournable Saint-Hippolyte rouge Vieilles vignes 2020, où dominent les fruits rouges et la violette, il est de bouche fruitée, très agréable sur un plat épicé. Enfin, il y a ce très beau Gewurztraminer Vendanges Tardives 2018, au nez dominé par les fruits macérés (pomme, pêche) et les petits fruits secs, légèrement miellé, d’une belle longueur.

Domaine Robert KLINGENFUS Domaine Robert KLINGENFUSDomaine Robert KLINGENFUS
Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr

Cinq générations de passionnés : Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus est né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, il devient fournisseur officiel d’Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, a créé la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l’export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte du millésime et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd’hui, nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.”
Guillaume Klingenfus nous dit qu’ils exploitent aujourd’hui un domaine de 25 ha avec la mise en place de nouveaux terroirs. Ils sont en cours de certification pour devenir Vignerons Engagés. Nous aurons également l’occasion de découvrir cette année un relooking de leur cuvée Bugatti.
Beau Gewurztraminer Clos des Chartreux 2019, il développe des nuances de fruits secs persistantes, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois, à prévoir avec une tranche de lieu aux herbes ou un veau aux fruits secs. Le Gewurztraminer Signature 2020, à dominante d’abricot et de lis, de bonne bouche parfumée, est un joli vin épicé et complexe. Superbe Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2020, d’une grande finesse, au nez complexe et délicat fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes, que l’on vous conseille de déboucher avec des escalopes de foie gras au pain d’épices ou un faisan au chou. Excellent Pinot Noir Signature 2019, de couleur grenat, riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d’humus, puissant et parfumé, bien typé comme ce Muscat Clos des Chartreux 2020, de belle robe jaune d’or, au nez de noisette, rond et persistant, très aromatique.

Jean-Paul MAULER Jean-Paul MAULERJean-Paul MAULER
Julien et Aurélie Mauler
3, place des Cigognes
68630 Mittelwihr
Téléphone :03 89 47 93 23
Email : vins.jpmauler@orange.fr
Site : www.vins-mauler.fr

Propriétaires récoltants, Julien et Aurélie Mauler représentent la troisième génération. Le domaine fut fondé en 1935 par Paul et Alice Mauler, avec 1,5 ha de vignes. A l’époque, la production était revendue en tonneaux à des négociants. C’est en 1960 que Jean-Paul et Yvette, la seconde génération, commercialisent les premières bouteilles. Aujourd’hui, l’exploitation compte 7,5 ha de vignes, et le travail se fait dans le respect de la vigne et de son environnement. Les ventes se font à 90% auprès de la clientèle particulière. Gîte sur place pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes.
Superbe Pinot Gris Grand Cru Mandelberg 2020, de jolie robe brillante, riche et parfumé, aux notes fruitées et florales intenses et complexes, fondu en bouche, qui mêle structure et distinction, il est à prévoir sur des gambas flambées ou des quenelles. Goûtez le Riesling lieu-dit Steng 2018, élégant et complexe, avec des notes fraîches et minérales à la fois, de bouche franche et fruitée. Joli Gewurztraminer cuvée Elora 2019, avec ce nez dominé par les fruits frais, de bouche ample aux nuances d’amande.
Autres réussites, leur Crémant d’Alsace blanc 2019, expressif et puissant, au nez comme en bouche, avec ces nuances de citron, une très belle cuvée, parfaite, par exemple, avec un tartare de daurade ou un quatre-quarts aux pralines roses, et ce Crémant d’Alsace rosé 2019, de belle couleur rose saumoné, au nez de framboise, de mousse abondante et friande, idéal, lui, sur des madeleines aux amandes et une salade de fruits rouges.

SCHAEFFER-WOERLY SCHAEFFER-WOERLYSCHAEFFER-WOERLY
Maxime Woerly
3, place du Marché
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 40 81
Email : info@schaeffer-woerly.fr
Site : www.schaeffer-woerly.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vignoble de 8 ha, dont la moyenne d’âge des vignes est de 30 ans, les vendanges sont manuelles, la taille en guyot double, planté en coteau sur des sols granitiques, où l’on s’attache à pratiquer une culture saine. Leurs vendanges se font entièrement à la main et le raisin est amené entier sur le pressoir. En 1996, ils se sont lancés dans la production intégrée, une viticulture plus respectueuse de l’environnement. Maxime Woerly représente la nouvelle génération, jeune professionnel à temps plein, véritable passionné. C’est son grand-père qui a démarré la production en 1947. Ses parents sont toujours présents, mais il est désormais “le chef” de l’entreprise familiale de 8 ha depuis janvier 2016. Il a participé à la reconversion du Domaine en Agriculture Biologique en 2011, et assisté à la première récolte Bio en 2014. Sympathiques chambres d’hôtes sur place.
N’hésitez pas à profiter d’un moment de convivialité auprès de cette charmante famille et d’y déguster leur exceptionnel Pinot Gris Grand Cru Frankstein 2019, tout en fraîcheur aromatique, avec ces arômes de narcisse et d’amande, il mêle délicatesse et persistance au palais, où l’on décèlent des notes de grillé et de fruits frais, un grand vin tout en distinction. Tout aussi remarquable, ce Riesling Grand Cru Frankstein 2018, il est puissant et corsé, bien typé, tout en fruits avec une pointe de minéralité qui fait tout son charme, c’est un vin qui procure un plaisir immédiat.
Très beau Riesling cuvée de L’Ours 2019, de belle robe or pâle, très harmonieux, fin et riche, dont la bouche dévoile une concentration d’arômes subtils (fleurs blanches, coing, rose). Tout en nuances d’arômes, le Pinot Gris Vieilles vignes 2019, aux senteurs de pêche et d’amande, est de bouche séduisante par sa finale suave mais tout en fraîcheur.
Toujours superbe, le Gewurztraminer cuvée Prestige 2018, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, que vous allez aimer sur un feuilleté aux pointes d’asperges, et ce Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2019, très racé, d’une belle couleur dorée, un vin gras, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits cuits, élégant, de belle garde, à déboucher avec des goujonnettes de sole au beurre ou une tarte aux noix.
A un prix défiant toute concurrence, superbe Gewurztaminer Vendanges Tardives 2018, très parfumé, tout en bouche, avec des arômes de grillé, de poire et d’amande, gras, ample et persistant, un vin d’une finale intense, de belle garde. Quant au Riesling Vendanges Tardives 2015, il est succulent, d’une onctuosité parfaite, raffiné, tout en arômes, c’est un grand vin riche, très persistant en bouche, à apprécier sur un Munster ou un crumble framboise et chocolat.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Charles SCHLÉRET Charles SCHLÉRETCharles SCHLÉRET

1, route d’Ingersheim
68230 Turckheim
Téléphone :03 89 27 06 09
Email : charles.schleret@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/schleretcharles

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret s’attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim sa connaissance des techniques modernes.
“Cette cuverie, dit-il, m’a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées.” Il préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux.
“Je garde les Vins en cave, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007. Les Vins que je propose sont des Vins à maturité, les Grands Crus d’Alsace se bonifient en vieillissant, ce n’est pas toujours l’idée que le public se fait des Vins d’Alsace. Il y a des amateurs de Vins jeunes mais, les Grands Crus peuvent vieillir jusqu’à une trentaine d’années, la dégustation est bien plus intéressante, ce sont des Vins d’une grande complexité d’arômes.”
Toujours enthousiaste et passionné lorsqu’il parle de ses Vins, Charles Schléret nous propose des millésimes anciens (ce qui devient de plus en plus rare), des Vins mûrs, aboutis, vraiment délicieux, des Grands Crus qui méritent d’être appréciés à leur juste valeur. Ses Vins sont régulièrement récompensés dans de nombreux concours internationaux, découvrez le Pinot Blanc médaille d’Or, le Riesling médaillé au concours des Meilleurs Vins d’Asie et au challenge Best French Wines aux USA, le Pinot Gris médaille d’Or à Lyon, le Gewurztraminer médaille d’Or au concours international du meilleur Gewurztraminer au Monde, Gewurztraminer 2000 Sélection Grains Nobles médaillé à Montréal et à Bruxelles… La liste est longue pour ce vinificateur très “pointu” qui ne laisse rien au hasard.
“La commercialisation des Vins anciens est plus spécifique. Il y a toujours des amateurs, c’est vrai que ces vieux millésimes d’Alsace sont de vrais nectars aux arômes très complexes.”
Des Vins comme nous les aimons, un bel exemple de réussite qualitative due aux excellents terroirs associés à un travail méticuleux dans le plus grand respect des traditions alsaciennes.
Formidable Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse. Le Riesling 2007, médaille d’Or au Challenge to the best wines USA Miami 2015, intense au nez comme en bouche, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, est à prévoir sur une galette à la truite de mer ou une oie à la choucroute et aux pommes. 
Envoûtant Gewurztraminer Sélection De Grains Nobles 2000, puissant, aux notes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution, parfait sur un bleu de Bresse ou une tarte aux pommes caramélisées et aux raisins.
Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses. Beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), riche au nez, ample et typé.

Domaine Aline et Rémy SIMON Domaine Aline et Rémy SIMONDomaine Aline et Rémy SIMON
Sarl Les Coteaux du Vignoble
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon
Site : www.domaine-simon.fr

“Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, la commercialisation débute au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux Château du Haut-Koenigsbourg. Avec 8 ha, nous produisons des vins à haute expression et alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.”
Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentation, vinification traditionnelle en foudres de bois et cuverie Inox… Pour toutes les cuvées, les vendanges sont toujours manuelles avec tri sélectif dans la vigne, et les fermentations toujours thermorégulées, sans ajouts d’intrants.
Domaine en conversion AB et certifié HVE (Haute Valeur Environnementale). Sur place, gîtes et chambres d’hôtes.
Superbe Gewurztraminer Silbergrub 2018, qui a obtenu un Sigille de qualité à la Confrérie Saint-Étienne, il est frais et onctueux à la fois, aux connotations florales, de finale ronde, un très joli vin qui allie intensité et souplesse, très agréable.
Remarquable Muscat Vieilles vignes 2018, issu d’une parcelle de vignes de plus de 40 ans, typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et mûrs), de bonne bouche parfumée, mêlant richesse et distinction, superbe avec une tranche de brioche au foie gras et pomme Granny Smith ou un crumble abricot et chocolat blanc.  Le Crémant blanc brut, issu d’un assemblage de Pinot Blanc et de Chardonnay, de belle robe jaune or, est ample, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine. Le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2017, possède une bouche fondue où se retrouvent des odeurs de pain d’épices et de pomme surmûrie, un beau vin intense.

Maison ZOELLER Maison ZOELLERMaison ZOELLER
Christèle et Mathieu Zoeller
14 – 16, rue de l’Eglise
67120 Wolxheim
Téléphone :03 88 48 88 59 et 06 60 85 33 49
Email : vins.zoeller@wanadoo.fr
Site : www.vins-zoeller.fr

Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne. Les vendanges sont effectuées à la main. Propriété en Agriculture Biologique, donc toutes les cuvées sont Bio.
Formidable Riesling Wolxheim 2020, puissant et corsé, bien typé, tout en fruits avec une pointe de minéralité qui fait tout son charme, c’est un vin qui procure un plaisir immédiat, un beau vin de bouche nerveuse et dense à la fois, à prévoir avec un turbot ou un plateau de fruits de mer.
Beau Gewurztraminer 2019, suave et sec à la fois, c’est un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de finale fraîche et dense, tout en bouche comme, ce Riesling Altenberg de Wolxheim 2019, remarquable, de belle robe, au nez de petits fruits, de musc, d’agrumes, il est ferme et suave, structuré, très persistant, alliant puissance et élégance.
Le Pinot Gris Les Orchidées 2019, très harmonieux, c’est un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, de bouche fumée. Le Pinot Gris 2020, est un vin à la fois fin et charpenté, d’une très belle finale au palais.
Savoureux Pinot Noir 2018, de couleur rubis sombre, est charnu, au nez de fruits surmûris (framboisecassis) et d’humus, c’est un vin comme nous les aimons, de bonne structure, gras, racé et très parfumé en finale, vraiment réussi. Le Pinot Noir Barriques 2020, au nez légèrement poivré, aux senteurs subtiles où dominent les fruits mûrs et la violette, est tout en structure, très typé, d’une belle harmonie. Vous allez aussi aimer leur Pinot Gris Vendanges Tardives 2012, particulièrement savoureux, aux connotations confites subtiles, de bouche profonde et persistante.
On poursuit avec l’Alsace PFIFF 2020, franc et floral, de bouche bien corsée, un très joli vin, très séduisant, ample au palais.
Sympathique Alsace rouge “Quel Pied !” 2020, élevé en Barriques, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale. Beau Rosé 2019 Original, sans sulfites ajoutés, sur la fraîcheur et la gourmandise. Plein de vivacité et de fraîcheur avec ce Crémant d’Alsace brut, mêle rondeur et nervosité, avec ces nuances en bouche de fruits frais et d’acacia, de mousse persistante, une cuvée idéale pour vos apéritifs ou des œufs à la neige.
Remarquable Crémant blanc brut Chardonnay, médaille d’Argent au Concours des Vignerons Indépendants, avec des notes florales persistantes. Rafraîchissant Crémant rosé, de robe claire, tout en arômes, aux notes d’abricot et de fraise, un joli vin de mousse abondante.

Château REDORTIERBEAUMES DE VENISE Château REDORTIERChâteau REDORTIER (BEAUMES DE VENISE)
Famille de Menthon
Hameau de Château Neuf
84190 Suzette
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 07 68 20 66
Email : chateau-redortier@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier
Site : http://chateauredortier.canalblog.com

A la tête des Premiers Grands Vins Classés. A Suzette, charmant village perché entre Mont Ventoux et Dentelles de Montmirail (dans le Vaucluse), la famille de Menthon exploite le domaine Château Redortier depuis 1956. Une trentaine d’hectares sont plantés en Syrah et Grenache sur des terrasses en côteaux entre 350 et 500 m d’altitude, dans un cadre splendide et préservé où vignes et forêts se côtoient. Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le Château était jadis un Château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée.
Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les Vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les Vins ne séjournent pas en barriques, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant.
Isabelle de Menthon nous indique : “nous avons connu des vendanges assez tardives en 2021. Nous avons réussi à jongler avec les risques sanitaires durant toute la campagne et avons finalement obtenu une jolie récolte. Il y a eu de petites pluies juste avant de commencer les vendanges, ce qui était favorable. Notre secteur est assez tardif et nous avons su attendre la maturité parfaite, ce qui n’était pas évident voire même un peu risqué… Ce qui est marquant dans ce millésime 2021, c’est qu’il y a beaucoup moins d’alcool que d’habitude, on revient à des valeurs plus classiques que l’on connaissait il y a une quinzaine d’années. Toutefois, le problème en 2021, c’est l’hétérogénéité, en effet, les bons terroirs ainsi que la vigilance des vignerons ont fait la différence.
Ce millésime 2021, offre des Vins sur le fruit avec toutefois une certaine consistance qui devrait beaucoup plaire, ce sont des Vins plus accessibles.
Nous proposons plusieurs millésimes en même temps, ce qui est un peu notre particularité : nous commençons à distribuer les 2016 et 2017 en Beaumes-de-Venise, suivra le 2018.
Nous proposons les Côtes-du-Rhône et Ventoux 2020 qui sont superbes à boire jeunes sur le fruit, le rosé 2021, la cuvée Monsieur le Comte 2018 et la cuvée Le Château de Mon Père 2015. Des Vins formidables, de très beaux millésimes qui se succédent. Les Vins sont charnus, avec de belles intensités aromatiques, de belles couleurs, tous réussis de 2015 à 2021. Chaque année, nous sommes surpris tant la qualité des Vins est belle ! Ils ont tous un beau potentiel de garde selon les acidités, 2018 pourra se déguster avant les 2019 et 2020.”
On ne peut que s’enthousiasmer pour ce Beaumes-de-Venise 2017, 70% Grenache et 30% Syrahtypé comme nous les aimons, d’une belle teinte profonde et soyeuse, aux senteurs de cassis, de pruneau et d’épices, typé, aux tanins riches, tout en bouche, un vin charpenté, de garde. Quant au Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2015, 50% Grenache et 50% Syrah, aux arômes d’épices et de fruits noirs, est dense et savoureux, complexe, c’est un vin ferme, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés. Le Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2018, parts égales de Grenache et de Syrah, en hommage au grand-père, est une sélection parcellaire, uniquement les terres jaunes de type trias, de robe profonde, il a un nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, très typé. Fidèle à lui-même, ce très beau Gigondas 2018, qui a une robe soutenue, complet, avec des nuances de cerise confite et de cuir, un vin de bouche ample, de très bonne évolution. Superbe Ventoux rouge Côté Suzette 2020, 90% Grenache et 10% Syrah, c’est une référence, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassisframboise). Le CDR rouge Côté Dentelles 2019, est très bien réalisé, de robe rouge grenat, le nez est expressif, aux notes des fruits rouges, la bouche est suave et ronde.
Excellent CDR blanc Côté Dentelles 2019, Marsanne, Roussane et Viognier, avec des nuances de citronnelle et de pêche de vigne, de bouche suave et fraîche à la fois, d’une belle finale aromatique. 
Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier.”

Domaine ALARYCAIRANNE Domaine ALARYDomaine ALARY (CAIRANNE)
Denis Alary
La Font-d’Estevenas – 1 345, route de Vaison
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary
Site : www.domaine-alary.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Denis Alary dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vignes sont cultivées sur 30 ha avec un âge moyen de 35 ans. Le Domaine Alary se compose d’une grande diversité de sols en conversion culture biologique.
– Des demi-coteaux exposés plein sud, constitués d’argile bleue et blanche.
– Des terrasses anciennes de garrigues.
– Un plateau recouvert de galets roulés, sur un sous-sol d’argile blanche et rouge.
– Des terres plus riches, en bordure du Plan de Dieu, pour les Vins de pays.
Mais sa grande passion reste la vinification et l’élevage des Vins. Chaque année il essaie des nouveautés dans le seul but d’améliorer la qualité de ses Vins pour votre plus grand plaisir et le sien aussi. Après des études d’œnologie à Montpellier et Dijon, et avoir travaillé et vinifié dans plusieurs pays, en Nouvelle-Zélande chez Seresin, en Australie chez Henschke et en France chez Confuron-Cotetidot en Bourgogne, Jean-Etienne travaille maintenant avec son père, Denis, qui, dès le début, lui a laissé prendre en charge les Vins, avec sa première vinification sur le domaine en 2016.
Toujours de superbes Vins, avec ce Cairanne rouge L’Estevenas 2019, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, épices), mêle structure et rondeur, un vin de très bonne évolution.
Le Cairanne blanc L’Estevenas 2020, a des senteurs à dominante de poire et d’aubépine, il est gras et élégant au palais.
Remarquable Cairanne rouge La Brunote 2018, avec ce nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, très typé, d’une finale complexe .
On poursuit avec son Cairanne rouge La Jean de Verde 2018, mêlant puissance et finesse, coloré et intense, très parfumé (prune, garrigue, humus). Le Cairanne blanc La Jean de Verde 2019, sent bon le tilleul et le coing, un bien joli vin expressif et harmonieux avec des notes persistantes en finale de fruits secs, de bouche souple.
Joli Cairanne rouge Tradition, de belle robe sombre, ample et velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées.

Domaine MAS SAINT LOUISCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine MAS SAINT LOUISDomaine MAS SAINT LOUIS (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Les Vignobles Louis Geniest
28, avenue de Baron le Roy – BP 09
84231 Châteauneuf-du-Pape Cedex
Téléphone :04 90 83 73 12
Email : contac@mas-saint-louis.fr
Site : www.mas-saint-louis.fr

Vignoble de 30 ha d’un seul tenant, sur des sols de sables avec des galets roulés, situé au sud de l’appellation.
Bien réalisé, ce Châteauneuf-du-Pape rouge Les Arpents des Contrebandiers 2019, de robe pourpre, d’une belle harmonie, complet et puissant, d’une jolie persistance aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, très bien élevé.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2019, 80% Grenache, 10% Mourvèdre, 5% Syrah et 5% Cinsault, élevage en foudres pour 20% du volume pendant 12 mois, est savoureux, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et d’épices, il vous surprendra par sa richesse en bouche, corsé et charpenté, il poursuit une excellente évolution comme cet autre Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2019, 80% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en demi-muids pendant 12 mois, un vin remarquable par la concentration de ses arômes de kirsch et par son caractère chaleureux et intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, parfait sur un magret.
On est aussi séduit avec ce Châteauneuf-du-Pape blanc 2020, 50% Grenache blanc et 50% Roussane, élevage en barriques durant 5 mois pour 20% du volume, qui est tout en finesse d’arômes, un vin très équilibré en acidité, dense et floral, très harmonieux, il est ample, développe ses arômes envoûtants d’abricot, de miel.

Domaine André MATHIEUCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine André MATHIEUDomaine André MATHIEU (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
André Mathieu
3 bis, Route de Courthézon
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 83 72 09 et 06 09 08 93 77
Email : contact@domaine-andre-mathieu.com
Site : www.domaine-andre-mathieu.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au domaine familial, transmis de père en fils depuis 1600, André Mathieu a pris la suite de son père en 1987. L’exploitation se répartit maintenant sur 13 ha de Châteauneuf-du-Pape et 4 ha de Côtes du Rhône.
Quatres Châteauneuf-du-Pape rouges, deux Châteauneuf-du-Pape blancs et deux Côtes du Rhône sont vinifiés et élaborés par André Mathieu. La première cuvée Châteauneuf-du-Pape rouge, une cuvée traditionnelle “Domaine André Mathieu”, regroupe les 13 cépages autorisés de l’appellation et dévoile un vin élégant où les tanins se fondent dans la rondeur des arômes. La cuvée spéciale “La Centenaire” est un vin élaboré à partir des plus vieilles vignes de l’exploitation (plantées entre 1890 et 1914). Une complexité aromatique, un vin soyeux aux tanins fins, sont les caractéristiques de cette cuvée que l’on trouve seulement lors des plus beaux millésimes. Enfin, la cuvée Vin Di Felibre est un Châteauneuf-du-Pape atypique, dominé par le cépage Mourvèdre et élevé en fûts neufs.


“L’année 2021 a été un peu compliquée nous raconte André Mathieu. Cela a commencé avec des gelées de printemps pour mes Côtes-du-Rhône, résultat il y a tellement peu de vin que je ne sais pas si je le mettrai en bouteilles
Heureusement, pour mes Châteauneuf-du-Pape, je n’ai pas été trop touché car mes vignes ne sont pas dans des quartiers gélifs. Les maturités étaient un peu retardées et il a fallu attendre ; au final, c’est un beau millésime de Grenache, cela a été un peu plus compliqué avec les cépages de Syrah et de Mourvèdre. Je pense que je ne sortirai pas mes cuvées Vin Di Felibre et Centenaire en 2021.
A la vente actuellement, je propose les Côtes-du-Rhône 2020 en rouge et rosé. Mon rosé est vraiment délicieux, il est un peu atypique mais plait beaucoup.
Le Côtes-du-Rhône rouge est superbe, un vin complet, bien équilibré, très fruité, il se situe en qualité entre le 2019 et le 2018. Le 2020 est sur le fruit avec un peu de structure, il est assez proche du 2019, ces dernières années, nous avons une jolie série de millésimes dans les Vins, nous sommes gâtés.
Il en est de même pour mon Châteauneuf-du-Pape Cuvée André Mathieu 2019, un très beau millésime qui commence à devenir très intéressant, il s’ouvre en ce moment, il est assez proche en qualité du 2016 et frise donc l’excellence, un beau fruit, belle richesse, un vin très ample, profond et complexe.
La Cuvée le Centenaire 2019 s’approche aussi du 2016, le vin est beau, bien concentré, très élégant, je n’en ai pas produit en 2018, j’ai préféré attendre le 2019. Ce 2019 est un superbe millésime qui fera date, beaucoup de matière, un vin encore un peu fermé mais qui va s’ouvrir d’ici la fin du printemps, ça va être un vin super ! Il y en a malheureusement très peu…
Je propose toujours la Cuvée Vin Di Felibre 2016, un grand millésime, je n’en ai pas produit ni en 2017 ni en 2018. Le 2019 est encore à l’élevage mais promet, je n’en ai pas beaucoup… 2000 bouteilles !
L’Ephémère 2017 est à la vente, le 2019 est encore à l’élevage, c’est un très beau vin, seulement 2000 bouteilles qui seront commercialisées à l’automne.
Le Domaine André Mathieu Châteauneuf-du-Pape Blanc 2020 est superbe, il y a plus de régularité avec le blanc, il y a moins l’effet millésime. C’est un vin très agréable aux arômes de fleurs blanches, vraiment très sympathique avec un très beau potentiel de garde, on pourra le conserver en cave de 4 à 5 ans sans problème mais il est déjà très agréable.
Vin Di Felibre Châteauneuf-du-Pape Blanc 2019, suivra le 2020 cet été. Ce sont deux très jolis Vins qui se ressemblent avec la même richesse, une très belle ampleur aromatique. Nous avons fait un bond qualitatif dans cette cuvée Vin Di Felibre depuis 2016, époque à laquelle j’ai changé de tonnelier tout simplement. Maintenant le bois de la barrique est plus fin, on travaille plus sur l’élégance, je n’aime pas quand le bois est trop présent en bouche, le vin a des tanins soyeux bien fondus, il s’exprime parfaitement, c’est très élégant, d’une grande finesse aromatique.
J’ai planté de la Roussane pour des projets futurs de CDR blanc, nous en reparlerons.”
Emblématique de la région, on y déguste ce Châteauneuf-du-Pape Vin Di Felibre rouge 2016, marqué par des senteurs d’épices à dominante de fruits rouges mûrs, de poivre et de violette, d’une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche, très structuré, distingué, d’une volumineuse finale. Le Châteauneuf-du-Pape rouge la Centenaire 2017, est un vin remarquable par la concentration de ses arômes de kirsch et par son caractère chaleureux et intense, aux tanins présents et soyeux à la fois, de bonne garde, parfait sur un magret. On se fait toujours plaisir avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge Domaine André Mathieu 2018, savoureux, au nez de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et d’épices, il vous surprendra par sa richesse en bouche, corsé et charpenté.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vin Di Felibre 2019, aux arômes flatteurs d’agrumes, de tilleul et de genêt, de bouche délicatement suave, vraiment charmeur. Toujours son incontournable Châteauneuf-du-Pape blanc Domaine André Mathieu 2020, un vin au nez délicat, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs fraîches, de coing et de noisette, d’une finale chaleureuse, il accompagne à merveille le foie gras ou une poularde aux truffes. Très beau Châteauneuf-du-Pape rouge L’Éphémère 2017, coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe et d’excellente évolution. Le CDR rouge Les Seriziers 2019, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. suave CDR rosé Se Sian Acoumpagna, il est une nouvelle fois très séduisant, de belle teinte, tout en arômes, tout en bouche, avec des nuances de framboise et de rose, un vin friand, élégant.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Domaine La MEREUILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine La MEREUILLEDomaine La MEREUILLE (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Philippe Granger
Quartier Le Grès – Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site : www.domainelamereuille.com

Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir. Philippe Granger possède en cave de vieux millésimes : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache, Les Baptaurels 2007, 2010, 2011 et 2012.
Philippe Granger nous dit que “la vendange 2021 a été courte, car on a pris le gel, surtout sur les Côtes du Rhône, car le couloir est passé sur tous les CDR de la plaine, alors que les Châteauneuf-du-Pape, étant sur les coteaux où il y a pas mal de bois, ont été bien protégés. De ce fait, il y a une grosse production en moins. Heureusement, tout n’était pas sorti au moment du gel, il y a donc eu une repoussée derrière, ce qui fait que nous avons quand même eu une belle vendange, car la souche a pu donner au peu de grappes tout ce qu’elle avait. Au niveau maladie cela a été correct.
Nous proposons à la vente cette année : CDR 2017 et 2019, CDR-Village 2017, Châteauneuf-du Pape-blanc 2019 et 2020, nous allons mettre en bouteille le 2021, Châteauneuf-du-Pape Traditionnel rouge 2019, les Baptaurels 2019, cuvée d’Auré 2018, puis 2019.
Nous avons de bons retours de dégustations, que ce soit des dégustations professionnelles, mais aussi de la part de nos clients. Il y a une augmentation de chiffre d’affaires dans les salons que nous avons repris, nous sommes dans un vrai élan optimiste.
Cette année est encore soucieuse, et tant que le raisin n’est pas dans la cuve, rien n’est fait. Nous avons taillé très tard et très long, afin de retailler plus tard, une fois que les gelées seront finies. Nous tenons la route face aux problèmes climatiques et nous sommes prêts à changer nos habitudes pour nous adapter à tous ces changements au niveau du climat.”
Vous allez adorer son Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée d’Auré 2019, de robe profonde, il a un nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, très typé, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, un vin d’une belle harmonie, de garde. Le 2018, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, est un grand vin charnu et très parfumé, de robe pourpre sombre, aux arômes de fruits noirs avec des notes de grillé et de poivre. 
Beau Châteauneuf-du-Pape blanc 2020, d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, un bien joli vin que nous vous conseillons sur un feuilleté de blanc de turbot ou un fricandeau de veau à l’oseille.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge 2019, de robe pourpre soutenu, est charnu, aux arômes friands de cassis et de framboise, avec ce nez délicat mais intense de fruits rouges et d’épices aux accents de garrigue, de bouche ample et soyeuse, aux tanins très équilibrés, de très bonne garde. Il y a également son CDR rouge 2017, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typécorsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux en bouche. Le CDR blanc 2020, de robe jaune clair, est tout en finesse et en arômes, parfait sur un poisson au beurre blanc ou un saumon cru mariné.

MOURIESSE VINUMCHÂTEAUNEUF-DU-PAPE MOURIESSE VINUMMOURIESSE VINUM (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Brigitte et Serge Mouriesse
18, chemin du Clos
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :06 14 94 69 15 et 06 13 45 16 16
Email : contact@mouriesse-vinum.com
Site : www.mouriesse-vinum.com

Serge Mouriesse, œnologue-vigneron à Châteauneuf-du-Pape et dans la Vallée du Rhône depuis 28 ans, formé initialement à l’Institut de Bordeaux, il partage cette aventure avec sa femme Brigitte, depuis fin 2007, lors de l’acquisition de la première parcelle en Châteauneuf-du-Pape. Agées de 50 à près de 100 ans pour certains pieds, selon les parcelles, les vignes bénéficient d’une bonne alimentation hydrique en sous-sol. Elles sont également protégées du fort Mistral par le relief et les bois alentours. Mode de culture raisonnée avec une forte connotation biologique : amendements organiques naturels, pas de désherbage ni de fongicides chimiques, traitements à base de souffre et de Bouillie Bordelaise; traitement mécanique du sol pour favoriser l’aération et la vie microbiologique…
Belle dégustation avec ce Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Pierre d’Ambre 2021, 30% Grenache blanc, 30% Roussane, 20% Clairette et 20% Bourboulenc, au nez puissant et fruité (pamplemousse, amande, pomme), ample et gras en bouche, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue, un vin qui s’exprime en longueur.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Vieilles vignes cuvée Tour d’Ambre 2019, 100% Grenache, puissant, a des connotations de griotte, de cassis et de cuir, aux tanins riches, de belle couleur grenat soutenu et intense, quand le 2018, avec des nuances de cerise confite, mêle structure et élégance en bouche, aux tanins très structurés, épicé et charnu comme il se doit.
Joli IGP du Gard rouge Bio La Mirœnière 2019, une cuvée parcellaire, une parcelle qui “regarde” la Vallée du Rhône, avec la signature de son vigneron œnologue, 95% Grenache et 5% Clairette, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, un vin ample, très chaleureux.

Famille SABON DE ROCHEVILLECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Famille SABON DE ROCHEVILLEFamille SABON DE ROCHEVILLE (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Mylène Rocheville – Earl le Serres des Mourres
15, avenue Saint-Joseph (Caveau : 117, rue de Montélimar 26110 Nyons)
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :06 07 12 18 27
Email : sabonrocheville@gmail.com
Site : www.domainerocheville.com

Les 8.5 ha de vignes en Châteauneuf-du-Pape se répartissent sur deux terroirs : le plateau de “Pied de Baud” et le quartier “les Galimardes”. Mylène Rocheville présente des Châteauneuf-du-Pape rouges élaborés avec des cépages classiques : GrenacheMourvèdreSyrahCinsault et Vaccarèse, et un Châteauneuf-du-Pape Blanc avec quatre cépages : RoussanneGrenache BlancClairette Blanche et Bourboulenc. L’exploitation s’étend aussi sur la commune de Bollène avec une jeune Oliveraie “d’olives vertes”. Guillaume Rocheville, son époux, élabore des CDR Bio et cultive des Oliviers sur la commune de Nyons 26).
Pour Mylène Rocheville, “Les vendanges 2021 ont été assez “rapides”, car tout le quartier Sud a gelé, je n’ai donc pu récolter que 45% du volume, ce qui correspond au quartier nord. Et j’ai pris la décision le lendemain du gel du 7 avril, de ne pas faire de bouteille pour 2021. J’ai donc vendu en vrac cette récolte. N’ayant pas de vins 2021, les vins et millésimes à la vente en 2022 sont à peu près les mêmes qu’en 2021. C’est-à-dire le Châteauneuf-du-Pape Blanc 2020, le Châteauneuf-du-Pape rouge 2019 et des millésimes de 2013 à 2020 ainsi que la cuvée Gypa.
Sur le domaine, nous avons toujours notre “rando-terroir” avec notre “rando-apéro”, ainsi que notre jeu de piste.
Cette année sera rythmée par la préparation des 10 ans du Serre des Mourres qui aura lieu en avril 2023 !”
La Boutique du Domaine à Nyons propose les Châteauneuf-du-Pape rouge et Blanc de Mylène, ainsi que les cuvées Côtes du Rhône Blancrosé et rouge de Guillaume. N’oublions pas que les olives et les huiles d’olives sont présentes aussi ! En juillet, nous renouvellerons une animation au cœur du Domaine à Nyons, n’hésitez pas à consulter notre site internet.”
On se régale toujours avec le Châteauneuf-du-Pape rouge Le Serre des Mourres 2019, velouté, persistant en bouche, charnu et très aromatique, où les fruits noirs très mûrs se fondent avec des notes épicées. Le 2018, est toujours d’une belle harmonie, complet et puissant, d’une jolie persistance aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très bien élevé. Beau Châteauneuf-du-Pape Blanc Marcangelin 2020, qui fleure bon le musc et l’aubépine, tout en bouche, de robe brillante et limpide, d’une jolie rondeur. Tout aussi agréable le CDR Blanc Sophie 2019, qui associe finesse et densité, il est tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noisette.
On poursuit avec ce CDR rouge cuvée Gypa AB 2019, 90% Grenache et 10% Syrah, cette cuvée est née de l’amour des oiseaux et des Baronnies provençales. En effet, nous avons commencé à être partenaires de l’association “Vautours en Baronnies” (qui existe depuis 1996) en 2016, lors du début de la réintroduction du gypaète barbu. Un vin de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, de charpente solide.

Domaine de SAJECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Domaine de SAJEDomaine de SAJE (CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Jérome Mathieu
21, rue du Commandant Lemaître
84230 Châteauneuf du Pape
Téléphone :06 80 95 82 53
Email : jerome@domaine-de-saje.fr

Une exploitation de 7,5 ha en appellation Châteauneuf du Pape, et 2 ha en appellation CDR. Pas moins de 20 parcelles complantées et 6 en cépage unique, sur des terroirs argilo calcaires à galets roulés, sols bruns, calcaires et siliceux, sont la base de l’équation de mes vins. Les Châteauneuf du Pape blancs et rouges s’inscrivent dans la plus pure tradition chateauneuvoise, avec des vinifications en cuves béton, en vendanges entières de préférence (éraflée si besoin uniquement). Les 13 cépages de l’appellation composent chacun de ses vins rouges de Châteauneuf du Pape, l’assemblage est primairement un assemblage de fruits. Le pressurage doux au moyen d’un pressoir vertical à eau n’extrait que les meilleurs jus, qui partiront en élevage long en vieux foudres de chêne.
“Nous avons été impactés par le gel dans la région, nous raconte Jérôme Mathieu, comme d’ailleurs dans beaucoup d’autres vignobles. Les raisins que nous avons récoltés étaient beaux, propres, sains, malgré quelques épisodes pluvieux en Septembre. 2021 est un millésime où le vigneron devait être très réactif.
A la vente, je propose le 2019 en cuvée traditionnelle et en cuvée Marquis d’Anselme.
Le 2019 est encore un peu fermé car c’est un millésime très puissant au très fort potentiel, il fait partie des très beaux millésimes. Je propose le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée Traditionnelle 2021, et 2020 pour la cuvée Marquis d’Anselme. Un millésime très qualitatif, au même niveau que le 2019, bon équilibre, délicatesse des arômes, vraiment un très beau vin subtil, fin et complexe.
Côtes-du-Rhône 2020, le 2021 sortira cet été. Un vin sur le fruit, vin plaisir, d’une belle fraicheur aromatique. Le Côtes-du-Rhône rosé est pimpant, aux délicieux arômes de sirop de fraise, d’une belle douceur, un vin très gourmand avec un degré d’alcool tout à fait raisonnable.
Ce qui est à noter pour le 2021 c’est le degré d’alcool un peu plus bas que d’habitude ce qui devrait plaire. Ils ont une belle structure, une belle couleur tuilée typique du Châteauneuf-du-Pape.
Je continue les efforts entrepris afin de conserver une qualité constante dans mes vins.”
Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Marquis Anselme 2019, on est séduit par sa finesse, ses arômes délicats, les très beaux équilibres, c’est un vin très réussi qui va beaucoup plaire. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée “1600” 2019, remarquable, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, épices), mêle ampleur et densité, un vin de très bonne évolution. Séduisant Châteauneuf-du-Pape rouge 2020, de bouche structurée, d’une belle harmonie, est un vin aux arômes d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2019, au nez subtil d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, est tout en bouche, de la matière, de la puissance et une belle longueur ainsi que de la fraîcheur en finale, à déboucher sur une ratatouille ou un gratin de courgettes. Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Marquis Anselme 2020, il est d’une grande complexité d’arômes avec des nuances de chèvrefeuille, de citronnelle et de pêche de vigne, de bouche suave et fraîche à la fois, d’une grande finale aromatique. Le Châteauneuf-du-Pape rosé Tradition 2021, de belle teinte, tout en arômes, avec des nuances de framboise et de rose, mêlant structure et distinction. On poursuit avec le CDR rosé cuvée “Saje… mais pas trop” 2021, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, très agréable.

Domaine de ROSIERSCÔTE-RÔTIE Domaine de ROSIERSDomaine de ROSIERS (CÔTE-RÔTIE)
Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon
Site : www.domaine-de-rosiers.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 8 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise du Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon.
Remarquable Côte-Rôtie Drevon 2018,   qui associe couleur et matière, avec ces arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, riche en bouche. “Produite depuis 3 générations, la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon, en référence au travail d’André et Louis Drevon sur le domaine, est notre cuvée traditionnelle. Elle est le fruit de l’assemblage de nos différentes parcelles, vinifiées et élévées séparément durant 18 mois en fûts dans le chai à barriques du domaine afin de valoriser au mieux chacune de leur caractéristique, avant d’être réunies pour apporter le bénéfice de leurs différents terroirs à cette cuvée.”
Le Côte-Rôtie cuvée Cœur de Rose 2018, caractéristique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l’appellation, 50% de barriques neuves, à la fois riche et puissant, élégant tout en étant structuré, d’une belle complexité aromatique aux notes de toasté, de grillé, c’est un vin qui a du tempérament ! “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Cœur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage durant 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur le potentiel du millésime.” Belle cuvée parcellaire Besset 2018, un vin gras et parfumé, tout en bouche, aux notes de prune et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, typé et d’excellente évolution, qui demande une cuisine relevée.
“Cette Parcelle exposée Sud / Sud-Est est notre parcelle la plus au Nord de l’appellation mais toujours sur la commune d’Ampuis. Elle est aussi la plus étendue avec une surface d’un peu plus d’ 1,3 ha, ceci nous permettant de procéder lors des vendanges à une premiere sélection des meilleurs rangs de la parcelles qui seront en plus des différentes parcelles du domaine vinifiés et élevés séparément. Après 18 mois d’élevage une dizaine de fûts de cette première sélection sont présents dans le chai. C’est sur ces 10 fûts qu’une deuxième sélection gustative sera réalisée afin de créer l’assemblage final de la cuvée.”
Il y a également ce splendide Condrieu 2019, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, au nez de petits fruits frais (citron…) et de musc, vraiment très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Domaine de L'AMAUVECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine de L'AMAUVEDomaine de L’AMAUVE (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Christian Voeux
197, chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :06 10 71 26 72
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedelamauve
Site : www.domainedelamauve.fr

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. Le sol qui caractérise notre appellation provient des collines du massif des Dentelles de Montmirail auxquelles le village est adossé. L’érosion, au fil du temps, a fait descendre les argiles, les marnes, les sables et les cailloutis qui sont venus recouvrir coteaux et terrasses et qui assurent une belle diversité de sols d’un endroit à l’autre. Les roches calcaires du massif collinaire donnent des sols très calcaires et donc une évolution des Vins vers la minéralité. L’exposition du vignoble, sur les pentes Ouest du massif collinaire nous amène le soleil plus tardivement. La durée d’exposition du vignoble à la chaleur estivale est donc plus courte, ce qui permet de garder plus d’acidité naturelle dans les Vins et leur donne une jolie fraîcheur et un potentiel de garde important. Les traitements nécessaires pour la protection du vignoble sont faits avec des éléments simples tels le sulfate de cuivre et le soufre. Les traitements sont faits à la dose minimale possible et décidés en fonction de la météorologie, de la présence de maladies ou parasites dans l’environnement et du stade d’évolution de la vigne. Le domaine est certifié Bio depuis le millésime 2020. Par ailleurs, les Vins rouges sont certifiés Vegan depuis le millésime 2018.
Vous allez adorer comme nous son CDR-Village Séguret Réserve 2019, Grenache noir, Syrah, sur terrasses argilo-calcaires, c’est un vin chaleureux, intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits mûrs et les épices, parfaite sur les gibiers ou une daube.
Superbe CDR-Village Séguret Estelles 2018, 70% Grenache noir, 20% Syrah, 10% MourvèdreCinsault, vieux Carignans, partiellement élevée pendant 12 mois en fûts neufs et de plusieurs Vins sur des notes de prunelle et de mûre, un vin riche en couleur, dense et d’une belle persistance aromatique en finale.
Le CDR-Village Séguret blanc La Daurèle 2021, de robe brillante, au nez d’agrumes et de fruits blancs frais, est tout en bouche, où l’on retrouve les fleurs blanches et la pomme. Excellent CDR-Village Séguret rosé Le Rosé de Simone 2021, Grenache noir, CinsaultCarignan, élevage de quelques mois sur lies, de bouche fine et délicate, aux arômes de fruits frais et de rose, un palais intense et raffiné à la fois, très charmeur. Excellent CDR-Village Séguret rouge Les Merrelies 2019, au nez puissant (fraise des bois, humus…), un vin aux tanins souplescharnu et bien charpenté. Toujours cet IGP Vaucluse rouge La vigne de Louis 2021, avec cette touche de fraise des bois cuite, souple et corsé à la fois. Quant à l’ IGP rosé Le Rosé d’Yvonne 2020, d’une belle robe aux reflets brillants, c’est un vin qui libère des arômes de fruits très mûrs et de garrigue, de bouche typée, toujours une réussite !
Nous terminons sur le CDR-Village Séguret rouge Laurances 2019, de couleur profonde, très harmonieux au nez comme en bouche, avec ces notes très persistantes de mûre et de poivre.
Achetez ce vin au prix direct propriété

Domaine de MAGALANNECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine de MAGALANNEDomaine de MAGALANNE (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Famille Crouzet
431, route de Signargues
30390 Domazan
Téléphone :06 64 39 30 07 et 06 67 41 65 21
Email : domainedemagalanne@gmail.com
Site : www.magalanne.com

Propriété de la Famille Betton-Crouzet depuis plus de 10 générations. Le domaine (30 ha) s’étend sur Domazan, Estézargues, Montfrin, Théziers et Saze. “La notion de développement durable est au centre des intérêts de l’exploitation puisque le vignoble est conduit en Agriculture Raisonnée et la quasi-totalité des vignes enherbées. Nous évitons ainsi une surconsommation de produits phytosanitaires et de désherbant.”
On se régale toujours avec ce CDR-Village Signargues rouge cuvée Lou Biou 2019, Syrah 40%, Mourvèdre 30%, Carignan 30%, élevage en fûts pendant 10 mois, d’une belle couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits macérés et de garrigue, une cuvée charpentée, riche et fondue à la fois, qu’il faut déboucher sur un gibier d’eau. Le CDR-Village Signargues rouge Terre de Galets 2019, Syrah 60%, Mourvèdre 30%, Grenache 10%, a sa propre originalité, c’est un vin au parfum persistant de griotte confite, bien corsé et parfumé au palais, il est généreux et allie structure et rondeur. Le CDR rouge 2020, aux arômes de violette et de réglisse, a des tanins mûrs, c’est un vin ferme et généreux, et on vous le conseille avec des perdreaux sauce catalane ou un ragoût de mouton. Excellent CDR blanc 2020, tout en fraîcheur aromatique, d’une jolie persistance, vin intense, parfumé et franc. Le CDR rosé 2020 est finement bouqueté avec des notes cassis, tout en gourmandise.
Superbe étiquette, innovante et moderne, pour leur IGP du Pont du Gard rouge Save Water 2019, marqué par ses cépages spécifiques, Alicante, Marselan, qui dégage des senteurs de fruits noirs avec des nuances d’épices douces, d’une belle longueur, un vin charpenté avec des tanins présents mais fins, de jolie bouche comme cet IGP du Pont du Gard blanc Save Water 2020, Roussanne 45%, Marsanne 30%, Grenache blanc 25%, de jolie teinte, aux nuances de poire et d’abricot, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais.

Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUXCÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUXChâteau SAINT-ESTEVE D’UCHAUX (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Gérard et Marc Français
1100, route de Sérignan
84100 Uchaux
Téléphone :04 90 40 62 38
Email : saintesteve@orange.fr
Site : www.saint-esteve.com

Au sommet. Domaine dans la même famille depuis 1809, sur 230 ha d’un seul tenant (50 ha de vignes et 24 ha de cultures variées). La reconversion en culture Biologique s’est effectuée naturellement, les vins, depuis le millésime 2009, ont le label AB certifié Ecocert.
La propriété est présente dans l’œnotourisme par le biais du festival Liszt en Provence. Caveau de dégustation sur place.
Toujours de très jolis vins et un réel plaisir avec ce CDR-Villages Massif d’Uchaux rouge Saint Esteve Nature 2019, sans sulfites, de robe rouge pourpre aux reflets violine, aux senteurs de pruneau et de violette, de bouche complexe et charnue. Ce CDR rouge Tradition 2019, 80% Grenache, 10% Syrah et 10% Mourvèdre, aux connotations de cassis et de poivre, est concentré, allie couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Séduisant CDR-Villages Vionysos blanc 2020, il est tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin souplefrais, délicat en bouche.
Joli CDR-Villages blanc cuvée Thérèse 2016, aux notes de pêche et de noisette, de belle robeferme et suave, d’une jolie finesse. Le CDR rosé Tradition 2020, a une belle robe rose clair, aux arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable. On termine sur ce CDR blanc Viognier 2020, avec ces notes de fruits frais et d’acacia, alliant saveur et distinction, tout en charme.

Domaine de la VALÉRIANECÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES Domaine de la VALÉRIANEDomaine de la VALÉRIANE (CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Valérie et Michel Collomb
82, route d’Estézargues
30390 Domazan
Téléphone :04 66 57 04 84
Email : contact@domainevaleriane.com
Site : www.domainevaleriane.com

Ce vignoble familial s’étend sur des coteaux argilo-calcaires à galets roulés, l’un des quatre villages dont le terroir a été consacré par l’appellation communale Signargues en 2005.
Toujours une valeur sûre avec ce grand CDR-Villages Signargues rouge cuvée Les Archanges 2017, 80% Syrah et 20% Grenache, issus de leur meilleur terroir à galets roulés, les raisins sont produits à faible rendement et récoltés à maturité optimale afin d’obtenir une plus grande concentration. Cela donnant ce vin au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, dense et d’une belle persistance aromatique en finale, de garde.
Leur CDR-Villages Signargues rouge cuvée Les Cailloux 2017, 50% Syrah et 50% Grenache, où la cerise domine, soulignée par des notes de prune et de garrigue, un vin gourmand, harmonieux, aux tanins soyeux.
Beau CDR rouge Vieilles Vignes 2017, 50% Grenache et 50% Syrah, au nez dominé par les petits fruits rouges (cassisframboise), aux tanins bien structurés. Agréable CDR blanc 2020, 40% Viognier, 40% Roussane et 20% Grenache blanc, d’une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, c’est un vin élégant et typé, une belle finale. Une belle réussite aussi, ce CDR rosé, de bouche friande et corsée à la fois, très agréable. Excellent CDR rouge 2018, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et persistant.
Il y a aussi ce CDR rosé cuvée Miss Emma 2019, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond, très charmeur sur des calamars farcis ou un caviar d’aubergines.

Château La CANORGUELUBERON Château La CANORGUEChâteau La CANORGUE (LUBERON)
Jean-Pierre et Nathalie Margan
Route du Pont-Julien
84480 Bonnieux
Téléphone :04 90 75 81 01
Email : chateaucanorgue.margan@wanadoo.fr
Site : www.chateaulacanorgue.com

Toujours au sommet de son appellation. C’est depuis les années 1970, que Jean-Pierre Margan, pionnier de l’agriculture biologique, bichonne ses vignes, situées sur un terroir d’exception et élabore des vins de caractère et de haute qualité. Il a transmis sa passion et son expérience à sa fille Nathalie, 5e génération de vigneron(e)s !
Toujours un plaisir à la dégustation, avec ce  Luberon rouge 2019 70% Syrah, 20% Grenache et 10% Vieux Carignan, de couleur profonde, très harmonieux au nez comme en bouche, avec ces notes très persistantes de mûre et de poivre. Superbe Luberon Vendanges de Nathalie rouge 2019, de jolie robe grenat brillant, parfumé (mûre, humus…), d’une belle finale, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus.
Très gourmand, ce Luberon rosé 2020, 60% Grenache, 30% Syrah et 10% Mourvèdre, très aromatique, à la fois ferme et friand. Remarquable Luberon blanc 2020, RoussanneMarsanneClairetteGrenache, Bourboulenc, Vermentino, il dévoile des arômes de fruits blancs mûrs, une belle richesse aromatique en finale, avec ces nuances de poire et de lis.
Toujours cette belle gamme d’IGP Méditerranée, avec La Canorgue rouge 2016, 25% Merlot, 25% Cabernet et 50% Syrah, il est souplecorsé, bien élevé. Le Viognier 2020, est bien rond, de bouche savoureuse, il dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. Et l’IGP Méditerranée rouge Coin Perdu 2018, a une belle robe grenat, généreux, aux arômes de griotte et d’épices, charpenté, aux tanins équilibrés, savoureux et denses, un vin légèrement poivré.

Domaines AIME ARNOUXVACQUEYRAS Domaines AIME ARNOUXDomaines AIME ARNOUX (VACQUEYRAS)
Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone :04 90 65 84 18
Email : info@arnoux-vins.com
Site : www.arnoux-vins.com

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. C’est le grand-père Aimé, né en 1901, qui a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher.
On est bien au sommet avec ce Vacqueyras rouge Château Lestours Clocher Les Pénitents 2018, assemblage de 70% Grenache, 20% Syrah et 10% Mourvèdre, avec la Syrah élevée en fûts de chêne et le Grenache et Mordèvre en cuves, le vin est d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de cannelle, un vin puissant. Tout en nuances, leur Vacqueyras blanc Château Lestours Clocher Les Pénitents 2019, très parfumé avec des senteurs de pêche et de bruyère, ample et rond. Beau Vacqueyras rouge Sélection Parcellaire 2017, remarquable, charnu et parfumé (fruits rouges surmûris, cuir, épices), il mêle ampleur et densité.
Nous avons aussi ce CDR Sélection Parcellaire 2019, de belle teinte grenat, aux tanins fermes, bien corsé, un vin dense, avec des tanins puissants mais bien mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits et la garrigue. Le Cairanne Vieux Clocher 2018, GrenacheSyrahMourvèdrecorsé, développe des tanins soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d’une jolie intensité en finale. Remarquable Gigondas Aimé Arnoux 2018, 60 % Grenache, 40 % Syrah, il dégage un bouquet complexe avec ces notes bien caractéristiques de prune et de cannelle, un vin de couleur profonde. A ses côtés, ce Gigondas La Maurelle Aimé Arnoux 2018, 70 % Grenache, 30 % Syrah, marqué par son terroir, tout en couleur, avec des connotations de poivre, d’humus et de petits fruits rouges surmûris, grasminéral, de belle évolution.
Toujours formidable Vacqueyras “1717” 2017, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, jolie structure, associant couleurcharnu et complexité aromatique, de bouche ronde et dense à la fois.

LES MEILLEURS VINS DE FRANCE

VENDUS AU PRIX DIRECT PROPRIÉTÉ, SANS AUCUNE MARGE

  • UNE SÉLECTION DE VINS DU GUIDE DUSSERT-GERBER
  • LE VIGNERON À L’EXCLUSIVITÉ DE SON APPELLATION EN SOUSCRIVANT UNE ADHÉSION ANNUELLE
  • LES CONSOMMATEURS RÉMUNÈRENT DIRECTEMENT LE VIGNERON CAR NOUS NE PRENONS AUCUNE MARGE NI COMMISSION SUR LES VENTES !
  • DES BOUTIQUES MODERNES, ÉLÉGANTES, DIRIGÉES ET TENUES PAR MÉLODIE ET THIBAULT, DES DÉGUSTATIONS AVEC DE VIGNERONS TALENTUEUX ET PASSIONNÉS, VENEZ DÉCOUVRIR NOTRE SÉLECTION ET NOS BOUTIQUES.

Site marchand : www.amourduvin.com

  • Boutique de GRADIGNAN : 124 Route de Leognan 33170 Gradignan
  • Boutique d’ARCACHON : 2 Boulevard de la Plage 33120 Arcachon
Nos deux boutiques

Edito :

Les grands vins à prix doux

Cela fait des décennies que l’on partage nos coups de cœur, et l’on reste encore et toujours passionnés par le talent de nos vignerons et vigneronnes. Pourtant, plusieurs choses ont considérablement changé :

la première, c’est l’extraordinaire prise de conscience qualitative, partout, et cela a permis à de nombreux vignerons d’accéder à des sommets, auparavant accaparés par quelques grands crus ou maisons. Tous les soins désormais apportés au respect de l’environnement, aux retours des labours, à un élevage adapté, loin des modes “à l’américaine” dont on est revenu.

C’est particulièrement flagrant en Champagne où les cuvées pures, de moins en moins dosées, se succèdent, et où le terroir est enfin mis en avant. C’est vrai dans le Bordelais, où on savoure aujourd’hui des vins racés à des prix très doux, qui tiennent aisément tête à quelques vins plus réputés et bien plus chers, pour lesquels le terroir a de moins en moins d’importance, l’effet vinification/élevage gommant de plus en plus son expression.

découlant de cela, cette explosion qualitative a permis de constater qu’un bon nombre de vins plus connus n’étaient plus au niveau….

En-dehors de la Bourgogne où la rareté peut expliquer les prix, on comprend donc que les images sont galvaudées.

Aujourd’hui, c’est la course à celui qui fera le vin le plus concentré, le plus marketing, le plus cher, croyant que c’est un gage de qualité… Saint-Émilion (et un “classement officiel” qu’aucune autre région n’aurait osé faire), mais aussi le Médoc, en sont de bons exemples. Pas mal de crus de la presqu’île n’offrent plus la garantie qualité-prix, même s’ils subsistent grâce à une exportation qui ne cesse de se mordre la queue.

On débouche tellement de bouteilles qui ne valent plus leur prix… 50 €, 200 €, 500 €, 1000 €… bientôt 5.000 € ?

Des grands vins, vous en avez de 20 à 50 €, et parfois à partir de 10 € en Rhône, en Languedoc, dans la Loire, en Alsace….

C’est donc le plaisir qui compte, pas l’étiquette. C’est la conviction de l’homme qui prime, pas ses combines pour vendre au plus cher au fin fond de la Chine ou des Etats-Unis, c’est “l’âme du vin” qui fait tout, pas les mondanités, ni la recherche de la spéculation.

En fait, l’accumulation de nos expériences, le “recul” que l’on a la chance d’avoir, expliquent que l’on a vraiment du mal désormais à ne pas défendre uniquement les vrais rapports-qualité-prix-typicité. S’offrir une rare et grandissime cuvée de Champagne issue d’un exceptionnels et spécifique terroir de Grands Crus à 200 € oui, une autre issue d’un assemblage et surcôtée au même prix ou plus chère, non ! Encenser un très grand Bordeaux racé à 80€ oui, un autre à 300€, non !

Faites confiance aux vignerons qui le méritent, ils sont dans Millésimes et nos Classements. Avec eux, on partage la joie du vin, des cuvées magiques élevées par des hommes et des femmes de talent, authentiquement passionnés par leur production. Bref, faites-vous plaisir sans vous faire avoir ! Merci de votre fidélité.

Patrick DUSSERT-GERBER

https://www.millesimes.fr/

Edito :

Les grands vins à prix doux

Cela fait des décennies que l’on partage nos coups de cœur, et l’on reste encore et toujours passionnés par le talent de nos vignerons et vigneronnes. Pourtant, plusieurs choses ont considérablement changé :

la première, c’est l’extraordinaire prise de conscience qualitative, partout, et cela a permis à de nombreux vignerons d’accéder à des sommets, auparavant accaparés par quelques grands crus ou maisons. Tous les soins désormais apportés au respect de l’environnement, aux retours des labours, à un élevage adapté, loin des modes “à l’américaine” dont on est revenu.

C’est particulièrement flagrant en Champagne où les cuvées pures, de moins en moins dosées, se succèdent, et où le terroir est enfin mis en avant. C’est vrai dans le Bordelais, où on savoure aujourd’hui des vins racés à des prix très doux, qui tiennent aisément tête à quelques vins plus réputés et bien plus chers, pour lesquels le terroir a de moins en moins d’importance, l’effet vinification/élevage gommant de plus en plus son expression.

découlant de cela, cette explosion qualitative a permis de constater qu’un bon nombre de vins plus connus n’étaient plus au niveau….

En-dehors de la Bourgogne où la rareté peut expliquer les prix, on comprend donc que les images sont galvaudées.

Aujourd’hui, c’est la course à celui qui fera le vin le plus concentré, le plus marketing, le plus cher, croyant que c’est un gage de qualité… Saint-Émilion (et un “classement officiel” qu’aucune autre région n’aurait osé faire), mais aussi le Médoc, en sont de bons exemples. Pas mal de crus de la presqu’île n’offrent plus la garantie qualité-prix, même s’ils subsistent grâce à une exportation qui ne cesse de se mordre la queue.

On débouche tellement de bouteilles qui ne valent plus leur prix… 50 €, 200 €, 500 €, 1000 €… bientôt 5.000 € ?

Des grands vins, vous en avez de 20 à 50 €, et parfois à partir de 10 € en Rhône, en Languedoc, dans la Loire, en Alsace….

C’est donc le plaisir qui compte, pas l’étiquette. C’est la conviction de l’homme qui prime, pas ses combines pour vendre au plus cher au fin fond de la Chine ou des Etats-Unis, c’est “l’âme du vin” qui fait tout, pas les mondanités, ni la recherche de la spéculation.

En fait, l’accumulation de nos expériences, le “recul” que l’on a la chance d’avoir, expliquent que l’on a vraiment du mal désormais à ne pas défendre uniquement les vrais rapports-qualité-prix-typicité. S’offrir une rare et grandissime cuvée de Champagne issue d’un exceptionnels et spécifique terroir de Grands Crus à 200 € oui, une autre issue d’un assemblage et surcôtée au même prix ou plus chère, non ! Encenser un très grand Bordeaux racé à 80€ oui, un autre à 300€, non !

Faites confiance aux vignerons qui le méritent, ils sont dans Millésimes et nos Classements. Avec eux, on partage la joie du vin, des cuvées magiques élevées par des hommes et des femmes de talent, authentiquement passionnés par leur production. Bref, faites-vous plaisir sans vous faire avoir !Merci de votre fidélité.

Patrick DUSSERT-GERBER

https://www.millesimes.fr/

Le Groupe Dussert-Gerber, une famille de passionnés

Patrick Dussert-Gerber a écrit son premier Guide en… 1979 ! Journaliste, écrivain (plus de 50 livres), éditeur, il s’attache à son franc-parler et défend les vrais vignerons talentueux, avec son épouse Brigitte. Deux de leurs quatre enfants, Thibault Dussert et Mélodie Boileau, les ont rejoints, sélectionnant les meilleurs vins et les vignerons passonnés, dans toute la France.

Le Groupe soutient les vignerons talentueux avec professionnalisme et des outils innovants. Ses cinq compétences : le Guide des Vins, Internet avec VinsduSiècle et 120 Sites, Le Magazine Millésimes, les Vidéos qui présentent les vignerons avec Vinovox, et L’Amour du Vin, Boutiques et Site marchand, où les vins sont vendus prix-propriété, sans marge.

Faites-vous plaisir sans vous faire avoir à L’Amour du Vin ! A force de rencontrer des viticulteurs et déguster leurs vins, Patrick Dussert-Gerber et ses enfants Mélodie et Thibault, ont souhaité en faire profiter le plus grand nombre.

  • En 2020, ils ouvrent leur première boutique à Gradignan : chaleureuse, moderne, le concept est innovant et unique en France. Les vins sont vendus au même prix qu’à la propriété, sans aucune marge ni commission. L’intégralité des ventes est reversée directement aux vignerons, ce sont ces derniers qui souscrivent une adhésion annuelle.

La sélection est rigoureuse, un seul vigneron par appellation, exception faite de la Champagne ! De la Loire à la Bourgogne, de la Champagne à la Provence, du Bordelais à l’Alsace, du Rhône au Beaujolais, les vins sont élevés par des vignerons passionnés, sélectionnés pour leur excellent rapport qualité/prix/typicité.

  • En 2021, une deuxième cave ouvre à Arcachon, dans le quartier de l’Aiguillon. Mélodie et Thibault ont à cœur de valoriser le travail des vignerons et organisent des dégustations en leur présence, l’occasion pour eux de partager leur amour du vin.

En parallèle, le Site marchand de l’Amour du Vin connait un succès immédiat : les frais de livraison par Ups sont offerts à partir de 99 € !

Les dégustations du prochain Guide ont commencé début Mai et vont s’échelonner jusqu’en Juillet.

Certains sont déjà « éliminés » et un certain nombre vont faire une belle entrée dans nos sélections de l’année.

On patiente avec ce petit rappel de l’édito du Guide actuel.

Voir les Classements et le Top Vignerons

En Alsace, c’est l’une de nos régions où l’authenticité prime. Alliée à la convivialité des vignerons et à un savoir-faire qui leur permet avec ces cépages uniques d’élever une gamme incomparable, du vin le plus sec au plus liquoreux, d’autant plus marqués par leurs terroirs où les Grands Crus -ici, comme en Bourgogne- sont de vrais gages de qualité.

On ne peut qu’être sous le charme des vins de Frankstein (Arnold), Kastelberg (Gresser), Frankstein (Schaeffer-Woerly), Steinert (Frick), Mambourg (Blanck), Zotzenberg (Haegi) ou Zinnkoepflé (Fleck)… Dans chacun de ces crus, les sols font la différence: calcaire fossile, schiste, marnes jurassiques. Cela explique la puissante identité de ces vins, associée à une politique de prix particulièrement attractive, tant les vins sont abordables, la majeure partie se situant entre 10 et 15 €, et les Vendanges Tardives de 20 à 25 €.

Bordeaux, les prix de certains “grands crus” du Médoc, et pire, de Saint-Émilion, ne sont pas/plus des gages qualitatifs. Pourtant là, c’est l’inverse de la Champagne : on gomme le terroir !

Nous le répétons depuis des décennies : le Classement “officiel” de Saint-Émilion est une bonne blague. Il fallait attendre la décision d’Ausone (qui refuse dorénavant d’entrer dans ce jeu) pour que beaucoup subitement commencent à se poser des questions.

Qui ne connaît pas les terroirs ne peut pas comprendre : Ausone, historique et vrai Premier GCC A, perché sur son monticule a été “rejoint” par d’autres vins (sont pas dans le Guide, ne les cherchez pas), comme Cheval Blanc (Premier GCC B), par une dizaine d’autres. Pas facile pour ces deux-là de voir apparaître (un vrai tour de magie) des tas de vins classés à leur niveau. Fallait oser !

Vous allez donc trouver des vins dans cette appellation dont les prix frisent l’insolence : 90 €, 120 € et beaucoup plus… quand d’autres, à qualité semblable, voire supérieurs grâce à un vrai terroir (Croque-Michotte, Fonroque, Corbin-Michotte, Laniote, Tour du Pin Figeac…) se situent entre 20 et 45 €, et vous vous doutez déjà lesquels vous trouverez dans ce Guide.  

Ces “satellites” de Saint-Émilion, les Montagne, Puisseguin, Lussac et Saint-Georges, marqués le plus souvent par des sols de calcaire à astéries (le top) ou de molasses du Fronsadais, où l’on est régulièrement sous le charme de ces vins remarquables, dominé par le Merlot et une fraîcheur en bouche certaine, de grande évolution également, dont la plupart sont au même niveau qualitatif, voire bien meilleurs que des Saint-Emilion Grands Crus Classés (toujours selon ce “classement” officiel), mais à des prix divisés par 4, 5 ou 10… Quelques-uns des plus beaux rapports qualité-prix-plaisir du bordelais se trouvent ici : Saint-Georges (qui “écrase” un bon nombre de ces fameux crus classés de Saint-Émilion), mais aussi Macquin, Haut Saint Clair, Grenière, bref, ceux que vous trouverez à la tête du Classement.

Dans le Médoc, le Classement évolue aussi totalement et présente désormais les vins par appellations.

Comment ne pas s’enthousiasmer pour des vins de Margaux ou Saint-Estèphe que l’on savoure entre 30 et 40 €, quand on tombe dans les même appellations sur des bouteilles à 60, 80 ou 200 €…

Dans la lignée, des vins comme Côme (25 € seulement pour le 2015), La Bridane, La Galiane… et une belle sélection en Haut-Médoc et Médoc, très abordables.

Comment expliquer également que Grand-Puy Lacoste, l’un des Pauillac les plus racés qui soient, s’achète seulement entre 80 à 90 €, là ou tant d’autres crus du coin, se permettent de s’afficher au même prix (quelques-uns à Saint-Julien ou à Pauillac peuvent faire sourire). Lascombes est également un très grand vin, classique et typé, comme Batailley, et les deux méritent leur prix.

Car la mode Parker (il ne reste que sa marque, gare à ne pas vous faire avoir en croyant que ce sont ses propres sélections), c’est fini ! Comme les renommées d’antan.

Pomerol comme à Lalande-de-Pomerol, là encore de nombreux vins atteignent cette année la hiérarchie des Premiers Grands Vins, notamment dans l’appellation Lalande-de-Pomerol. On trouve les vins les plus chaleureux de la région bordelaise (Certan de May au sommet, et ceux de Janoueix, Plince, Mazeyres, Clos du Pélerin (23 € seulement pour le 2016), Bellegrave…), où les senteurs de truffe se mêlent à la mûre, à la cannelle, à la cerise ou à la réglisse, la chair s’associant à une texture dense, ample, veloutée, le tout donnant des vins que les propriétaires élèvent à leur image. 

Dans les Graves, la majeure partie des vins en tête de notre Classement, bénéficient aussi d’un formidable rapport qualité-prix. Bien sûr, les territoires signent des vins de qualité et de style différents à Portets, Castres, Beautiran, Podensac ou Landiras, et c’est tant mieux ! Des crus comme Grand Bos sont largement au niveau des Pessac-Léognan, d’autres comme d’Arricaud ou Mauves également.

En Pessac-Léognan, où les sols sont très diversifiés, on peut élever, à la fois, de grands vins rouges et blancs secs. Mais on ne fait pas les mêmes vins sur des croupes graveleuses et des sols sableux.

On cherche aussi, sans la trouver, une réponse légitime à certaines notoriétés qui ne semblent pas/plus justifiées, notamment quand on accède à des prix (très) exagérés, puisque l’on peut passer d’une bouteille, pourtant superbe à 25 € (France, Lafargue…) à une autre, 10 fois plus chère !

Dans les appellations de Côtes, selon les expositions, les sols, la complémentarité des cépages (Merlot souvent prépondérant), on peut en effet passer du très beau au très simple. De Saint-Vivien-de-Blaye ou Saint-Paul-de-Blaye, de Tauriac (Moulin Vieux, Haut Maco…) à Baurech, de Saint-Magne-de-Castillon à Gabarnac (Faugas, Melin, Pont Les Moines, Langoiran, Berthenon, Beynat…), les meilleurs signent de beaux vins de caractère, puissants ou soyeux, vifs ou suaves, en rouges comme en blancs, et à des prix vraiment abordables (de 7 à 12 €).

En Liquoreux, Sauternes en tête, du plus liquoreux au plus fin, méritent toujours d’être appréciés tout au long du repas, et pas uniquement à l’apéritif ou sur les desserts. Bien sûr, on boit de moins en moins ces vins, on les oublie, en fait. Certains s’orientent à faire des Sauternes plus “secs”, mais est-ce vraiment la solution ?

En Bordeaux et Bordeaux Supérieurs, les terroirs ont une réelle incidence sur la qualité des vins ! Et des vignerons passionnés qui savent mettre en avant leurs sols (exception faite des palus) élèvent des vins supérieurs à des crus d’appellations beaucoup plus chères et renommées (Penin, Fontbonne, Lajarre, Bran de Compostelle, Panchille…).

Les blancs se dégustent de mieux en mieux et les rosés, comme les Clairets peuvent être particulièrement séducteurs. On trouve vraiment de très beaux vins entre 8 et 15 €.

La Bourgogne est toujours “la” région où le terroir est omniprésent, où les Grands Crus sont de vrais grands crus ! Quel bonheur de serpenter la route des vins, en apprenant très vite ce qui distingue les crus séparés par une route, les mi-pente à la plaine. Et dans la bonne humeur et le partage de boire un “canon” avec ces vignerons simples qui élèvent des vins légendaires.

C’est aussi l’un des plus vieux vignobles français, qui s’étend sur des sols d’une richesse magique : marnes kimeridgiennes à Chablis, de silice, calcaire, argile, marnes pour les plus grands rouges (ceux des mi-coteaux), argilo-calcaire en pentes douces pour les plus grands blancs, etc.

Aucun autre vin blanc ne peut rivaliser avec ces Crus (Grands Crus ou Premiers) de Puligny-Montrachet (Chartron, Carillon, Joly…), Meursault (Guyon, Seguin-Manuel…) ou Chablis (Robin, Tremblay, Geoffroy…), qui dévoilent une minéralité envoûtante et tiennent 15, 20, 30 ans sans décevoir.

Et, en rouges, pour lesquels certains dégustateurs incompétents n’ont toujours pas encore compris que la couleur ou la concentration n’ont rien à voir avec un réel potentiel de garde, on ne peut qu’exciter ses papilles avec ces crus racés. Pour vous en assurer, et à des prix très sages, débouchez les bouteilles de Denis, Doreau, Bertheau, Cacheux, Prunier, Gelin, Delagrange, Bader-Mimeur, Bellefond, Virely-Rougeot… ou celles d’Esmonin, Pierre Bourée, Gros, Coudray-Bizot ou Monts-Luisants. 

Pour les prix, beaucoup prétendent qu’ils sont beaucoup trop chers. La réponse sera normande :

– Non. Un Premier Cru de Chablis à moins de 20 €, vous trouvez cela cher ? Un Premier Cru de Nuits-Saint-Georges ou de Pommard, un Meursault à 40 €, un Pernand-Vergelesses à 18 €, un Côte de Nuits ou un Monthélie à 12 €… valent bien leurs prix, si on sait chez quel vigneron se les procurer.

– Oui. Pour les plus chers, bien sûr, les prix s’envolent, mais la très faible quantité explique aisément la chose. Et quelle envoûtement en bouche : année après année, les vins sont toujours aussi grands, à Volnay comme à Corton, à Fixin comme à Chambolle-Musigny, sans parler des Grands Crus.

En Beaujolais, comme en Bourgogne, les vignerons sont attachants (Tête, Brisson, Pizay, Chignard…) et ont su redonner toute la noblesse à leurs crus, après une époque ou les primeurs qui sentaient tout sauf le vin risquaient de détruire toute l’image de la région.

Les sols comptent ici, autant qu’ailleurs, et on le voit en débouchant les flacons de ces vignerons qui associent talent et convivialité.

Terroir oblige, à cépage unique, un Brouilly (granit et sables alluviaux) n’a rien à voir avec un Morgon (schistes granitiques décomposés), un Juliénas (schiste et granit) avec un Fleurie (arène granitique), un Chiroubles (granit et porphyre) avec un Moulin-à-Vent (granite rose). Les prix sont très doux (8 à 15 €) et les vins typés.

Pour la Champagne, les vins, comme les références, ont changé, et on peut s’interroger, posément, intelligemment, sur les prix et la typicité. Voici ce qu’il faut comprendre :- Le terroir joue son rôle pleinement et les territoires de Grands ou Premiers Crus ont une influence certaine (comme en Bourgogne, et plus à Bordeaux, voir plus loin) sur la typicité des vins. Notre Classement a donc tenu compte de cela et il se répartit selon les quatre grandes régions viticoles champenoises.On ne fait évidemment pas le même vin à Avize ou aux Riceys, chacun ayant une spécificité propre, c’est tant mieux et passionnant.- Dans chacune de ces régions, comment ne pas faire accéder à la tête du Classement un grand nombre de vignerons et maisons familiales qui offrent une typicité réelle, mettent en avant l’originalité des sols, faisant ressortir ici le Pinot meunier, là un territoire spécifique de Grand ou Premier Cru, la Biodynamie, le respect de la Nature, le traitement des sols à la charrue, tout cela exacerbe ce que l’on attend d’un vrai grand vin : son originalité.

C’est le résultat d’une persévérance hors-normes de la part de ces vignerons. Ici, ce sera les territoires de Grands Crus magnifiques (Paul Bara, Vazart-Coquard, Petit & Bajan, Legras & Haas, Michel Arnould (18 à 36 € seulement pour le Millésime 2016), Gatinois, Michel Turgy, Edouard Brun, Maurice Vesselle, Lancelot-Royer, Guy Larmandier…), là des Premiers Crus, des millésimés ou des cuvées typées (Drappier, Defrance, Bourdaire-Gallois, Baron Albert, Pierre Mignon, Diligent, Gérard Loriot, Gaston Chiquet, Moyat-Jaury-Guilbaud, Etienne Oudart, Jean-Michel Pelletier, Charles Mignon, Thévenet-Delouvin, Yannick Prévoteau, Charpentier, Dauby, Solemme, Renaudin, Rémi Massin…), à des prix très abordables (17 à 30 €, 40 à 60 € pour les cuvées spéciales), c’est-dire aux mêmes tarifs que les cuvées de base ou de “grandes cavaleries” de certaines grandes maisons ou coopératives, “sans âme, ni vertu”, sans intérêt gustatif ni la moindre valeur ajoutée.

– Car on ne veut plus de cuvées identiques, année après année, issues d’innombrables assemblages (parfois 150 vins différents), ni de simples belles étiquettes : le Champagne est un vin et il se dévoile d’autant mieux quand il change selon les millésimes, les cépages et les sols et… bien rares sont les grandes maisons historiques qui peuvent se targuer, grâce, principalement, à leurs propres vignobles, d’offrir un tel panel. Vous verrez que l’on peut les compter sur les doigts dans le Classement.

– Un Champagne de vigneron, c’est aussi le Champagne d’un homme (ou d’une femme), qui ne compte pas ses heures, prend sa voiture pour livrer, partage sa passion avec ses clients… bref, tout ce qu’un représentant ne risque pas de vous apporter.

– Quant aux prix, que dire ? Est-ce qu’une bouteille vaut 300 € ? la réponse est non, sauf pour les buveurs d’étiquettes. Le plus bel exemple est l’extraordinaire pureté et minéralité de la Cuvée des Caudalies d’Erick de Sousa autour des 50 € et 130 € pour l’envoûtant millésime 2008, qui a tout : l’origine du Grand Cru (Avize), le meilleur du Chardonnay, le meilleur du millésime champenois (avec le 2004), les vieilles vignes, un élevage soigné… ! En face, les cuvées ultra connues des grandes maisons sont à 250 e, 300 e, 350 €…, toutes superbes aussi, certes, mais…

Et il y en a d’autres, vignerons et petites maisons, qui proposent des cuvées d’exception, remarquablement élevées entre 60 et 90 €, vous allez le voir dans notre sélection.

En Languedoc, de Faugères en Minervois, des Corbières à Saint-Chinian… on soutient encore et toujours ces producteurs passionnés qui élèvent des vins racés, historiquement marqués par des cépages spécifiques… le tout donnant de vrais beaux rouges typés, même si les conditions climatiques peuvent créer des vins trop alcoolisés.

Les rosés sont de mieux en mieux faits, et les blancs savoureux.

En terme de rapport qualité-prix-typicité (6 à 20 € selon les appellations et les cuvées), les meilleurs se trouvent à Peyregrandes, Etang des Colombes, Martinolle-Gasparets, Pepusque, Bertrand-Bergé, Guizard, Vieille, Mas du Novi… qui sont à la tête du Classement.

Un cru comme Daumas-Gassac à moins de 50 € vaut largement son prix quand on le rapproche d’autres appellations du Rhône ou de Bordeaux, et si l’on se rappelle que son blanc est l’un des vins les plus passionnants de France.

En Provence, le Classement change aussi, même si c’est toujours Bandol qui signe une gamme de vins superbes, dans les trois couleurs, mais gare à certains prix qu’il va falloir vraiment expliquer, car pourquoi passer de 2 à 3 fois plus cher sur les mêmes territoires ! Un beau Bandol rouge entre 15 et 20 €, oui, mais un autre à 60 ou 70 €, pourquoi ?

Sans parler des rosés de cette appellation qui cherchent une “nouvelle” voix à des prix prohibitifs (et de certains Côtes-de-Provence), dont les prix s’envolent et qui devraient rougir face au Cassis de Fontcreuse à seulement 16 €…

Les autres appellations maîtrisent aussi parfaitement les rosés et les blancs. Ceux qui sont retenus élèvent également les meilleurs rouges (Thuerry, Lafran-Veyrolles, Bunan, Jas d’Esclans…, entre 15 et 25 €).

En Corse, la force des terroirs a toute son importance et nos coups de cœur sont réels, d’autant plus que les vins sont superbes dans les trois couleurs, ce qui est bien rare (Torraccia, A Ronca, Maestracci).

Dans le Val de Loire, ’est toujours un plaisir de déboucher un Chinon, un Saumur, un Bourgueil, un Vouvray ou un Touraine à des prix introuvables ailleurs (entre 6 et 15 € : Noiré, Chaise, Paleine, Drussé, Gouron, Bouchardière, Charbonnier, Targé, Aubert, Bouquerries, tous se retrouvent à la tête de leurs appellations). Les rouges sont beaux, bons, savoureux, marqués par ce Cabernet franc et le Gamay qui se plaisent à merveille dans ces appellations où les sols de tuffeau tutoient ceux de graviers.

Les blancs sentent tout aussi bon leur Sauvignon ou leur Chenin. Les liquoreux (Bonnezeaux, Coteaux-du-Layon… Varière, Rochettes) sont au top, avec une suavité où la liqueur ne prime pas, et c’est ce qui fait tout leur charme.

Les Sancerre (Natter, Gitton, Reverdy, Sarry, Garenne…) et Pouilly-Fumé (Pabiot, Dezat, Blanchet, Petit…) sont franchement superbes, à des prix formidables (8 à 20 €), sans comparaison possible. Racés, frais, vifs, parfumés par ce Sauvignon qui ne s’exprime nulle part ailleurs aussi bien, sur ces sols de caillottes, de silex, de terres blanches, de marnes kimméridgiennes…

Menetou-Salon (Ermitage), Quincy (Commanderie) suivent, comme le Muscadet (Morilleau…).

Dans la Vallée du Rhône, comme toujours, les vins retenus bénéficient d’un splendide rapport qualité-prix-plaisir.

En blancs comme en rouges, les sols ont une grande influence, et les vignerons de talent se retrouvent tout naturellement à la tête de leurs appellations respectives. De beaux Châteauneuf-du-Pape (galets, bien sûr, mais aussi des sables, Mathieu, Méreuille)… ou un Côte-Rôtie (terrasses granitiques et oxyde de fer, Rosiers) à 35 € valent largement leur prix, sans parler de vignerons exemplaires avec Redortier, Arnoux, Canorgue, Alary, Amauve, Saint-Estève… à Beaumes-de-Venise (calcaire tendre et molasses), Cairanne (terrasses argileuses et molasses sableuses) ou “simples” Villages (Séguret…) que l’on trouve entre 7 et 12 €. Voilà encore des vins typés et à prix doux !

LA SAISON DU BARBECUE EST OUVERTE !

La chaleur et le soleil sont là  !!

Il est enfin de retour, le moment de nous réunir entre amis, famille, voisins, collègues…

Et c’est le barbecue qui est notre allié pour nos repas simples et conviviaux, qu’on aime voir durer toute la journée… En plus on peut tout faire au barbecue (ou à la plancha).

Alors qu’est-ce qu’on boit pour nos grillades … ? Du rosé, symbole parfait des déjeuners d’été ? Du rouge pour les pièces de bœuf ? Du blanc pour les poissons grillés ? On vous guide pour choisir l’accord parfait avec votre barbecueT

SUR LES VIANDES ROUGES 

De belles pièces de bœuf ou de tendres côtes d’agneau grillées se marient parfaitement avec des vins rouges aux arômes de fruits rouges, charnus en bouche, simples mais puissants. Ils doivent rester faciles à boire. Avec un élevage en barriques, leur côté boisé viendra répondre aux arômes grillés de la viande

LANGUEDOC ET SUD-OUEST :

On choisira un Faugères pour son côté épicé avec des notes poivrés, le Minervois lui aura de la puissance et de l’élégance qui viendront souligner les saveur du boeuf. Pour plus de charpente un Madiran sera vraiment ce qu’il y a de mieux ! Pour le côté tanniques et une finale fumée c’est le Bergerac qu’il faudra choisir.

BORDEAUX :

Si vous préférez les vins rouges de la région bordelaise, le Saint Emilion Grand Cru vous apportera le boisé, l’élégance et la finesse. Préférez un Graves pour un vin équilibré entre la puissance et le fruité !

SUR LES VIANDES BLANCHES 

Sur des brochettes de poulet ou des côtes de porc marinées, qui sont des viandes plus fines que le bœuf, optez plutôt pour des vins plus légers et fruités : un rosé frais ou un rouge léger.

BEAUJOLAIS ET LOIRE :

Pour des rouges plus légers nous allons direction les crus du Beaujolais pour commencer avec un Saint-Amour qui aura la fraicheur, les arômes de fruits rouges et de la souplesse. Le Côte de Brouilly lui aura un peu plus de charpente mais tout en restant très souple. 

En partant dans la Loire il y aura ces appellations comme Chinon ou encore Saumur qui sauront accompagner parfaitement ces viandes blanches sans prendre le dessus.

ROSÉS :

En Rosé le Côtes de Provence avec sa fraîcheur et sa belle acidité ou bien le Bandol avec plus de caractère est une réelle identité !

SUR LES POISSONS 

Dorade au thym ou saumon grillé, accompagnés de petits légumes d’été, peuvent être sublimés avec des vins blancs sec et frais.

Nous vous recommandons d’opter dans ce cas pour des blancs sec par exemple de la Loire avec un Sancerre qui associera le fruité et la souplesse, dans la région de Bordeaux ce sera le Pessac-Léognan grâce à sa complexité et son équilibre.

VOUS POUVEZ RETROUVER CES VINS SUR NOTRE SITE OU BIEN DANS NOS BOUTIQUES PHYSIQUES (GRADIGNAN ET ARCACHON)

Pour la Champagne, les vins, comme les références, ont changé, et on peut s’interroger, posément, intelligemment, sur les prix et la typicité. Voici ce qu’il faut comprendre :

– Le terroir joue son rôle pleinement et les territoires de Grands ou Premiers Crus ont une influence certaine (comme en Bourgogne, et plus à Bordeaux, voir plus loin) sur la typicité des vins. Notre Classement a donc tenu compte de cela et il se répartit selon les quatre grandes régions viticoles champenoises.

On ne fait évidemment pas le même vin à Avize ou aux Riceys, chacun ayant une spécificité propre, c’est tant mieux et passionnant.

– Dans chacune de ces régions, comment ne pas faire accéder à la tête du Classement un grand nombre de vignerons et maisons familiales qui offrent une typicité réelle, mettent en avant l’originalité des sols, faisant ressortir ici le Pinot meunier, là un territoire spécifique de Grand ou Premier Cru, la Biodynamie, le respect de la Nature, le traitement des sols à la charrue, tout cela exacerbe ce que l’on attend d’un vrai grand vin : son originalité.

C’est le résultat d’une persévérance hors-normes de la part de ces vignerons.

– Car on ne veut plus de cuvées identiques, année après année, issues d’innombrables assemblages (parfois 150 vins différents), ni de simples belles étiquettes : le Champagne est un vin et il se dévoile d’autant mieux quand il change selon les millésimes, les cépages et les sols et… bien rares sont les grandes maisons historiques qui peuvent se targuer, grâce, principalement, à leurs propres vignobles, d’offrir un tel panel. Vous verrez que l’on peut les compter sur les doigts dans le Classement.

– Un Champagne de vigneron, c’est aussi le Champagne d’un homme (ou d’une femme), qui ne compte pas ses heures, prend sa voiture pour livrer, partage sa passion avec ses clients… bref, tout ce qu’un représentant ne risque pas de vous apporter.

Car il y a aussi de très grandes cuvées de marques bien trop chères, qui imposent leurs prix en jouant aussi bien sur des campagnes de publicité qu’elles sont les seules à pouvoir s’offrir ou à force “cadeaux” auprès des hôteliers ou restaurateurs, sur une plage ou dans une discothèque. On est loin de l’expression du terroir… Entre un grand Champagne de vigneron et certaines cuvées de base du négoce, au même prix, il y a une sacrée différence qualitative !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est acheter-gdv-2019_r1_c2.jpg.


Nos dégustations pour le prochain Guide 2023 commencent et s’échelonnent de Mai à Juillet.

Pour patienter, voici, du plus grand au plis abordable, les meilleurs retenus cette année !

Dans la Loire: si les millésimes 2013 et 2012 ne sont pas évidents, en rouges, le 2011 tire son épingle du jeu, même si les quantités ne sont pas au rendez-vous. Les 2019, 2018, 2016, 2015, 2014, 2010 et 2009 sont superbes, gras, denses, très parfumés. Le millésime 2008 est particulièrement réussi, même si, parfois, les quantités sont très faibles.

Les blancs secs 2019 à 2007 sont dans la belle lignée des 2006, et la typicité s’allie à un rapport qualité-prix régulièrement remarquable. Pour les blancs secs, de très grandes bouteilles en Pouilly-Fumé comme à Vouvray, à Sancerre comme à Savennières ou à Saumur, où les vins possèdent un réel potentiel d’évolution. Les liquoreux sont exceptionnels, notamment en Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux ou Vouvray, et les rouges associent charpente et fraîcheur, du plus souple (Touraine, Bourgueil, Sancerre) au plus charnu (Chinon, Saumur-Champigny…), des vins qui s’apprécient jeunes mais savent aussi garder la distance (beaux 2000, 1998 ou 1995). Beaux liquoreux en 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2011, 2010, 2009, 2007, 2004, 2003 et 2001.

Les vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à ces sols différents, les uns plus spécifiques que les autres. Il suffit de goûter un Sancerre Les Belles Dames et un autre Les Romains, un Quincy ou un Pouilly-Fumé Silex pour s’assurer de la typicité des vins. En Anjou-Saumur, peu d’autres vins peuvent copier les meilleurs crus de la région, marqués par ces sols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc et Chenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici. À Quincy comme à Pouilly, à Chinon comme à Monlouis, à Menetou-Salon ou en Saumur-Champigny, la région fourmille de vins qui possèdent une typicité exacerbée.

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Jean-Claude et Didier AUBERT
Domaine Guy BAUDIN et Fils
Francis BLANCHET
Le LOGIS de la BOUCHARDIERE
Domaine des BOUQUERRIES
Domaine de la CHAISE
Domaine CHARBONNIER
Château du COING de SAINT FIACRE
Domaine de la COMMANDERIE
Domaine Serge DAGUENEAU & Filles
Firmin DEZAT
DEZE Gatien
Domaine Valentin DEZE
Domaine Nathalie et David DRUSSÉ
Domaine DUBOIS
Domaine de la DURANDIÈRE
Domaine de l’ERMITAGE / CHAVET
Domaine de l’ÉTÉ
Domaine de la FONTAINERIE
Domaine FOUASSIER
Domaine de la GARENNE
Domaine des GÉLÉRIES
GITTON Père et Fils
Domaine GOURON
Domaine de la GUILLOTERIE
Domaine HAUTE FÉVRIE
Domaine LECOMTE
Michel MORILLEAU
Henry NATTER
Domaine de NOIRÉ
Domaine des OUCHES
Scea Roger PABIOT et ses Fils
Domaine de la PALEINE
Domaine PETIT & Fille
Domaine Jean-Paul PICARD & Fils
Domaine PLESSIS GLAIN
Earl POIRON-DABIN
Domaine des RAYNIÈRES
Domaine de la RENAUDIE
Domaine Daniel REVERDY & Fils
Château des ROCHETTES
Domaine de SARRY
Domaine de la TOURLAUDIÈRE
Thierry VERON
Domaine du VIEUX PRESSOIR

En Sud-Ouest: les 2019, 2018, 2016, 2015, 2014, 2012, 2011, 2010, 2009 sont très réussis en Madiran, Cahors et Jurançon, où les efforts accomplis portent leurs fruits aujourd’hui. Les vins ont une réelle typicité, un potentiel de garde (beaux 1999, 1995 ou 1990) où les cépages et les sols ont leur influence et une véritable présence historique. Certains Igp, comme les vins de Gascogne, gagnent également à être mieux respectés.

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Château BARRÉJAT
Château BOURGUET
Château Le BRÉZÉGUET
Château La CAMINADE
Domaine CAUHAPÉ
Château LE CHABRIER
Clos de NOËL
Château EUGÉNIE
Domaine du GRAND JAURE
Domaine de GUILLAMAN
Château de HAUTE SERRE
Domaine des Frères LAFFITTE
Domaine de LAVAUR
Domaine de LONG-PECH
Château Les MAILLERIES
Château de MERCUÈS
Vignobles Fabien CASTAING
Château NOZIÈRES
EARL Vignobles PELVILLAIN
Domaine PICHARD
Domaine de POUYPARDIN
Domaine ROTIER
Château de ROUSSE
Château de VIELLA

En Provence/Corse, l’influence des millésimes est beaucoup moins marquée, et on accède à une très belle série, de 2019 à 2010. C’est le royaume du rosé, et il faut avouer que l’on a assisté à une véritable révolution qualitative dans cette couleur, souvent au détriment des rouges, d’ailleurs. Les rosés reviennent donc à la tête de ce type de vin, et se font payer, aux côtés de blancs, dont certains sortent vraiment du lot. Ceux qui comptent sont ceux des propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages de la région (Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle, Ugni Blanc), dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux.

Les Bandol sont des vins formidables. Issus principalement du fabuleux cépage que peut être le Mourvèdre (qui apporte bouquet, corps et rondeur), les rouges de Bandol peuvent être exceptionnels. Amples, élégants, puissants, gras et très aromatiques, ils donnent toute leur véritable mesure après quelques années de vieillissement. Les rosés font aussi partie des meilleurs vins de France. Juste à côté, Cassis, avec ces blancs, des rosés et des rouges, qui profitent d’un climat exceptionnel et de la bienveillance du mistral qui nettoie les vignobles et leur fournit chaque année des températures quasiment invariables. Les Coteaux-d’Aix-en-Provence, appartenant à la zone occidentale de la Provence calcaire, ont aussi fait beaucoup de progrès, tout particulièrement en rosés. Entre des reliefs constitués de chaînons parallèles au littoral, s’étendent des bassins sédimentaires où s’est concentrée l’activité viticole. L’appellation s’étend sous un climat de type méditerranéen, avec pour vent dominant le mistral, qui permet à la région de bénéficier d’un ensoleillement important par an. Les sols sont argilo-calcaires caillouteux, sableux, souvent graveleux sur molasses et grès, et caillouteux à matrice argileuse ou limono-argileuse. On apprécie aussi un bon nombre de Coteaux Varois, où l’on débouche des bouteilles particulièrement séduisantes, dans les trois couleurs.

Quant à la Corse, dans les trois couleurs encore, on élève des vins racés, marqué par des cépages spécifiques comme les Niellucciu, Vermentino, Schiacarellu, Malvasia…

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Domaine A RONCA
Château de BEAUPRÉ
Domaine de la BEGUDE
Domaines BUNAN
Clos CIBONNE
Château de FONTCREUSE
Domaine de FRÉGATE
Domaine du JAS D’ESCLANS
Domaine LAFRAN-VEYROLLES
Domaine du LOOU
Domaine MAESTRACCI
MOULIN de la ROQUE
Domaine de la MOURRETTE
Domaine de L’OLIVETTE
Château du ROUËT
Famille SUMEIRE – Vignerons en Provence
Château THUERRY
Domaine de TORRACCIA
Château VAL d’ARENC
Château VANNIÈRES
Château de VAUCOULEURS

En Beaujolais, comme en Bourgogne, les vignerons sont attachants et ont su redonner toute la noblesse à leurs crus, après une époque ou les primeurs qui sentaient tout sauf le vin risquaient de détruire toute l’image de la région.

Les sols comptent ici, autant qu’ailleurs, et on le voit en débouchant les flacons de ces vignerons qui associent talent et convivialité.

Terroir oblige, à cépage unique, un Brouilly (granit et sables alluviaux) n’a rien à voir avec un Morgon (schistes granitiques décomposés), un Juliénas (schiste et granit) avec un Fleurie (arène granitique), un Chiroubles (granit et porphyre) avec un Moulin-à-Vent (granite rose). Les prix sont très doux (8 à 15 €) et les vins typés.

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Domaine de BALUCE
Domaine BARON de L’ECLUSE
Château BONNET
Domaine BRISSON
Château de CHAMP-RENARD
Domaine Anthony CHARVET
Cave du CHÂTEAU DE CHENAS
Domaine des CHERS
Cédric CHIGNARD
Domaine de la COMBE AU LOUP
Domaine CRÊT des GARANCHES
Earl DUFOUR Père et Fils
Domaine GAGET
Marcel LAPIERRE
Domaine LEONIS
Domaine PARDON
Château de PIZAY
Domaine de ROCHE GUILLON
Domaine de ROTISSON
Domaine SAMBIN
Michel et Sylvain TÊTE

Nos dégustations pour le prochain Guide 2023 commencent et s’échelonnent de Mai à Juillet.

Pour patienter, voici, du plus grand au plis abordable, les meilleurs retenus cette année !

Dans la Loire: si les millésimes 2013 et 2012 ne sont pas évidents, en rouges, le 2011 tire son épingle du jeu, même si les quantités ne sont pas au rendez-vous. Les 2019, 2018, 2016, 2015, 2014, 2010 et 2009 sont superbes, gras, denses, très parfumés. Le millésime 2008 est particulièrement réussi, même si, parfois, les quantités sont très faibles.

Les blancs secs 2019 à 2007 sont dans la belle lignée des 2006, et la typicité s’allie à un rapport qualité-prix régulièrement remarquable. Pour les blancs secs, de très grandes bouteilles en Pouilly-Fumé comme à Vouvray, à Sancerre comme à Savennières ou à Saumur, où les vins possèdent un réel potentiel d’évolution. Les liquoreux sont exceptionnels, notamment en Coteaux-du-Layon, Bonnezeaux ou Vouvray, et les rouges associent charpente et fraîcheur, du plus souple (Touraine, Bourgueil, Sancerre) au plus charnu (Chinon, Saumur-Champigny…), des vins qui s’apprécient jeunes mais savent aussi garder la distance (beaux 2000, 1998 ou 1995). Beaux liquoreux en 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2011, 2010, 2009, 2007, 2004, 2003 et 2001.

Les vins de la région possèdent deux atouts considérables : un rapport qualité-prix réellement exceptionnel et une complexité due bien sûr à ces sols différents, les uns plus spécifiques que les autres. Il suffit de goûter un Sancerre Les Belles Dames et un autre Les Romains, un Quincy ou un Pouilly-Fumé Silex pour s’assurer de la typicité des vins. En Anjou-Saumur, peu d’autres vins peuvent copier les meilleurs crus de la région, marqués par ces sols de tuffeau ou de roche calcaire en parfaite osmose avec les cépages Cabernet franc et Chenin, le premier s’épanouissant sûrement le mieux ici. À Quincy comme à Pouilly, à Chinon comme à Monlouis, à Menetou-Salon ou en Saumur-Champigny, la région fourmille de vins qui possèdent une typicité exacerbée.

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Jean-Claude et Didier AUBERT
Domaine Guy BAUDIN et Fils
Francis BLANCHET
Le LOGIS de la BOUCHARDIERE
Domaine des BOUQUERRIES
Domaine de la CHAISE
Domaine CHARBONNIER
Château du COING de SAINT FIACRE
Domaine de la COMMANDERIE
Domaine Serge DAGUENEAU & Filles
Firmin DEZAT
DEZE Gatien
Domaine Valentin DEZE
Domaine Nathalie et David DRUSSÉ
Domaine DUBOIS
Domaine de la DURANDIÈRE
Domaine de l’ERMITAGE / CHAVET
Domaine de l’ÉTÉ
Domaine de la FONTAINERIE
Domaine FOUASSIER
Domaine de la GARENNE
Domaine des GÉLÉRIES
GITTON Père et Fils
Domaine GOURON
Domaine de la GUILLOTERIE
Domaine HAUTE FÉVRIE
Domaine LECOMTE
Michel MORILLEAU
Henry NATTER
Domaine de NOIRÉ
Domaine des OUCHES
Scea Roger PABIOT et ses Fils
Domaine de la PALEINE
Domaine PETIT & Fille
Domaine Jean-Paul PICARD & Fils
Domaine PLESSIS GLAIN
Earl POIRON-DABIN
Domaine des RAYNIÈRES
Domaine de la RENAUDIE
Domaine Daniel REVERDY & Fils
Château des ROCHETTES
Domaine de SARRY
Domaine de la TOURLAUDIÈRE
Thierry VERON
Domaine du VIEUX PRESSOIR

Nos dégustations pour le prochain Guide 2023 commencent et s’échelonnent de Mai à Juillet.

Pour patienter, voici, du plus grand au plis abordable, les meilleurs retenus cette année ! En Alsace, les derniers millésimes sont savoureux, les 2019, 2018, 2014, 2012 et 2011, les grands 2016, 2015, 2010 et 2009, le millésime 2008 est nettement plus réussi que le 2007, particulièrement difficile (il y a de rares exceptions), les 2006, 2005, 2004, 2002 et 2001 suivent, le 2003 a été plus délicat à vinifier (en Vendanges Tardives, misez sur les 2011, 2009, 2006, 2004, 2001, 2000, 1997 ou 1989).

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Maison BECKER
Domaine Paul BLANCK
Domaine Claude et Christophe BLEGER
Cave de CLEEBOURG
Domaine de La CROIX de MISSION
Paul FAHRER
Domaine René FLECK et Fille
Robert FREUDENREICH
Pierre FRICK et Fils
Domaine GRESSER
Domaine HAEGI
Vignoble André HARTMANN
Domaine Victor HERTZ
Domaine HEYWANG
Domaine HORCHER
HUBER et BLÉGER
Bernard HUMBRECHT
Jacques ILTIS & Fils
Domaine Robert KLINGENFUS
René KOCH et Fils
Jean-Paul MAULER
Domaine de MONTGRIGNON
Edmond RENTZ
Domaine SAINT-RÉMY
SCHAEFFER-WOERLY
Lucien SCHIRMER & Fils
Charles SCHLÉRET
Domaine Aline et Rémy SIMON
Domaine STOEFFLER
André VIELWEBER

Nos dégustations pour le prochain Guide 2023 commencent et s’échelonnent de Mai à Juillet.

Pour patienter, voici, du plus grand au plis abordable, les meilleurs retenus cette année !

Accédez gratuitement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2022 en cliquant sur le nom

Château d’AGASSAC
Château AMPÉLIA
Château ANGELOT ROBIN
Château des ARNAUDS
Château BALESTARD La TONNELLE
Château BEAUREGARD
Vignobles BEDRENNE
Château BÉGOT
Château BELLE GARDE
Château BELLES-GRAVES
Château BELLEVUE-FAVEREAU
Château BERTHENON
Château BEYNAT
Château BOIS CARRÉ
Château BOSSUET
Château Le BOURDIEU
Château BOUSCAUT
Château BRAN de COMPOSTELLE
Château La BRIDANE
Château CAILLIVET
Château Le CAILLOU
Château CANON-CHAIGNEAU
Château CANTENAC
Domaine de CARTUJAC
Château CASTERA
Château CERTAN de MAY de CERTAN
Vignobles CHAIGNE et Fils
Château CHAMP DU MOULIN
Château de CHANTEGRIVE
Château CHENE-VIEUX
Domaine de CHEVALIER
Clos LOUIE
Château de CÔME
Château La CONFESSION
Château CONFIDENCE DE MARGAUX
Château CORBIN MICHOTTE
Château COS LABORY
Château COUCY
Château COUSTOLLE
Château LA CROIX
Château CROIX DE LABRIE
Château La CROIX MEUNIER
Château La CROIX de QUEYNAC
Château LA CROIX-TOULIFAUT
Château CROIX du TRALE
Château CROQUE MICHOTTE
Château du CROS
Château DAVID
Château DESMIRAIL
Château DEVISE d’ARDILLEY
Château d’EYRAN
Château FALFAS
Château La FLEUR GRANDS-LANDES
Château FONROQUE
Château FONTBONNE
Château FRANC LARTIGUE
Château de FRANCE
Vignobles Jean GALAND et ses Enfants
Château La GALIANE
Vignobles GASSIES-GAUTEY
Château GLORIA
Château GONTET – Vignobles Robin
Château La GRÂCE DIEU DES PRIEURS
Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS
Château La GRACE FONRAZADE
Château GRAND CORBIN-DESPAGNE
Château GRAND-PEY-LESCOURS
Château GRAND-PUY-LACOSTE
Château La GRANDE ÉTOUBLE
Domaine de GRANDMAISON
Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE
Château Les GRAVES
Château de GRAVIERS
Château de La GRENIERE
Château HAUT-CALENS
Château HAUT-LAGRANGE
Château HAUT-MARBUZET
Château HAUT-SAINT-CLAIR
Château HOURBANON
Château HOURTIN-DUCASSE
Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François
Château JOUVENTE
Château JURA-PLAISANCE
Château LABAT
Château LAFARGUE
Château LAFLEUR du ROY
Château LAFON
Château LAGARDE
Château LAJARRE
Château LAMOTHE-DESPUJOLS
Château LAMOTHE VINCENT
Château LARIBOTTE
Château LARTIGUE CEDRES
Château LASCOMBES
Château de LAUSSAC – Vignobles Robin
Château LAYAUGA-DUBOSCQ
Château LEOGNAN
Château LESCANEAUT
Château LOUPIAC-GAUDIET
Château LUCHEY-HALDE
Château MACQUIN
Château MARCHAND BELLEVUE
Château de MAUVES
Château MAYNE LALANDE
Château MELIN
Château des MOINES
Château MONTROSE
Château MORLAN-TUILIÈRE
Château MOULIN DE MALLET
Château du MOULIN VIEUX
Château de MUSSET
Chateau OLIVIER
Château La PAILLETTE
Château de PANIGON
Château de PARENCHÈRE
Château de PASQUETTE
Château du PAYRE
Clos du PÈLERIN
Château PENIN
Château du PERIER
Château PETIT MANGOT
Château PICHON-BELLEVUE
Château PLINCE
Château PONT LES MOINES
Château de PRESSAC
Château CLOS des PRINCE
Château PUY RAZAC
Château RICHELIEU
Château ROL VALENTIN – Vignobles Robin
Les Domaines ROLLAN DE BY
Château de ROQUEBRUNE
Château ROQUEFORT
Château LA ROSE BRANA
Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE
Château ROYLLAND
Château SAINT-GEORGES
Château SIRAN
Château Le SOULEY-SAINTE-CROIX
Château ST ESTEPHE
Le TEMPLE de TOURTEYRON
Château THURON
Château TOUR CALON
Château LA TOUR DE BESSAN
Château LA TOUR DU PIN FIGEAC
Clos TRIMOULET
Château La TUILERIE DU PUY
Château VALENTIN
Château de VALOIS
Château VIEUX RIVALLON
Château VIEUX SARPE
Clos VIEUX TAILLEFER – Vignobles Robin
Château de VILLEGEORGE
Château de VIMONT
Château VOSELLE